David Madore's WebLog: Comment rencontrer des gens ? (bis)

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0287 [older|newer] / Entrée #0287 [précédente|suivante]:

(samedi)

Comment rencontrer des gens ? (bis)

J'avais déjà écrit une entrée à ce sujet il y a quatre mois (comme le temps passe vite !), mais c'est un problème qui se pose toujours à moi (et vraisemblablement n'est pas près de cesser) : comment rencontrer des gens ? Ce n'est pas que les personnes que je connais me lassent, ou qu'elles ne m'intéressent pas, ou quoi que ce soit du genre. Simplement, je prends en général un grand plaisir à rencontrer de nouvelles têtes. Évidemment, parfois une brève rencontre me suffira, parfois je voudrai lier des rapports plus proches avec la personne (et malheureusement ce n'est pas toujours facile, même quand on a fait connaissance, mais c'est un autre problème, ça, concentrons-nous sur celui de rencontrer). Ça peut être pour plein de raisons, aussi, parce qu'il existe toutes sortes d'affinités différentes qu'on peut se trouver avec quelqu'un (intellectuelles ou affectives, notamment). Bref.

Au début, je ne concevais pas le 'blog comme un moyen possible de faire des rencontres (j'ai déjà analysé les raisons qui me poussent à l'écrire). Peut-être que cela peut en être un : parmi les 'blogs que je lis (voir mes bookmarks à ce sujet), il y en a qui ont signalé cette possibilité. Mais peut-être pas : j'imagine que pas mal de lecteurs me lisent parce que c'est distrayant, ça fait passer le temps, sans avoir la moindre envie de rencontrer la personne qui se cache derrière ces lignes — et c'est quelque chose que je comprends tout à fait (pour plein de raisons différentes, même, notamment celle de ne pas vouloir mélanger le réel et le « cyber »). Je me suis aussi déjà pris plusieurs râteaux (si j'ose utiliser ce terme) après avoir écrit à d'autres 'bloggeurs pour leur demander à les voir. Il y a bêtement la timidité qui joue, aussi. Donc, peut-être que 'blogguer est une façon de rencontrer des gens, je ne sais pas : ce n'est pas pour ça que je le fais, et ça n'a rien donné pour moi, mais ce serait agréable si c'était le cas.

Quoi qu'il en soit, je peux proposer une autre idée : un système pyramidal, organisé de façon systématique, si possible. Un système pyramidal, lorsqu'il s'agit d'argent, c'est une escroquerie, mais comme l'amitié est quelque chose qui peut se créer (contrairement à l'argent), il est possible que ça marche mieux. Ce serait la chose suivante :

L'initiateur du système (disons, moi, ou toute personne qui veut l'essayer) invite un jour six amis autour d'une table au restaurant (chacun paie pour lui-même, sauf arrangement contraire, vu que le but n'est pas de faire un schéma pyramidal sur la nourriture ; en revanche, c'est bien si celui qui invite peut recevoir chez lui pour proposer l'apéritif). Ces six amis sont à choisir de sorte qu'ils se connaissent aussi peu que possible entre eux avant la rencontre (éviter à tout prix les groupes de gens qui se connaissent déjà bien), et le but, justement, est pour eux de faire connaissance autour du dîner. Du coup, puiser dans autant de sources d'amis diverses que possible : boulot, loisirs, études, amis d'enfance, etc. Il faut naturellement tenter d'avoir une certaine compatibilité d'humeur — ceci dit, on peut aussi oser des combinaisons hasardeuses, car les gens nous surprennent parfois par leur capacité à s'entendre contre toute attente. Il ne faut pas hésiter à aller chercher du côté des gens qu'on ne connaît pas le mieux, ou qu'on ne voit que rarement, pour tenter l'expérience : ce sera justement l'occasion de se revoir, et ça peut donner de meilleurs mélanges.

Une fois le repas terminé, celui qui invitait expose le principe aux six autres, et leur demande la chose suivante : de trouver à leur tour (d'ici deux mois, disons) chacun six amis, dont lui-même (celui qui les a invités, je veux dire), et de les rassembler pour faire de même — un nouveau repas, après lequel il sera demandé, etc. C'est en cela que c'est un schéma pyramidal : tant que le système se propage, chacun invite une fois et est invité six fois (rencontrant donc, en principe, trente nouvelles personnes). Évidemment, ça ne marchera pas comme ça, parce que c'est uniquement un idéal à atteindre : beaucoup de gens ne voudront pas jouer le jeu, ou n'arriveront pas à trouver six amis qui ne se connaissent pas, ou à les rassembler le même soir, que sais-je encore. Il n'y a pas d'engagement, pas de menace (du style « si vous interrompez la chaîne, de terribles malheurs s'abattront sur vous ! »). Peut-être plein de gens ne comprendront-ils ni l'intérêt ni le fonctionnement de la chose, mais peut-être cela peut-il quand même donner des rencontres intéressantes.

Comment cela semble-t-il ? Il faudrait vraiment essayer de lancer la machine. J'ai déjà organisé, comme ça (il y a un an), un repas avec cinq amis qui se connaissaient pas ou peu entre eux, la « mayonnaise » a bien pris, et ce fut une des plus agréables soirées que j'aie eues : c'est pour ça que j'aurais envie de recommencer.

En quelque sorte, faire un Friendster dans la vie réelle.

↑Entry #0287 [older|newer] / ↑Entrée #0287 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées