David Madore's WebLog: 2021-07

Vous êtes sur le blog de David Madore, qui, comme le reste de ce site web, parle de tout et de n'importe quoi (surtout de n'importe quoi, en fait), des maths à la moto et ma vie quotidienne, en passant par les langues, la politique, la philo de comptoir, la géographie, et beaucoup de râleries sur le fait que les ordinateurs ne marchent pas, ainsi que d'occasionnels rappels du fait que je préfère les garçons, et des petites fictions volontairement fragmentaires que je publie sous le nom collectif de fragments littéraires gratuits. • Ce blog eut été bilingue à ses débuts (certaines entrées étaient en anglais, d'autres en français, et quelques unes traduites dans les deux langues) ; il est maintenant presque exclusivement en français, mais je ne m'interdis pas d'écrire en anglais à l'occasion. • Pour naviguer, sachez que les entrées sont listées par ordre chronologique inverse (i.e., la plus récente est en haut). Cette page-ci rassemble les entrées publiées en juillet 2021 : il y a aussi un tableau par mois à la fin de cette page, et un index de toutes les entrées. Certaines de mes entrées sont rangées dans une ou plusieurs « catégories » (indiqués à la fin de l'entrée elle-même), mais ce système de rangement n'est pas très cohérent. Le permalien de chaque entrée est dans la date, et il est aussi rappelé avant et après le texte de l'entrée elle-même.

You are on David Madore's blog which, like the rest of this web site, is about everything and anything (mostly anything, really), from math to motorcycling and my daily life, but also languages, politics, amateur(ish) philosophy, geography, lots of ranting about the fact that computers don't work, occasional reminders of the fact that I prefer men, and some voluntarily fragmentary fictions that I publish under the collective name of gratuitous literary fragments. • This blog used to be bilingual at its beginning (some entries were in English, others in French, and a few translated in both languages); it is now almost exclusively in French, but I'm not ruling out writing English blog entries in the future. • To navigate, note that the entries are listed in reverse chronological order (i.e., the most recent is on top). This page lists the entries published in July 2021: there is also a table of months at the end of this page, and an index of all entries. Some entries are classified into one or more “categories” (indicated at the end of the entry itself), but this organization isn't very coherent. The permalink of each entry is in its date, and it is also reproduced before and after the text of the entry itself.

[Index of all entries / Index de toutes les entréesLatest entries / Dernières entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents]

Entries published in July 2021 / Entrées publiées en juillet 2021:

↓Entry #2690 [older| permalink|newer] / ↓Entrée #2690 [précédente| permalien|suivante] ↓

(vendredi)

Un téléphone brické, un nouveau fiasco de mise à jour Android, et quelques pensées

Pour faire bref, j'ai (complètement ? partiellement ? cela reste à voir) brické mon téléphone Android (le OnePlus 6 que j'avais acheté il y a un an et demi), j'ai dû en acheter un autre en catastrophe (un Google Pixel 4a), et j'ai eu une cascade suffisamment improbable de malchances que j'ai dû évacuer un tas de mauvais karma dans l'histoire. Mais la séquence d'événements en question est tellement pleine de rebondissements qu'elle mérite d'être consignée ici en un peu de détails. Si ça ne vous intéresse pas, j'ajoute quelques remarques générales (certaines techniques, d'autres pas) à la fin.

Dramatis personæ :

OnePlus 6
Un téléphone Android d'un constructeur chinois (basé à Shēnzhèn ; plutôt haut de gamme par rapport à ce dont on a l'habitude venant de ce pays). Le mien a été acheté en 2019, et choisi parce qu'il pouvait faire tourner LineageOS (cf. ci-dessous) et que mon poussinet avait un modèle proche dont il était assez content. Son nom de code Android est enchilada ce qui peut expliquer l'apparition de ce mot à différents endroits.
Pixel 4a
Un téléphone Android par Google. (J'en ai conseillé l'achat à ma mère tout récemment, et j'ai pu vérifier qu'il n'était pas mauvais. Par ailleurs, il permet également de faire tourner LineageOS.) Ses spécifications sont assez semblables au OnePlus 6 (en un peu plus petit, ce qui peut être vu comme un avantage ou un inconvénient). Son nom de code Android est sunfish.
LineageOS
Une version communautaire d'Android (i.e., des modifications par rapport à l'Android de base de Google apportées par une communauté d'amateurs ; elle est un peu plus libre et un peu plus hackable, et elle supporte des appareils un peu plus anciens). Elle succède à celle qui s'appelait CyanogenMod, et j'utilise l'une ou l'autre sur mes téléphones Android depuis dix ans environ. (Noter que toute version d'Android est toujours un peu modifiée par rapport à la version de référence AOSP distribuée par Google et qui n'est, en fait, utilisée par personne telle quelle : certaines le sont moins, comme celle de Google lui-même, d'autres le sont énormément comme celles des téléphones Samsung ; LineageOS est tout de même très proche de AOSP.)
TWRP
Un mode rescue pour Android, c'est-à-dire une sorte de petit OS spécialisé dans lequel on peut démarrer le téléphone pour faire des opérations de maintenance, comme un backup complet, des modifications de permissions, ou l'installation d'une nouvelle version du système principal. (LineageOS vient avec son propre mode rescue, mais il permet de faire beaucoup moins de choses que TWRP : essentiellement juste installer ou réinstaller LineageOS, ou effacer toutes les données.)
Fastboot
Un mode de démarrage de beaucoup de téléphones Android qui se situe à encore plus bas niveau qu'Android ou que le mode rescue (cf. ci-dessus) : le mode fastboot est géré par le bootloader (le petit programme qui démarre en premier et qui sert normalement juste à lancer Android ou le mode rescue) et qui permet, avec une interface extrêmement minimale, de réinstaller certaines parties (partitions) de la mémoire du téléphone (par exemple celui qui contient le mode rescue, ou celui qui contient les pilotes de périphérique fournis par le constructeur comme le firmware radio).
Google Apps
Une surcouche par rapport à Android fournie par Google (et qui, à la différence de AOSP, est propriétaire). Non nécessaire à faire tourner Android, mais nécessaire à un grand nombre d'applications dessus (tout ce qui utilise de près ou de loin les services Google, par exemple les cartes façon Google Maps). L'installation de LineageOS est donc généralement immédiatement suivie d'une installation de Google Apps qui peut elle-même se faire par différentes sources (j'utilise celles de MindTheGapps).

Le déroulement des faits, maintenant, par ordre chronologique :

  • Acte I. Où j'essaie d'installer de migrer mon OnePlus 6 de LineageOS 16.0 (Android 9) vers 18.1 (Android 11), et où je me retrouve un peu coincé.

    • Scène 1. Mon téléphone OnePlus 6 est actuellement sous LineageOS 16.0 (lineage-16.0-20200325-nightly-enchilada pour être précis) : je décide d'essayer de le mitrer vers la version 18.1. Je commence par faire un backup depuis TWRP de toutes les partitions, que je sauvegarde sur l'ordinateur, à restaurer en cas de problème dans les étapes suivantes. Avec ça, je me dis que je suis en sécurité. Dans la foulée, je mets à jour TWRP lui-même (vers la version twrp-3.5.2_9-0-enchilada.img), mais je ne crois pas que ceci ait joué de rôle pour la suite.
    • Scène 2. Conformément aux instructions trouvées sur le site de LineageOS, j'essaie, en utilisant le mode fastboot, de mettre à jour les partitions constructeur du téléphone (c'est-à-dire les partitions contenant des pilotes ou autres bouts de code ou de données propriétaires, fournies par le constructeur, et utilisées par Android pour que ce dernier soit relativement peu dépendant du téléphone même si ceci reste à ce stade un vœu pieux ; concrètement, j'ai utilisé cet outil pour extraire les fichiers .img du payload.bin contenu dans le fichier fourni par le constructeur, i.e., par OnePlus dans mon cas). Ceci était probablement une erreur (rien ne me dit que le nouveau LineageOS n'aurait pas tourné avec le firmware précédent), mais probablement pas fatale à ce stade. Le mode fastboot refuse de mettre à jour certaines de ces partitions (qualifiées de critiques) : je trouve des avis contradictoires sur quoi faire à ce sujet (certains disent d'ignorer le problème, d'autres de lancer fastboot unlock_critical — mais après coup je découvrirai que ça ne fait rien sur ce téléphone-ci —, d'autres encore de passer en mode rescue et de mettre à jour ces partitions à l'aide de l'outil Unix dd depuis le mode Rescue — cf. par exemple ici, et je finirai par faire ça en II.1). Dans l'immédiat, j'ignore le problème de ces partitions critiques et je passe à la suite.
    • Scène 3. J'installe le nouveau LineageOS (lineage-18.1-20210727-nightly-enchilada) puis des Google Apps (MindTheGapps-11.0.0-arm64-20210412_124247) depuis TWRP. J'essaie de démarrer le téléphone en mode normal : l'animation de démarrage de LineageOS s'affiche (tout n'est donc pas cassé), mais elle mouline indéfiniment sans jamais finir (je comprendrai plus tard la cause probable de ce problème, mais, à ce stade, je ne le sais pas ; l'outil de diagnostic adb logcat montre des tonnes d'erreurs, dont des problèmes de permission, que je pense — à ce stade — peut-être liées au fait que je n'ai mis à jour qu'une partie des partitions constructeur).

↑Entry #2690 [older| permalink|newer] / ↑Entrée #2690 [précédente| permalien|suivante] ↑

↓Entry #2689 [older| permalink|newer] / ↓Entrée #2689 [précédente| permalien|suivante] ↓

(lundi)

Quelques réflexions sur le genre grammatical et l'écriture inclusive

M'étant suffisamment énervé sur Twitter au sujet du pass sanitaire, je voudrais me calmer les nerfs en écrivant un billet de blog sur un sujet qui ne peut qu'apporter la paix et la concorde dans les foyers — en évoquant l'écriture inclusive.

De façon générale, l'écriture inclusive est une façon d'écrire une langue donnée (et qui pose plus ou moins de difficulté selon la langue en question) qui cherche à accomplir quelque chose comme les buts suivants :

  • ne pas faire de présupposé sur le genre ni du locuteur, ni de la personne adressée, ni d'une tierce personne dont il serait question,
  • éviter de propager des présupposés sur le genre des personnes en question, voire lutter contre des préjugés déjà installés (par exemple en attirant l'attention sur le fait qu'une personne pratiquant tel ou tel métier peut être une femme comme un homme).

Certaines langues ne posent aucun problème, au moins pour ce qui est du premier point, parce qu'elles n'encodent aucune information de genre sauf dans des mots optionnels servant explicitement et expressément à donner cette information. (Et je ne cacherai pas que c'est la situation que je préfère.) À l'extrême inverse, on a des langues dans lesquelles on ne peut essentiellement rien dire, même des énoncés aussi simples que je mange ou tu marches ou cette personne a des yeux noirs sans donner au passage l'information de si la personne dont on parle est catégorisée comme « homme » ou comme « femme ». J'espère ne pas dire des bêtises (on me corrigera le cas échéant, ou on me donnera de meilleurs exemples), mais il me semble que le hongrois ou le japonais sont à peu près idéales dans le sens de non divulgation inutile d'informations de genre ; tandis que l'hébreu doit être assez loin dans l'extrême inverse. L'anglais est dans une situation relativement modérée, le problème venant principalement des pronoms genrés he et she : il y a bien des noms communs genrés (comme policeman) mais au moins cette langue n'éprouve pas le besoin de genrer qui que ce soit dans une phrase comme I was invited by a friend, tandis que le français souffre d'une propension beaucoup plus aiguë à tout genrer (j'ai été invité chez un ami ? j'ai été invitée chez un ami ? j'ai été invité chez une amie ? j'ai été invitée chez une amie ?). Je vais revenir ci-dessous sur la question du fait que le français attribue un genre grammatical à tous les noms communs, même inanimés (le fauteuil, la chaise), et la nécessité de démêler ce phénomène de catégorisation grammaticale arbitraire de la manière dont les individus sont souvent obligatoirement genrés par des énoncés à leur sujet.

L'absurdité de cette révélation forcée d'information de genre est mise en lumière de façon extrêmement frappante, je trouve, dans cet essai satirique par Douglas Hofstadter, que je recommande de lire avec attention parce qu'il est (je trouve) absolument génial et contient énormément de références amusantes (comme le titre Person Paper, qu'il faut comprendre comme White Paper). Il imagine un monde parallèle où le langage obligerait à catégoriser les personnes non pas selon leur genre mais selon la couleur de leur peau : l'auteur imaginaire, avec beaucoup de mauvaise foi, défend l'idée que toutes sortes de ces pratiques linguistiques ne sont pas du tout racistes, mais simplement historiques (comme le fait de dire policewhite pour n'importe quelle personne travaillant dans la police, et plus généralement de dire white là où dans notre univers on dit man), puisque maintenant il est fermement acquis, dixit, que blancs et noirs sont égaux (et dans une jolie mise en abyme, évoque ce que serait la situation d'une langue où les personnes seraient catégorisées par leur genre). Personnellement, ce texte a fait beaucoup plus pour me convaincre de la pertinence de la recherche d'une forme d'écriture d'inclusive que n'importe quelle injonction moralisatrice (et je crois que c'est depuis que je l'ai lu que j'ai adopté le they singulier en anglais, cf. ci-dessous).

Obliger à genrer les individus pour un énoncé qui n'a rien à voir n'est pas juste problématique par le fait qu'on ne veut pas forcément révéler cette information qui dans l'immense majorité des cas est complètement sans intérêt : il existe aussi des situations où ce n'est pas du tout évident ou véritablement indésirable. Les personnes non-binaires sont pour ainsi dire sommées de choisir une catégorie qui ne leur convient pas. Une histoire qui serait racontée par un robot ou un message affiché par un ordinateur pourra dans certains cas (selon l'énoncé ou la langue) avoir à catégoriser ces machines comme masculines ou féminines, ce qui est absurde. Dans un roman policier, le genre de telle ou telle personne au sujet de laquelle est donnée une information est justement quelque chose qu'on peut ne pas vouloir révéler. (J'avais commencé à écrire une histoire dans laquelle je voulais ne pas révéler si le narrateur était un homme ou une femme, et j'ai trouvé ça beaucoup moins difficile en anglais qu'en français, et même en anglais ce n'était pas complètement évident.)

Il est vrai qu'il ne faut pas blâmer le langage pour tout : notre culture fait que nous genrons beaucoup de choses dans nos têtes souvent sans nous en rendre compte. Le film de Pixar de 2006, Wall·e (dont le titre évoque, complètement accidentellement mais fort opportunément, un système d'écriture inclusive en français !) l'a par exemple montré de façon frappante par le fait qu'énormément de gens, moi compris, ont spontanément interprété Wall·e comme un personnage masculin et Eve comme un personnage féminin, alors que d'une part ce sont des robots donc ça ne veut rien dire du tout, et même si on veut leur attribuer un genre binaire, il n'y a rien d'explicite dans la film qui soutienne plus l'une des quatre combinaisons imaginables que les autres (j'ai vaguement le souvenir d'avoir lu quelque part — mais je ne retrouve plus où — que les animateurs de Pixar avaient exprès utilisé pour Wall·e toutes sortes de caractéristiques normalement attribuées aux personnages d'animation féminins et pour Eve toutes sortes de caractéristiques normalement attribuées aux personnages masculins, mais apparemment ça n'a pas suffi pour retourner nos attentes). D'autres exemples sont fournis par des devinettes du genre :

A boy and his father are involved in a car accident. The father dies on the spot. The boy is rushed to the hospital. The surgeon arrives and, upon seeing the patient's face, exclaims I can't operate: he's my son! How is this possible?

↑Entry #2689 [older| permalink|newer] / ↑Entrée #2689 [précédente| permalien|suivante] ↑

Continue to older entries. / Continuer à lire les entrées plus anciennes.


Entries by month / Entrées par mois:

2021 Jan 2021 Feb 2021 Mar 2021 Apr 2021 May 2021 Jun 2021 Jul 2021 Aug 2021 Sep 2021 Oct 2021 Nov 2021
2020 Jan 2020 Feb 2020 Mar 2020 Apr 2020 May 2020 Jun 2020 Jul 2020 Aug 2020 Sep 2020 Oct 2020 Nov 2020 Dec 2020
2019 Jan 2019 Feb 2019 Mar 2019 Apr 2019 May 2019 Jun 2019 Jul 2019 Aug 2019 Sep 2019 Oct 2019 Nov 2019 Dec 2019
2018 Jan 2018 Feb 2018 Mar 2018 Apr 2018 May 2018 Jun 2018 Jul 2018 Aug 2018 Sep 2018 Oct 2018 Nov 2018 Dec 2018
2017 Jan 2017 Feb 2017 Mar 2017 Apr 2017 May 2017 Jun 2017 Jul 2017 Aug 2017 Sep 2017 Oct 2017 Nov 2017 Dec 2017
2016 Jan 2016 Feb 2016 Mar 2016 Apr 2016 May 2016 Jun 2016 Jul 2016 Aug 2016 Sep 2016 Oct 2016 Nov 2016 Dec 2016
2015 Jan 2015 Feb 2015 Mar 2015 Apr 2015 May 2015 Jun 2015 Jul 2015 Aug 2015 Sep 2015 Oct 2015 Nov 2015 Dec 2015
2014 Jan 2014 Feb 2014 Mar 2014 Apr 2014 May 2014 Jun 2014 Jul 2014 Aug 2014 Sep 2014 Oct 2014 Nov 2014 Dec 2014
2013 Jan 2013 Feb 2013 Mar 2013 Apr 2013 May 2013 Jun 2013 Jul 2013 Aug 2013 Sep 2013 Oct 2013 Nov 2013 Dec 2013
2012 Jan 2012 Feb 2012 Mar 2012 Apr 2012 May 2012 Jun 2012 Jul 2012 Aug 2012 Sep 2012 Oct 2012 Nov 2012 Dec 2012
2011 Jan 2011 Feb 2011 Mar 2011 Apr 2011 May 2011 Jun 2011 Jul 2011 Aug 2011 Sep 2011 Oct 2011 Nov 2011 Dec 2011
2010 Jan 2010 Feb 2010 Mar 2010 Apr 2010 May 2010 Jun 2010 Jul 2010 Aug 2010 Sep 2010 Oct 2010 Nov 2010 Dec 2010
2009 Jan 2009 Feb 2009 Mar 2009 Apr 2009 May 2009 Jun 2009 Jul 2009 Aug 2009 Sep 2009 Oct 2009 Nov 2009 Dec 2009
2008 Jan 2008 Feb 2008 Mar 2008 Apr 2008 May 2008 Jun 2008 Jul 2008 Aug 2008 Sep 2008 Oct 2008 Nov 2008 Dec 2008
2007 Jan 2007 Feb 2007 Mar 2007 Apr 2007 May 2007 Jun 2007 Jul 2007 Aug 2007 Sep 2007 Oct 2007 Nov 2007 Dec 2007
2006 Jan 2006 Feb 2006 Mar 2006 Apr 2006 May 2006 Jun 2006 Jul 2006 Aug 2006 Sep 2006 Oct 2006 Nov 2006 Dec 2006
2005 Jan 2005 Feb 2005 Mar 2005 Apr 2005 May 2005 Jun 2005 Jul 2005 Aug 2005 Sep 2005 Oct 2005 Nov 2005 Dec 2005
2004 Jan 2004 Feb 2004 Mar 2004 Apr 2004 May 2004 Jun 2004 Jul 2004 Aug 2004 Sep 2004 Oct 2004 Nov 2004 Dec 2004
2003 May 2003 Jun 2003 Jul 2003 Aug 2003 Sep 2003 Oct 2003 Nov 2003 Dec 2003

[Index of all entries / Index de toutes les entréesLatest entries / Dernières entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents]