David Madore's WebLog: Des gens croient-ils sérieusement que la terre est plate ?

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #2480 [older|newer] / Entrée #2480 [précédente|suivante]:

(samedi)

Des gens croient-ils sérieusement que la terre est plate ?

J'ai déjà raconté que j'avais une certaine fascination pour les crackpots et autres théoriciens du complot. Or il y a quelques mois s'est tenue à Raleigh (Caroline du Nord) la Flat Earth International Conference (c'est peut-être bien la première fois que ça a lieu), et du coup, beaucoup de gens en ont parlé : voyez par exemple ici (tout petit compte-rendu par la BBC) ou (par un certain Georg Rockall-Schmidt, qui s'interroge plus longuement sur le phénomène) ; ajout : voir aussi cette vidéo par Vice News, qui fait parler certains des participants de la conférence. Et je dois dire que j'ai vraiment un problème de classification des flat-earthers.

[Projection azimutale équidistante]La thèse à laquelle ces terreplatistes(?) croient (ou au moins prétendent croire, c'est justement toute la question) est, comme c'est écrit sur la boîte, que la Terre n'est pas ronde mais plate, et que la projection azimutale équidistante[#] centrée sur le pôle nord (celle qu'on trouve sur le drapeau des Nations-Unies) est la vraie forme des continents. Soyons précis : ce qu'ils sont censés croire, donc, est que la vraie forme des continents est celle qu'on représente habituellement en l'appelant projection azimutale équidistante (pour eux, ce n'est pas une projection, donc) et qu'« on » a inventé le mythe de la Terre ronde en plaquant la vraie Terre plate sur une sphère suivant la projection azimutale équidistante (inverse). Je ne sais pas comment ils sont tombés sur la projection azimutale équidistante : peut-être que comme les Nations-Unies font partie du Complot Mondial pour faire croire que la terre est ronde, elles ont décidé de, euh, cacher leur grand secret bien en évidence sur le drapeau(?). Enfin, je ne suis pas sûr que cette subtilité d'histoires de projection traverse vraiment l'esprit des terreplatistes, mais un copain à moi envisageait de monter des chapelles terreplatistes dissidentes qui affirmeraient que la vraie forme des continents est donnée par la projection azimutale équivalente de Lambert ou par la projection stéréographique (cette dernière ayant le bon goût de rendre l'antarctique infini, ce qui évite le problème du Grand Mur de Glace).

[#] À toutes fins utiles, je rappelle cette vidéo et celle-ci que j'ai faites pour expliquer ce que sont les différentes projections azimutales, et notamment l'azimutale équidistante.

Bref, la Terre est censée être plate, le pôle nord est un point, l'Antarctique est un continent en anneau tout au bord de la Terre, et l'extrême bord est le Grand Mur de Glace (à la place du pôle sud, donc) au-delà duquel on ne sait pas ce qu'il y a. Peut-être que le Grand Complot a été monté pour garder l'humanité ignorante du trésor ou de l'horreur qu'il y a derrière le Grand Mur de Glace (les Marcheurs blancs ?), mais en tout cas, la NASA et tous les gouvernements du monde en font partie. La Lune et le Soleil sont des luminaires de taille modeste[#2] qui tournent en cercle au-dessus de la Terre à peu près au niveau de l'équateur (il vaut mieux ne pas trop réfléchir à la manière dont fonctionnent les saisons ou simplement les couchers de Soleil sur l'horizon, parce qu'on va vite avoir mal à la tête à réconcilier l'irréconciliable). La gravité newtonienne est aussi un complot, et je ne sais pas combien de choses encore. Je crois qu'ils ne vont pas jusqu'à croire (ou de nouveau, prétendre croire) que la Terre est soutenue par quatre éléphants sur le dos d'une tortue elle-même sur le dos d'une autre, et ainsi de suite[#3], mais en tout cas c'est fascinant.

[#2] Là il faut admettre qu'il y a un point intéressant à souligner : dans l'expérience d'Ératosthène (cf. aussi ici), quand on mesure la taille de la Terre, on fait l'hypothèse que le Soleil est essentiellement infiniment loin et que la différence d'inclinaison est due à la différence de position sur la Terre sphérique ; on arrive à un rayon de la Terre de ∼6000km. Mais si on va à l'extrême inverse, en supposant la Terre plate, on arrive effectivement à la conclusion amusante que le Soleil se trouve à ∼6000km de hauteur et qu'il fait ∼30km de rayon (et autant pour la Lune) ; ça doit être la conclusion adoptée par les terreplatistes. Il est facile pour un non-crackpot (même à l'époque hellénistique) de se convaincre que ce n'est pas le cas, mais il est épistémologiquement important de se rendre compte qu'il y a quelque chose à dire (et les cas intermédiaires, où le Soleil est loin-sans-être-à-l'infini, ne sont pas forcément évidents à écarter).

[#3] Si vous n'avez jamais rencontré ce mème, ça vaut la peine de lire la page Wikipédia en question (et celles sur l'éléphant et la tortue en question), parce que l'histoire de ces idées est un mélange fascinant de croyances bizarres et de croyances inventées (au sens où personne n'a jamais cru quelque chose comme ça mais quelqu'un a cru que quelqu'un l'a cru — or something). Tout ça va très bien avec les histoires de la Terre plate (chose que beaucoup de gens sont persuadés qu'« on » croyait au Moyen-Âge alors que c'est tout à fait faux). On a l'impression que Jorge Luis Borges, Umberto Eco et Terry Pratchett se sont réunis en secret dans une cave pour inventer tout ça, et qu'ils ont dû bien rigoler.

Le degré de déni de la réalité qu'il faut (faudrait) atteindre pour arriver à croire que la Terre est plate est encore bien plus colossal que pour croire qu'elle est vieille de ∼6000 ans. Surtout à l'ère du voyage aérien. Quand on voit des gens emporter un niveau à bulle dans un avion pour vérifier si le pilote ne pique pas du nez pour compenser la courbure de la Terre (woaaaaah), je préfère ne pas me demander comment ils expliquent qu'on puisse aller en avion de Sydney à Santiago (villes distantes de 11350km dans la réalité, mais de 25700km si on suppose que la Terre est plate et que la projection azimutale équidistante est la bonne) en environ 12h, ce qui dépasserait la vitesse du son ; et encore, ça c'est en prenant le chemin « direct » qui passe au-dessus de l'Amérique du Nord : si on passe près de l'Antarctique pour alimenter l'illusion, ça doit faire dans les 30000km, il faut croire qu'on garde en secret des avions ultra-rapides juste pour protéger le Complot. Je vous rassure, je raconte ça juste parce que c'est rigolo de faire le calcul, je n'ai pas l'intention d'aller vraiment débattre avec des terreplatistes.

Les gens qui croient que la Terre est vieille de ∼6000 ans le font pour des raisons religieuses. Ceux qui disent croient que la Terre est plate le font, apparemment, parce qu'ils croient à un complot mondial (il y a peut-être eu par le passé des gens qui le faisaient pour des raisons religieuses, mais ça n'a plus l'air en vogue). Ce qui est encore plus rigolo, comme Georg Rockall-Schmidt le souligne dans la vidéo liée ci-dessus, c'est qu'on n'a pas le moindre début d'idée de pourquoi quelqu'un aurait monté un complot pour cacher la vraie forme de la Terre, sans même parler du comment. Ça me fait penser à ces sketchs que je trouve absolument hilarants des humoristes anglais Mitchell & Webb sur les théories du complot, que je m'étonne de ne pas encore avoir trouvé un prétexte pour lier sur ce blog : sur les aliens, sur l'atterrissage sur la Lune et sur la mort de Diana.

Mais c'est justement le fait que ça soit rigolo (et tout ce qu'il y a autour de la loi de Poe) qui me fait tiquer : est-ce qu'il y a vraiment des gens qui croient ça ?

The lady doth protest too much, methinks.

Je sais bien qu'il y a des gens qui croient des choses extrêmement bizarres. Mais normalement, ce sont soit des choses qu'ils ont eux-mêmes inventées (la grande majorité des crackpots les plus cinglés croient à des théories profondément personnelles auxquelles ils sont arrivés par une démarche complètement unique de recherche de la, euh, vérité), ou bien des théories religieuses. Au minimum, quand ce ne sont pas des théories à eux, il faut qu'il y ait un gourou charismatique qui porte la théorie. Ici, on a l'air de n'être ni dans un cas ni dans l'autre, et qui plus est, la théorie développée est à la fois trop drôle et trop parfaitement calibrée pour plaire à Internet (voire, pour servir de métaphore parfaite de la déliquescence de toute connexion à la réalité à l'époque de Trump).

C'est pour ça que j'ai tendance à être flat earther denier ou en tout cas flat earther skeptic : c'est-à-dire que je soupçonne que non seulement une proportion importante mais même la majorité écrasante des terreplatistes sont, en fait, des sortes de trolls, qui prétendent croire aux théories de la Terre plate parce que c'est rigolo et pour se moquer de ceux qui essaieront désespérment d'argumenter avec eux et/ou de ceux qui y croient vraiment (sans forcément se rendre compte qu'en fait tout le monde est un troll dans l'histoire). Je n'exclus pas qu'il y ait des trolls un peu inconscients, qui sont rentrés dans le rôle du terreplatiste comme une sorte de rébellion contre ceux qui veulent leur dicter ce qui est vrai ou pas, autrement dit par affirmation de leur droit inaliénable de croire à n'importe quoi, mais qui ne se sont pas vraiment posé la question. Mais ceux qui y croient vraiment sérieusement, il y en a peut-être, parce que toute règle psychologique ou sociologique a toujours ses exceptions (y compris celle-ci), mais une minuscule poignée : même parmi les gens qui vont participer à la Flat Earth International Conference je suis persuadé qu'ils sont une toute petite minorité.

De même que l'idée qu'« on » croyait au Moyen-Âge que la Terre était plate, voire, dans certaines variantes, que Christophe Colomb est parti pour démontrer le contraire, est une idée farfelue dont l'historiographie est d'ailleurs intéressante (cf. cet article Wikipédia entièrement consacré à la question, et cette vidéo Adam Ruins Everything au sujet de la vision de Christophe Colomb par les États-Unis), ou de même que l'histoire d'éléphants et de tortues mentionnée brièvement ci-dessus, je pense que l'idée que des gens croient que la Terre est plate est globalement une farce.

Après, on peut toujours aller plus loin (chercher à avoir toujours un « méta » d'avance) et monter une théorie du complot selon laquelle les terreplatistes font justement semblant de croire que la Terre est plate pour, je ne sais pas, faire perdre leur temps à ceux qui essaieront de les réfuter et qui, du coup, ne s'occuperont pas de choses plus productives — ou quelque chose de ce goût-là. Ou, pour piquer l'idée de Georg Rockall-Schmidt dans la vidéo mentionnée au début en la modifiant un peu, qu'à la manière de Tlön de Borges, la théorie de la Terre plate est un signe, ou une tentative active, de transformation insidieuse de notre Univers en celui de Pratchett. (Ou alors ce serait un coup de publicité pour faire vendre ses livres ?)

↑Entry #2480 [older|newer] / ↑Entrée #2480 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées