David Madore's WebLog: Past news

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0002 [older|newer] / Entrée #0002 [précédente|suivante]:

(Friday)

Past news

[Traduction française ci-dessous.]

So, basically, what have I been up to, these days, while my Web site was bit rotting, until I started this 'blog?

Well, working, for one thing. I'm sorry to say, my thesis is still not written, and it will be a couple of months yet before I can think of presenting it. However, my thesis advisor and I have been writing a paper together, in which we prove that smooth Del Pezzo surfaces of degree 3 (cubic surfaces) and 4 (complete intersections of two quadrics in projective space of dimension 4) might have no rational points over fields of cohomological dimension 1: this is an exciting new counterexample, and although it dashes some hopes of understanding the arithmetic of cubic surfaces in a “naïve” way, it gives an interesting application of Rost's degree formula toward proving arithmetic results on inexistence of rational points (or zero-cycles). I'd also like to say that my paper Équivalence rationnelle sur les hypersurfaces cubiques sur les corps p-adiques has at last appeared in volume 110 issue 2 of manuscripta mathematica: essentially, this is my first published math paper! (Its DOI is 10.1007/s00229-002-0327-3, and you can grab a local copy of it if you wish.) Currently, I'm working on cubing surfaces over C(t), and I also spare a thought from time to time to trying to find an elementary proof (which I'm sure is possible) of the fact that smooth projective rationally connected varieties over C((t)) always have a rational fact (over C(t) this is a very impressive result by T. Graber, J. Harris & J. Starr).

On the more personal side, for those who have asked (I know, I never reply to email, it's maddening): I haven't found myself a boyfriend. ☹ I have firmly resolved, however, not to let that fact ruin my happiness: while I'm a definite believer in Love with a capital ‘L’ (and some of my writing proves it), I don't intend, to put it simply, to let that aspiration shadow other interesting and positive human relations, such as friendship, tenderness or plenty of others. An obvious point, really, but some people seem to simply—miss it. Anyway. In an effort toward socializing with other gay people (not necessarily in hope of finding my Brother soul, nor to hunt for sex), I have been going to >Dégel!, the gay & lesbian students alliance of the Jussieu campus: this has been a profitable occasion to meet many interesting people and make new friends. Of course, I am also member of HBO, the similar organization for the Orsay campus: actually, I am a trustee (and sometime treasurer) of HBO, and one thing that has occupied me for the last months is the collaborative process of rewriting the organization's bylaws. On that subject, I might also mention that I've been found lurking (and not just lurking, in fact) around IRCnet, notably on the #gayfr channel under the nick “Ruxor” (these irc:// URIs should work within Mozilla, provided, of course, irc.ircnet.net is willing to accept you; the name “Ruxor” is a reference to an old novel of mine). While I'm ranting, I could add that I now have an ICQ number (UIN), namely 168950339.

I haven't written much literature recently (my most recent work is still my favorite: Histoire de la Propédeutique à la Reine des Elfes; actually, I wrote this erotic short story and these four very short stories since then, but I think they don't really count). Actually, I did write something: together with some friends of mine (from the ENS), I organized a little “short story writing circle”: we voted on a common theme or subject and then, each on our own, wrote a story on that theme, and compared them. You can read the stories that were written (and one of them is mine): overall, I thought they were very good. The chosen subject was The story must start with the death of a character. And it must end with the death of a character. The same one. Now we've started a second iteration of the story-writing circle, and the subject is to write a story that parallels a famous historical or literary event (such as the death of Julius Cæsar). I hope the results will be likewise interesting.

Incidentally, in developing a procedure to vote for the common subject of the aforementioned short stories, I had to implement what I call the “Condorcet-Nash” electoral system. This is definitely something I'll have to write about, some time. But I don't have the time now. In just one sentence, it consists of taking the optimal (von Neumann-Nash) strategy in the two-player fair zero-sum game where each player chooses one of the candidates and receives a score equal to the number of electors who prefer his candidate over his opponent's (or minus the number of electors who prefer his opponent's candidate). In a definite sense, this is the best possible electoral system. I developped an implementation for it using the GNU Linear Programming Kit, because finding an optimal strategy in a zero-sum game is done by linear programming. This is all quite fascinating.

On the computer side of my life, I haven't programmed much these days. I did a major rewrite of my MIDI writing library, but I didn't even bother to package it! The stuff is still completely undocumented, anyway, so essentially it's usable only by me. 😐 I also “discovered” and documented a gratuitous annoyance in Unix, concerning the behavior of the connect() system call when interrupted.

What else? I had a renewal of interest in the Rubik's Cube (I spent something like six hours one night remembering how to solve it, something I knew seven or eight years ago and had completely forgotten since); but that probably won't last. Still, I plan on buying a 4×4×4 Rubik's Cube and try to figure it out, now that I have the 3×3×3 well in hand (it takes me ages to solve it, but I manage it).

I also went to see a couple of movies in the last few months. I saw The Two Towers on the day it was released (worldwide), 2002-12-18, and I wasn't disappointed, although I thought maybe it lacked unity. Long Island Expressway, which I saw on 2003-02-04, nothing like a box office buster, is a deeply moving story, and I recommend seeing it. Spielberg's Catch Me If You Can, which I went to see on 2003-02-19, was nice (although it gives a, uh, backward image of France). I rather liked Ma Vraie Vie à Rouen (no English title that I know of), which I saw on 2003-03-07, but I did find it lengthy. On 2003-03-10, I was deeply enthusiastic about 8 Mile: I don't have any particular fondness for hip-hop music, but I really loved that film anyway. Next I saw The Rules of Attraction on 2003-03-19, and I found it funny, but that's about all. On the next day I went to see Stupeur et Tremblement (possibly still not released in the US), and I loved it: it is at once hilarious, beautiful and somehow terrifying. Snowboarder, which I went to see on 2003-04-09, is pretty much devoid of interest, although some of the snowboard figures were spectacular. Next I saw The Hours on 2003-04-20, and I very much liked it: it is elegantly built, nicely filmed, and rather moving; plus, Nicole Kidman's award for her performance as Virgnia Woolf was well-deserved. The Life of David Gale, which I saw on 2003-04-23, was a bit disappointing: I had guessed the ins and outs of the plot not even halfway through the movie, so the end was sort of spoilt for me. Lastly, I saw X-Men 2 on the day before yesterday, and I found it rather entertaining. And I plan on seeing Matrix Reloaded on the day of its release (which is 2003-05-16 in Europe: contrary to Lord of the Rings which played the time zone difference by releasing a few hours earlier in Europe, Matrix decided to release a few hours later than in North America).

I've done some reading, too. In particular, I discovered that I really liked Borges, and I think by now I've read just about all that he's written (disappointingly little, I might add), in French translation. I tried to read David Copperfield, but I just couldn't get the hang of it: much as Balzac annoys me to no end, I find Dickens' habit of constantly straying off the subject a source of frustration; I expect to try again with A Tale of Two Cities. Right now I'm reading The Hours by Michael Cunningham.

I think that more or less sums it up.

[French translation of the above.]

Alors, finalement, qu'est-ce que j'ai fait ces jours-ci, pendant que mon site Web était en train de pourrir, jusqu'à ce que je commence ce 'blog ?

Eh bien, d'abord, travailler. Je suis au regret de dire que ma thèse n'est pas encore écrite, et il va falloir encore quelques mois avant que je puisse songer à la soutenir. Cependant, mon directeur de thèse et moi avons écrit un article ensemble, dans lequel nous prouvons que les surfaces de Del Pezzo lisses de degrés 3 (surfaces cubiques) et 4 (intersections complètes de deux quadriques dans l'espace projectif de dimension 4) peuvent ne pas avoir de points sur des corps de dimension cohomologique 1 : c'est un contre-exemple nouveau et excitant, et même s'il anéantit certains espoirs de comprendre l'arithmétique des surfaces cubiques d'une façon « naïve », il donne une application intéressante de la formule du degré de Rost pour prouver des résultats arithmétiques d'inexistence de points rationnels (ou de zéro-cycles). Je voudrais aussi dire que mon article Équivalence rationnelle sur les hypersurfaces cubiques sur les corps p-adiques est enfin paru dans le volume 110 numéro 2 de manuscripta mathematica : en gros, c'est mon premier article de maths publié ! (Son DOI est 10.1007/s00229-002-0327-3, et vous pouvez en récupérer une copie locale si vous voulez.) Actuellement, je travaille sur les surfaces cubiques sur C(t), et je dévoue de temps en temps une pensée à essayer de trouver une démonstration élémentaire (je suis sûr que c'est possible) du fait que les variétés projectives lisses rationnellement connexes sur C((t)) ont toujours un point rationnel (sur C(t) c'est un résultat impressionnant de T. Graber, J. Harris & J. Starr).

Sur un plan plus personnel, pour ceux qui m'ont demandé (je sais, je ne réponds jamais aux mails, c'est énervant) : je ne me suis pas trouvé un petit ami. ☹ J'ai fermement résolu, cependant, de ne pas laisser ce fait gâcher mon bonheur : et même si je crois fermement à l'Amour avec un grand ‘A’ (et certains de mes écrits le prouvent), je n'ai pas l'intention, pour dire les choses simplement, de laisser cette aspiration éclipser d'autres relations humaines intéressantes et positives, comme l'amitié, la tendresse, ou plein d'autres. J'enfonce les portes ouvertes, là, vraiment, mais pour certains elles semblent simplement — ne pas être si ouvertes. Quoi qu'il en soit… Dans un effort pour socialiser avec d'autres homosexuels (pas forcément pour trouver mon âme frère, ni pour chasser de la viande fraîche), j'ai commencé à aller à >Dégel!, l'association gaie & lesbienne du campus de Jussieu : ç'a été une occasion profitable de rencontrer des gens intéressants et de me faire de nouveaux amis. Bien sûr, je suis aussi membre de HBO, l'organisation semblable pour le campus d'Orsay : en fait je suis un administrateur d'HBO (et autrefois trésorier), et une des choses qui m'ont occupé ces derniers mois est le travail collectif de réécriture de ses statuts. À ce sujet, je peux aussi mentionner que j'ai été trouvé à lurker (et pas juste à lurker, en fait) sur IRCnet, notamment sur le canal #gayfr sous le nick « Ruxor » (ces URIs en irc:// devraient marcher sous Mozilla, à condition, bien sûr, qu'irc.ircnet.net veuille bien de vous ; le nom « Ruxor » est une référence à un vieux roman que j'ai écrit). Pendant que je bavarde, je pourrais rajouter que j'ai maintenant un numéro (UIN) sur ICQ, à savoir 168950339.

Je n'ai pas beaucoup écrit de littérature récemment (mon texte le plus récent est toujours mon préféré : Histoire de la Propédeutique à la Reine des Elfes ; en fait, j'ai écrit cette nouvelle érotique et ces quatre nouvelles très courtes depuis, mais je ne trouve pas qu'elles comptent vraiment). En vérité, j'ai effectivement écrit quelque chose : avec certains de mes amis (de l'ENS), j'ai organisé un petit « cercle d'écriture de nouvelles » : nous avons voté sur un thème ou sujet commun et ensuite, chacun de notre côté, écrit une nouvelle sur ce thème, et les avons comparées. Vous pouvez lire les histoires qui ont été écrites (et l'une d'elles est de moi) : dans l'ensemble, je les ai trouvées très bonnes. Le sujet choisi était La nouvelle doit commencer par la mort d'un personnage. Et doit se terminer par la mort d'un personnage. Le même. Maintenant nous avons débuté une seconde itération de ce cercle d'écriture, et le sujet est d'écrire une histoire qui fait parallèle à un événement historique ou littéraire célèbre (comme la mort de Jules César). J'espère que les résultats seront semblablement intéressants.

Incidemment, en développant une procédure pour voter sur le sujet commun des nouvelles ci-dessus mentionnées, j'ai dû implémenter ce que j'appelle le système électoral de « Condorcet-Nash ». C'est quelque chose sur lequel il faut clairement que j'écrive, un jour. Mais je n'ai pas le temps maintenant. En une phrase, cela consiste à prendre la stratégie optimale (de von Neumann-Nash) dans le jeu à deux joueurs, équilibré et de somme nulle, où chaque joueur choisit un des candidats et reçoit un score égal au nombre d'électeurs qui préfèrent son candidat à celui de son adversaire (ou moins le nombre d'électeurs qui préfèrent le candidat de son adversaire). En un sens bien défini, c'est le meilleur système électoral possible. J'en ai développé une implémentation en utilisant le GNU Linear Programming Kit, parce que trouver une stratégie optimale dans un jeu à somme nulle se fait par programmation linéaire. C'est tout à fait fascinant.

Sur le côté informatique de ma vie, je n'ai pas beaucoup programmé ces jours-ci. J'ai fait une réécriture importante de ma bibliothèque d'écriture de MIDI, mais je ne me suis même pas fatigué à la packager ! Ce truc est toujours complètement non-documenté, de toute façon, donc essentiellement utilisable seulement par moi. 😐 J'ai aussi « découvert » et documenté une nuisance gratuite dans Unix, concernant le comportement de l'appel système connect() quand il est interrompu.

Quoi d'autre ? J'ai eu un regain d'intérêt pour le Rubik's Cube (j'ai passé quelque chose comme six heures une nuit à me rappeler comme le résoudre, quelque chose que je savais il y a sept ou huit ans et que j'avais complètement oublié depuis) ; mais ça ne durera sans doute pas. Cependant, je compte m'acheter un Rubik's Cube 4×4×4 et tâcher de le résoudre, maintenant que j'ai le 3×3×3 bien en main (il me faut une éternité pour le résoudre, mais j'y arrive).

Je suis aussi allé voir un certain nombre de films ces derniers mois. J'ai vu Les Deux Tours le jour où il est sorti (dans le monde), 2002-12-18, et je n'ai pas été déçu, même si j'ai peut-être trouvé que ça manquait d'unité. Long Island Expressway, que j'ai vu le 2003-02-04, qui n'a rien d'un blockbuster, est une histoire profondément émouvante, et je le recommande. Catch Me If You Can de Spielberg, que je suis allé voir le 2003-02-19, était bien (même s'il donne une image, euh, retardée de la France). J'ai assez aimé Ma Vraie Vie à Rouen, que j'ai vu le 2003-03-07, mais je l'ai trouvé un peu longuet. Le 2003-03-10, j'ai été très enthousiaste de 8 Mile : je n'ai pas d'amour particulier pour la musique hip-hop, mais j'ai vraiment adoré ce film malgré cela. Ensuite, j'ai vu Les Lois de l'attraction le 2003-03-19, et je l'ai trouvé drôle, mais c'est à peu près tout. Le lendemain, je suis allé voir Stupeur et Tremblement (peut-être pas encore sorti aux États-Unis), et je l'ai adoré : c'est à la fois hilarant, beau, et, quelque part, terrifiant. Snowboarder, que je suis allé voir le 2003-04-09, est assez dénué d'intérêt, même si certaines des figures de snow étaient spectaculaires. Ensuite, j'ai vu The Hours le 2003-04-20, et j'ai vraiment beaucoup aimé : c'est élégamment construit, bien filmé, et assez émouvant ; de plus, l'Oscar de Nicole Kidman pour son interprétation de Virginia Woolf n'était pas volé. La Vie de David Gale, que j'ai vu le 2003-04-23, était un peu décevant : j'avais deviné les tenants et les aboutissants de l'intrigue même pas à la moitié du film, donc la fin était un peu spoilée. Enfin, j'ai vu X-Men 2 avant-hier, et je l'ai trouvé assez divertissant. Et je compte voir Matrix Reloaded le jour de sa sortie (à savoir 2003-05-16 en Europe : au contraire du Seigneur des Anneaux qui a joué le décalage horaire en sortant quelques heures plus tôt en Europe, Matrix a décidé de le sortir quelques heures plus tard par rapport à l'Amérique du Nord).

J'ai aussi lu. En particulier, j'ai découvert que j'aimais vraiment beaucoup Borges, et je crois que maintenant j'ai lu à peu près tout ce qu'il a écrit (et c'est décevant à quel point il y en a peu, devrais-je ajouter), en traduction française. J'ai essayé de lire David Copperfield, mais je n'ai pas accroché : de même que Balzac m'agace incessamment, je trouve frustrante la façon dont Dickens s'écarte constamment du sujet ; je compte réessayer avec A Tale of Two Cities. En ce moment je lis The Hours de Michael Cunningham.

Je crois que c'est à peu près tout.

↑Entry #0002 [older|newer] / ↑Entrée #0002 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées