David Madore's WebLog: Eee PC

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1512 [older|newer] / Entrée #1512 [précédente|suivante]:

(mardi)

Eee PC

[Mon Eee PC, ouvert]Pour mon propre cadeau de Noël, je me suis acheté un de ces ultraportables Asus (que j'ai mentionnés récemment), un Eee PC. Inutile que je m'appesantisse sur les caractéristiques matérielles, elles sont données partout : le processeur est un Celeron M à 630MHz (en fait, à 900MHz, mais il est par défaut underclocké à 630MHz par le BIOS) ; l'écran est de 800×480 ; il y a des connecteurs USB2 et Ethernet 100Mbps, des enceintes et un micro intégrés ainsi qu'une webcam et un lecteur de cartes SD et bien sûr un composant Wifi ; le disque dur est en fait un solid-state, ce qui a l'avantage d'éviter une partie mobile et d'assurer plus de résistance aux chocs en contrepartie d'une bien plus faible capacité. J'ai pris le modèle avec 8Go de « disque » et 1Go de RAM. Bref, c'est quelque chose d'intermédiaire entre un jouet (ou une calculatrice ?) et un ordinateur. Logiciellement, c'est un Linux basé sur Xandros (lui-même basé sur Debian) et configuré de façon à cacher autant que possible ce fait aux utilisateurs novices (je pense que le slogan easy to learn, easy to work, easy to play n'est pas trop usurpé mais bon, d'un autre côté, je ne suis pas un utilisateur novice). Le tout pèse moins de 1kg (920g précisément, me dit-on — je n'ai pas vérifié) pour des dimensions de 225mm×163mm×36mm, autrement dit c'est vraiment petit (en gros la moitié d'une feuille A4) ; l'autonomie des batteries est quelque part autour de 3h, mais je n'ai pas encore mesuré précisément (et évidemment ça dépend de ce qu'on en fait, par exemple de si le Wifi est activé ou non, de la luminosité de l'écran, de l'utilisation du processeur, etc.).

Si j'ai bien compris, la chose n'est pas encore en vente en France (j'avoue ne pas comprendre pourquoi ce genre de choses ne sortent pas dans le monde entier simultanément : manifestement la mondialisation a encore du chemin à faire !) et le sera d'ici un ou deux mois. Comme je n'avais ni envie d'attendre (l'utilité de la chose pour moi est notamment de me permettre de me connecter au Wifi des bâtiments de l'ENSTne se situe pas mon bureau, et ça urge un peu) ni envie d'avoir un clavier AZERTY (je déteste ça, même si de toute façon je vais taper à l'aveugle en QWERTY-us), je l'ai commandé depuis Taïwan : il y a des gens qui en vendent sur eBay (i.e., ils les rachètent là-bas et les réexpédient), ça m'a coûté 420€, peut-être un poil plus que le prix auquel ce sera vendu ici (je ne crois pas qu'on sache encore à combien sera le modèle 8Go), mais je ne crois pas avoir fait une mauvaise affaire (mon copain, pendant ce temps, il s'est acheté un VAIO, et ça lui a coûté, hum, plus cher). Par contre, je n'ai pas vraiment de garantie (enfin, il faudrait que je réexpédie à Taïwan, donc bof ; là aussi, je ne comprends pas l'intérêt de ne pas mondialiser ce service).

[Mon Eee PC, fermé]Parmi les choses qui me plaisent bien, il y a la vitesse de boot (une petite trentaine de secondes), et aussi le silence complet. Il y a certes un ventilateur (c'est la seule partie mobile), mais il se déclenche rarement, et tant qu'il ne tourne pas la machine n'émet aucun bruit, et même s'il se déclenche il est relativement discret (en revanche, il est vrai que c'est un bruit peu agréable, une sorte de crin-crin de moustique, et par ailleurs une fois qu'il démarre il ne s'arrête jamais jusqu'à ce qu'on éteigne ou suspende le PC). Et la petitesse et la légèreté, bien sûr, qui sont la raison première d'acheter une telle machine : c'est quand même génial, d'avoir un « vrai » PC de la taille d'un calepin (oui, je connais les Zaurus et les iPaq, merci).

L'intégration logicielle n'est pas mal faite ; et, une fois n'est pas coutume, on a l'assurance que le matériel sera bien supporté par Linux. Attention cependant : Linux n'est pas synonyme de logiciel libre ; par exemple, le pilote Wifi est un Madwifi, ce qui, déjà, veut dire, blurb binaire opaque dans le noyau, mais en plus, ici, le blurb binaire doit être spécialement adapté pour le chipset présent sur la machine… beurk ! (Bon, la partie binaire du driver Madwifi est en train d'être reverse-engineerée, peut-être qu'on finira par avoir un truc propre, mais pour l'instant ce n'est pas le cas.) Même pour ce qui est des trucs assez triviaux dans la distribution (comme le petit programme qui remplace init), Asus n'a pas montré une très grande volonté à donner des sources. Ils ont quand même consenti à le faire pour les choses pour lesquelles c'était (vraisemblablement) légalement obligatoire en raison des termes de la GPL, notamment pour ce qui est des patchs qu'ils ont apporté dans la gestion de l'ACPI, mais, à ce sujet, we are not impressed : même si Asus a fait le matériel, le BIOS, le patch au noyau et le logiciel qui l'utilise, ils ne sont pas foutus de donner l'usage de la batterie à mieux que 20% près, c'est ridicule ! Et puis c'est basé sur une Xandros, distribution dont on ne peut avoir accès aux packages qu'en payant (et qui se prétend incompatible avec Debian alors même qu'ils sont basés dessus — c'est pathétique — mais bon, en pratique, j'ai essayé, installer des packages de Debian marche sans problème).

Je ne veux pas donner l'impression de trop critiquer : dans l'ensemble c'est plutôt bien installé et configuré, on commence dans un mode facile dont les grosses icônes amicales rassureront les plus réfractaires à l'informatique (et aussi ceux qui ont du mal à viser avec le touchpad microscopique), mais on trouve rapidement comment passer dans un mode plus avancé sous lequel on a un KDE configuré pour le Eee et dont je suis très content. (De façon générale, ce wiki donne plein de trucs utiles aussi bien pour les novices que pour les connaisseurs.) L'outil graphique de configuration des réseaux (probablement une sorte de KNetworkManager, je n'ai pas regardé de trop près, mais il a peut-être été revu et corrigé par Xandros) est bien pratique, même pour quelqu'un, comme moi, normalement habitué à taper moi-même mes sudo ifup ppp1 et autres sudo iwconfig ath0 essid LeReseauDuFutur key s:glups — là il suffit de cliquer partout et ça marche. J'ai juste eu un petit problème avec une mise à jour du système d'input methods qui faisait segfaulter Firefox, mais j'ai vite pu corriger en virant le système SCIM (en revanche, pour quelqu'un qui ne connaît pas du tout, si cette mise à jour casse effectivement Firefox, c'est vrai que c'est problématique — apparemment je ne suis pas le seul à avoir eu ce souci).

[Le clavier du Eee PC]Le clavier est peu agréable mais, finalement, eu égard à sa taille, il n'est vraiment pas trop mal : au moins les lettres sont-elles bien placées et d'une taille raisonnable, je ne me plains donc pas trop qu'on leur ait sacrifié la touche control de droite, ou les touches home/end/page-up/page-down (remplacées par des combinaisons avec la touche Fn). Le touchpad, lui, est assez horripilant, mais bon, ça semblait difficile de faire mieux ; Asus le reconnaît implicitement en fournissant avec l'Eee une souris externe. Quant à l'écran, il est forcément très petit, par contre il est bien lumineux et très net. Tout ça donne finalement peu envie de taper des longs textes (par exemple, cette entrée-ci n'a été qu'en toute petite partie tapée sur l'Eee), mais pour regarder un peu le Web, lire son mail ou utiliser la machine comme calculatrice ou que sais-je encore, c'est sans problème.

(Si vous voulez voir largement plus de photos du Eee PC que ce que je mets pour décorer mon article, allez voir ici.)

Malheureusement, le Wifi, on est encore loin d'en trouver partout. Quand on en trouve, il est soit payant (j'enrage du nombre de réseaux qui vous promettent un truc gratuit ou ouvert dans leur ESSID et qui sont en fait une arnaque) et pas par micropaiements soit soumis à des limitations pénibles. (Un réseau purement et simplement ouvert ça n'existe décidément pas : partout vous aurez du NAT, une redirection de votre première page Web vers des conditions à la con, un filtrage pénible, une limitation en temps ou en débit, que sais-je encore.) Et je m'abstiens de commentaires sur ces pathétiques bouffons qui au nom du grotesque principe de précaution (lequel est maintenant dans la Constitution ! quelle blague) ont fait fermer certains des réseaux Wifi gratuits de la mairie de Paris sous prétexte qu'ils auraient eu des migraines : je m'y connais en hypocondrie alors je leur conseille de consulter un psy ou bien de prendre des cours de physique. Bref, le réseau, on ne l'a pas encore partout. (Ou alors il faut acheter une clé 3G : il paraît que ça marche bien même sous Linux ; mais c'est quand même un poil cher pour un débit pas terrible.)

L'idée que j'ai eue alors, c'est de chercher à me faire un outil de lecture offline de Wikipédia (après tout, si j'avais accès à un seul site, ce serait sans aucun doute celui-là). C'est-à-dire, mettre sur une clé USB ou sur le disque du Eee, la plus grande sélection possible d'articles pour pouvoir les consulter même sans connexion réseau sous la main. Pas une idée spécialement originale, mais aucune des solutions qui existent ne me satisfait : ce projet-là a une interface extrêmement agréable, mais une sélection d'articles beaucoup trop limitée pour être d'un quelconque intérêt (surtout eu égard à la place utilisée) ; la solution de ce Monsieur ne me convient pas, au contraire, parce qu'elle ne permet pas vraiment de sélectionner les articles et qu'elle demande trop de ressources (je ne veux pas mettre un serveur Apache avec PHP sur mon Eee !). Je suis en train de chercher à voir ce que je pourrais faire en mettant des dumps de ce genre sur un filesystem comprimé (peut-être du SquashFS, peut-être un truc spécifique à base de Fuse). Je vous tiens au courant si j'arrive à pondre quelque chose d'intéressant.

↑Entry #1512 [older|newer] / ↑Entrée #1512 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées