David Madore's WebLog: 2007-11

This WebLog is bilingual, some entries are in English and others are in French. A few of them have a version in either language. Other than that, the French entries are not translations of the English ones or vice versa. Of course, if you understand only English, the English entries ought to be quite understandable without reading the French ones.

Ce WebLog est bilingue, certaines entrées sont en anglais et d'autres sont en français. Quelques-unes ont une version dans chaque langue. À part ça, les entrées en français ne sont pas des traductions de celles en anglais ou vice versa. Bien sûr, si vous ne comprenez que le français, les entrées en français devraient être assez compréhensibles sans lire celles en anglais.

Note that the first entry comes last! / Notez que la première entrée vient en dernier !

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entries published in November 2007 / Entrées publiées en novembre 2007:

(vendredi)

Calme plat

Si l'appétit vient en mangeant, il en va sans doute de même[#] de l'inspiration. Je n'ai pas l'intention de mettre un terme à ce blog (du moins dans l'immédiat), mais le fait de s'interrompre pendant assez longtemps rend la reprise d'autant plus difficile, sans doute entre autres à cause de l'idée un peu sotte que l'entrée qui suit un long silence doit avoir quelque chose de remarquable : que ce soit bien clair, celle-ci ne prétend en aucun cas l'être ; sans doute aussi parce que c'est une discipline ou un rituel qui s'oublie trop vite. Mais si je ne dis rien, c'est aussi parce que je n'ai pas grand-chose à dire ces jours-ci : pas que je n'aie pas grand-chose à dire en général, mais je trouve d'autres moyens pour écouler mes mèmes. Bref.

J'ai l'impression d'avoir, comme souvent mais peut-être plus encore ce mois de novembre qu'à mon habitude, commencé mille chose dont je n'en ai terminé aucune (et peut-être n'en terminerai jamais aucune). J'ai pas mal joué au geek, je me suis battu contre des ordinateurs récalcitrants[#2] et j'en ai terrassé certains ; j'ai écrit un petit programme bootable qui sert juste à effacer la mémoire d'un ordinateur. Je me suis reposé des questions autour du théorème de Gödel et (comme à chaque fois que je réfléchis au théorème de Gödel) j'ai appris de nouvelles subtilités dont j'ai entrepris d'écrire proprement les détails, mais évidemment pas fini. J'ai réfléchi à des problématiques de sécurité informatique. J'ai des airs de Schumann qui me tournent dans la tête. J'ai revu des amis de très longue date que je croyais ne jamais revoir. Et j'ai cent millions de mails auxquels je dois répondre, et des dizaines d'idées de fragments littéraires que je voudrais écrire mais pour lesquels je ne trouve pas l'occasion ou la concentration nécessaires.

La semaine prochaine je pars à Marseille pour une conf en l'honneur de mon directeur de thèse qui a 60 ans.

Au rayon des geekitudes, prochainement devraient sortir en Europe (ils sont déjà sortis ailleurs) deux ordinateurs très attendus. D'une part le One Laptop Per Child, principalement à destination des enfants des pays en voie de développement, mais qui sera aussi vendu, dans les pays développés, au double de son prix (i.e., on en achète deux et on en offre un des deux) ; certaines des technologies qu'il utilise (par exemple pour l'affichage, l'interface utilisateur et la sécurité) sont vraiment très novatrices et très intéressantes. Après, il y a débat pour savoir si c'est ce qu'on peut faire de mieux pour l'éducation en Afrique que d'envoyer des ordinateurs portables, mais je pense que c'est vraiment bien que ce genre d'initiatives se monte et j'espère que ce sera un succès. L'autre ordinateur auquel je pense, c'est le Eee PC ultraportable d'Asus : plus proche d'un PC traditionnel (et nettement moins innovant), mais aussi plus léger, ce sera quelque chose entre le PDA et le portable. Je pense que je vais craquer pour au moins l'un des deux.

[#] De même ne signifiant pas en mangeant ici : bonjour Monsieur Hofstadter.

[#2] Récalcitrants dans le style : on change la carte mère et l'alimentation meurt, on change l'alimentation et un disque dur meurt — bon, c'était peut-être la faute de la mort de la première alim ; puis l'ordinateur surchauffe au point de ne plus passer l'initialisation du BIOS… Bref, vous voyez le tableau.

(dimanche)

Je déteste la sécurité-par-le-papier

Je viens de passer une partie substantielle de l'après-midi, chez mes parents, à scaner 134 bulletins de salaire (correspondant à 7 ans de salaire, de l'été 1996 à l'été 2003 : ne cherchez pas pourquoi 134≠7×12, parce que c'est plus compliqué que ça) afin d'en garder une copie informatique (au format DjVu) et ainsi de me prémunir contre leur éventuelle perte. Je compte prochainement faire la même chose avec ceux qui restent (et qui sont, eux, chez moi), enfin, si je réussis à retrouver où ont pu se fourrer les bulletins de décembre 2003 à mai 2004.

Je hais ce système archaïque qui veut que (1) on doive conserver ad vitam æternam les bulletins en question, afin de pouvoir éventuellement en produire des photocopies (j'espère qu'un bulletin scané et réimprimé fait office de photocopie, mais il faut se méfier, la connerie des gens qui inventent les règles de la paperasse n'a aucune limite), que (2) on ne puisse pas choisir de recevoir aussi une version PDF des documents en question, pour éviter l'étape de scan (ou de photocopie) et que (3) on s'imagine qu'il y a quelque chose de vaguement authentique dans ces bouts de papier (c'est probablement la raison qui explique le (2) : les gens se disent que le PDF serait trop facile à falsifier, ha, ha, ha, comme si le papier l'était moins).

De façon générale, la paperasse a le don de m'exaspérer au plus haut point, surtout la paperasse qui consiste à faire faire à quelqu'un d'autre du secrétariat qu'il n'est ni qualifié ni payé pour faire (ou parfois à servir de tube de communication entre deux institutions qui n'ont pas envie de se parler directement et vous demandent de faire le messager). Mais exiger de quelqu'un qu'il conserve dans toutes circonstances un document quelconque, c'est se moquer du monde, et c'est surtout oublier qu'existent le vol, l'incendie, l'inondation et toutes sortes d'autres choses qui ne devraient pas pouvoir priver quelqu'un de son droit à exister (ou au travail, à la retraite ou je ne sais quoi encore). Ah, le plus drôle, ce sont encore les compagnies d'assurance qui remboursent les dommages de ces différents sinistres sur présentation des factures, ce qui laisse en blanc la question de savoir ce qu'on fait quand la facture a subi le même sort que l'objet sinistré.

Une connaissance s'était vu voler tous les documents qu'il avait chez lui (du livret de famille aux diplômes en passant par les factures et les copies d'actes notariés) et avait été victime du chantage que ces documents seraient détruits s'il ne fournissait pas son code de carte bancaire (laquelle carte avait aussi été volée, bien sûr). La suite n'est pas très intéressante (il se trouve qu'il avait récupéré ses documents par chance dans une poubelle), mais il y a une morale à cette histoire — je ne suis pas sûr de ce que c'est mais je suis sûr que ça me donne le droit de râler.

Continue to older entries. / Continuer à lire les entrées plus anciennes.


Entries by month / Entrées par mois:

2017 Jan 2017 Feb 2017
2016 Jan 2016 Feb 2016 Mar 2016 Apr 2016 May 2016 Jun 2016 Jul 2016 Aug 2016 Sep 2016 Oct 2016 Nov 2016 Dec 2016
2015 Jan 2015 Feb 2015 Mar 2015 Apr 2015 May 2015 Jun 2015 Jul 2015 Aug 2015 Sep 2015 Oct 2015 Nov 2015 Dec 2015
2014 Jan 2014 Feb 2014 Mar 2014 Apr 2014 May 2014 Jun 2014 Jul 2014 Aug 2014 Sep 2014 Oct 2014 Nov 2014 Dec 2014
2013 Jan 2013 Feb 2013 Mar 2013 Apr 2013 May 2013 Jun 2013 Jul 2013 Aug 2013 Sep 2013 Oct 2013 Nov 2013 Dec 2013
2012 Jan 2012 Feb 2012 Mar 2012 Apr 2012 May 2012 Jun 2012 Jul 2012 Aug 2012 Sep 2012 Oct 2012 Nov 2012 Dec 2012
2011 Jan 2011 Feb 2011 Mar 2011 Apr 2011 May 2011 Jun 2011 Jul 2011 Aug 2011 Sep 2011 Oct 2011 Nov 2011 Dec 2011
2010 Jan 2010 Feb 2010 Mar 2010 Apr 2010 May 2010 Jun 2010 Jul 2010 Aug 2010 Sep 2010 Oct 2010 Nov 2010 Dec 2010
2009 Jan 2009 Feb 2009 Mar 2009 Apr 2009 May 2009 Jun 2009 Jul 2009 Aug 2009 Sep 2009 Oct 2009 Nov 2009 Dec 2009
2008 Jan 2008 Feb 2008 Mar 2008 Apr 2008 May 2008 Jun 2008 Jul 2008 Aug 2008 Sep 2008 Oct 2008 Nov 2008 Dec 2008
2007 Jan 2007 Feb 2007 Mar 2007 Apr 2007 May 2007 Jun 2007 Jul 2007 Aug 2007 Sep 2007 Oct 2007 Nov 2007 Dec 2007
2006 Jan 2006 Feb 2006 Mar 2006 Apr 2006 May 2006 Jun 2006 Jul 2006 Aug 2006 Sep 2006 Oct 2006 Nov 2006 Dec 2006
2005 Jan 2005 Feb 2005 Mar 2005 Apr 2005 May 2005 Jun 2005 Jul 2005 Aug 2005 Sep 2005 Oct 2005 Nov 2005 Dec 2005
2004 Jan 2004 Feb 2004 Mar 2004 Apr 2004 May 2004 Jun 2004 Jul 2004 Aug 2004 Sep 2004 Oct 2004 Nov 2004 Dec 2004
2003 May 2003 Jun 2003 Jul 2003 Aug 2003 Sep 2003 Oct 2003 Nov 2003 Dec 2003