David Madore's WebLog: Pendant ce temps…

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1522 [older|newer] / Entrée #1522 [précédente|suivante]:

(vendredi)

Pendant ce temps…

Je suis un peu attristé de constater que je ne trouve plus guère le loisir d'écrire dans ce blog que le week-end. En fait, ce n'est pas seulement que je manque de temps : on peut très bien tenir un journal bien vivant en y consacrant peu de temps, pour peu qu'on soit prêt à écrire des entrées brèves — mais j'ai une certaine répugnance à ça, que je ne saurais pas bien expliquer, disons que j'éprouve le besoin d'élaborer ce que j'écris. Peut-être qu'au lieu de tenir un blog je devrais carrément écrire des essais : comme ça j'aurais l'assurance absolue que personne ne les lirait. ☺ L'ennui, en tout cas, c'est que les textes longs (et les essais à plus forte raison), c'est non seulement long à lire mais aussi à écrire (je tape vite, mais que la densité de bêtises que j'écris ne vous fasse pas penser que je réfléchis vite !). Quant aux fragments littéraires gratuits que j'aime écrire — que j'ai soif d'écrire — ils prennent encore plus de temps.

Je peux quand même raconter que j'ai reçu les microfiches de ma thèse : en effet, toutes les thèses françaises sont reproduites à l'Atelier National de Reproduction des Thèses de Grenoble (Université Pierre Mendès-France) ou Lille (Université Charles de Gaulle : on remarquera le choix judicieux des universités qui équilibre les tendances politiques — dans mon cas c'était Grenoble), sous forme de microfiches, pour être ensuite distribué dans un certain nombre de bibliothèques universitaires. Un format un peu obsolète, les microfiches, diront les moqueurs, mais qui résiste apparemment mieux au temps que les formats numériques (par ailleurs, le dépôt électronique sur thèses-en-ligne est aussi presque obligatoire maintenant). Réduction d'un facteur linéaire de 60 environ, ce qui permet de faire tenir 28×18=504 pages A4 sur une petite fiche A6 : du coup, mon mien mémoire ne prend même pas le cinquième de la fiche, c'est assez embarrassant quand on se dit que c'est là le résultat de quatre-cinq ans de travail ! (Certes, sur le disque dur c'est encore plus petit.) Enfin, voilà, j'en ai reçu cinq exemplaires, je me demande bien ce que je peux en faire.

J'ai aussi reçu[#] ce matin un stéthoscope électronique que j'avais commandé (j'ai un léger souffle au cœur que je veux entendre par moi-même, notamment parce qu'il semble qu'il varie un peu ; aussi parce que j'ai parfois l'impression d'avoir des anomalies dans le battement, et je veux pouvoir les enregistrer histoire de faire la part d'hypocondrie et de réalité. A priori il suffit de relier le stéthoscope (qui a une sortie jack) à mon Eee PC et d'enregistrer : naïve idée, cependant, car le diable est dans les détails, et entre les niveaux d'amplification à une demi-douzaine d'endroits et l'Eee PC qui marche carrément mal depuis que je l'ai passé sous Debian (du style le son qui ne marche plus après une mise en veille), l'affaire est loin d'être conclue. Mais le son du stéthoscope lui-même est vraiment excellent.

[#] Avec des droits de douane qui n'ont pour une fois atteint que 35% du prix de la marchandise. D'habitude j'en ai plutôt pour 150%. Ce qui est rigolo avec les frais de douane c'est que c'est complètement aléatoire et arbitraire.

↑Entry #1522 [older|newer] / ↑Entrée #1522 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées