David Madore's WebLog: Dix ans !

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #2137 [older|newer] / Entrée #2137 [précédente|suivante]:

(mercredi)

Dix ans !

Comme certains n'ont pas manqué de me le rappeler, ça fait dix ans que je tiens ce blog (la seule partie de ce site web qui soit vraiment vivante), dix ans pendant lesquels j'ai écrit 2136 entrées (celle-ci est la 2137e), à un rythme qui a cependant varié au cours du temps :

[Graphe de la taille de mon blog en fonction du temps]
(En abscisse, le temps en années fractionnaires, en ordonnée la taille du blog : en rouge le nombre d'entrées, échelle de gauche, et en vert le nombre de kilo-octets, échelle de droite.)

[Moi posant en mars 2004 pour le calendrier des pédéblogueurs français]Je ne vais pas redire ce qu'a déjà écrit Matoo, lequel a commencé son blog juste quelques semaines avant moi et qui me grille donc la politesse de raconter ce que ça faisait de commencer un pédéblog en 2003 et quels confrères nous lisions alors. De cette époque il ne reste que beaucoup de liens cassés, car Internet n'a pas de mémoire et les URL ne sont pas pérennes, même pas celle de la photo[#] pour laquelle je posai en mars 2004 (mon blog était encore hébergé à l'ENS) pour le calendrier des (jeunes et fous) pédéblogueurs français, et que je reproduis ci-contre ; du coup, je ne peux même pas aller regarder lesquels des autres garçons ayant posé pour ce calendrier tiennent encore un carnet.

Il semble que je parle moins de moi et plus de trucs chiants (bref, en rapport à la photo, il semble que le focus se soit redirigé du garçon sur le bureau vers le tableau derrière lui). Ceci explique sans doute ce qui se voit nettement sur le graphique ci-dessus en comparant l'allure des deux courbes (en rouge nombre d'entrées en fonction du temps, en vert nombre de kilo-octets en fonction du temps), à savoir que j'écris moins mais plus long. Tout le contraire de tous ces gens qui sont passés à Twitter[#2].

Dans un sens, je regrette le début de ce blog où je racontais mes lamentations de pédé frustré. C'était peut-être moins sophistiqué que la vulgarisation scientifique à laquelle je me livre maintenant, mais c'était aussi plus personnel, plus spontané (et puis, je dois avouer que je me trouve mignon, sur la photo de calendrier). Je ne regrette certainement pas ma déprime, bien sûr, mais peut-être parce que ma vie sociale était quand même plus diversifiée : je n'avais pas de poussinet, je n'avais peut-être pas les bons amis qui se sont stabilisés depuis, mais j'avais sans doute plus de copains occasionnels, notamment parmi les garçons homos, et d'opportunités de faire des rencontres nouvelles.

Techniquement, j'ai toujours tenu à utiliser un moteur écrit par moi-même (l'actuel est en Java, après un machin en C qui avait remplacé une première tentative en XSLT). Il faut encore que je réécrive le moteur de commentaires pour l'intégrer avec le blog lui-même (actuellement il est complètement indépendant), mais j'avoue n'être pas terriblement pressé de casser les choses qui marchent. Ce dont je suis surtout content c'est des évolutions du HTML qui, il y a dix ans, semblait un peu coincé sans savoir où il allait, et qui maintenant a l'air d'avoir au moins un avenir intéressant.

Quoi qu'il en soit, souhaitez-moi de bloguer encore au moins dix nouvelles années !

[#] Je voudrais bien refaire des photos dans le même genre, dix ans (et un peu de muscu) plus tard. Si vous connaissez des photographes doués et patients avec les modèles qui ont l'air crispés dès qu'on essaie de les prendre en photo (pour la photo du calendrier le nombre de poses a été tellement long que j'ai failli mourir de froid dans le lycée non chauffé de Nogent-sur-Marne), je suis preneur. Parce qu'une chose n'a pas changé depuis 2003, c'est mon obsession à trouver des images de moi qui me plaisent (ce qui est très difficile).

[#2] Je n'ai jamais trouvé Twitter intéressant, pas seulement parce qu'il faut faire court, mais aussi parce que je trouve la relation message→réponse beaucoup trop confuse, et je n'aime pas le mécanisme des hashtags. À la limite je serais plus intéressé par Google+, et d'ailleurs je me demande souvent si ce serait considéré comme poli ou normal d'y mettre de façon automatique un lien vers chaque nouvelle entrée que j'écris ici.

↑Entry #2137 [older|newer] / ↑Entrée #2137 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées