David Madore's WebLog: Comment bien acheter Têtu

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1378 [older|newer] / Entrée #1378 [précédente|suivante]:

(lundi)

Comment bien acheter Têtu

Je me plains périodiquement que Têtu est un torchon branchouille-snob et vide de contenu. Pour être honnête, je ne sais pas s'il pourrait vraiment en être autrement : je ne suis pas certain de ce qui devrait figurer, dans le meilleur des mondes, dans un magazine gay et lesbien (enfin, s'agissant de Têtu, le et lesbien il faut le dire très très vite) qui ne soit pas totalement nul ; j'ai l'impression que Têtu eut été moins nul, mais ce n'est peut-être qu'une illusion, un souvenir faux du temps où j'étais jeune-con-et-fou (ce qui est vrai, en revanche, c'est qu'il y eut un temps où la couverture ne représentait pas systématiquement un minet à poil[#]). Il y eut même un temps où on eut vu une femme en couverture de Têtu : si, si, c'est possible : sur le nº38 (octobre 1999), par exemple. il y a une jolie photo de Christine Angot en couverture. Passons.

Pourtant, il m'arrive encore de l'acheter. Pourquoi ? À la limite, ce n'est même pas pour le lire : c'est parce qu'acheter Têtu, vu qu'il s'agit du seul magazine gay que le grand public connaît, c'est dire publiquement je suis pédé : c'est un exercice qui a du bon, de temps en temps. Pour le jeune homo ne s'assumant pas du tout que j'ai été un jour, ce fut un peu une épreuve initiatique, d'aller à un kiosque et de l'acheter. Et de se rendre compte, bien entendu, que le buraliste n'allait pas soulever un sourcil, parce qu'il n'en a vraiment rien à foutre ; il arrive cependant qu'on ait droit à un sourire complice (ou est-ce mon imagination ?). S'abonner, c'est trop facile : ce qui est intéressant c'est de l'acheter en public, et éventuellement de le lire en public. Il est à soupçonner que les évolutions de la société rendant de moins en moins difficile l'achat de Têtu (aujourd'hui ça s'achète vraiment partout, ce n'est pas du tout Le Gai Pied) sont compensées par les couvertures et les titres toujours plus aguicheurs, comme s'il fallait que l'épreuve initiatique reste de difficulté constante. 😝 Aujourd'hui, découvrant que mon magasin Champion (qui s'est étendu récemment, j'en ai déjà dit un mot) vendait maintenant aussi la presse, j'en ai acheté un exemplaire, qui promettait de dévoiler les secrets de l'orgasme entre hommes (résultat : le caissier n'a pas soulevé un sourcil). Eh bien, c'est tout aussi vide de contenu que d'habitude.

Bref, Têtu est emblématique. C'est juste dommage que l'emblème soit aussi nul.

[#] Je dis bien à poil. On n'est pas prêt de voir un mec à poils en couverture de Têtu. ☺

↑Entry #1378 [older|newer] / ↑Entrée #1378 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées