David Madore's WebLog: Vieux dossiers et Administration

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #2383 [older|newer] / Entrée #2383 [précédente|suivante]:

(lundi)

Vieux dossiers et Administration

Mon poussinet a réussi à me persuader de m'inscrire pour passer le permis de conduire. (Cris d'étonnement de l'assistance.)

Mais il se trouve que j'ai déjà été inscrit dans une auto-école, à Orsay, il y a bien longtemps. Je ne sais même pas bien quand (c'était avant que je commence à tenir un journal systématique de ce que je faisais au jour le jour), sans doute entre 1995 et 2000. J'étais inscrit au moins à un forfait code, et j'ai laissé tomber avant de le présenter. Je ne sais pas s'ils ont déposé un dossier pour moi à la préfecture, mes souvenirs sont extrêmement vagues.

Et l'ennui, c'est qu'à partir du moment où un dossier a été ouvert, et a reçu un numéro, il faut absolument le reprendre, on ne peut pas en démarrer un nouveau. Si c'est le cas, je dois donc récupérer ce dossier : soit en reprenant contact avec l'auto-école en question, soit en faisant demander un duplicatum, ce qui prend trois mois.

La personne qui m'a renseigné semblait sûre que si le dossier a existé, même vingt ans plus tard, il sera encore là pour m'emmerder (le mot est de moi, pas d'elle…). Je soupçonne, bien sûr, que s'il s'agissait d'un dossier susceptible de me rendre service, un an plus tard il serait perdu, mais là, c'est tout autre chose.

Je peux bien sûr tenter une inscription et voir si on me répond non, vous existez déjà sous un autre dossier. L'ironie de la chose est que cette réponse, apparemment, est assez rapide à obtenir ; mais si autre dossier il y a, il faut trois mois pour le récupérer. Comment est-il possible, autrement que par volonté de nuire, de mettre en place un système où on puisse savoir immédiatement qu'un dossier existe mais qu'il faille autant de temps pour le sortir ?

Et, pour commencer, comment fait-on pour mettre en place un système aussi stupide et gratuitement vexatoire ? C'est quelque chose qui m'a toujours fasciné avec l'Administration : pourquoi ces règles ? qui, au juste, les invente ? quel bureaucrate a décidé de pondre l'idée tiens, si quelqu'un a déjà un dossier ouvert, même inachevé ou abandonné, on va refuser d'en faire un nouveau ? dans quel but ? était-ce du pur sadisme ou y avait-il une logique derrière ? (Je comprends, bien sûr, qu'on ne veuille pas délivrer deux permis à la même personne, mais il suffit de tester l'existence dans la liste des permis délivrés plutôt que dans les dossiers ouverts.)

Ceci étant, je devrais peut-être poser ces questions sur un exemple plus significatif. Les justificatifs de domicile, par exemple : c'est un truc uniquement français, que je sache : à chaque fois qu'on veut faire quoi que ce soit avec l'Administration, ou même avec des des institutions connexes (par exemple, ouvrir un compte en banque), on vous demande des justificatifs de domicile, essentiellement pour montrer qu'on s'adresse à la bonne mairie / préfecture / agence bancaire / etc. À quoi bon, bordel de merde ? À part le cas très particulier de l'inscription sur les listes électorales, où le justificatif de domicile se défend vaguement (et encore — serait-ce vraiment problématique de laisser chaque électeur voter où il veut, même si ce n'est pas son lieu de résidence ?), ou pour des choses comme l'inscription d'un enfant dans l'établissement qui lui est attribué par la carte scolaire, l'intérêt est nul : quelle importance si je trouve plus pratique pour faire renouveler mes papiers d'identité de m'adresser à la mairie X plutôt qu'à la mairie Y dont dépend mon domicile ? Pourquoi aurais-je l'obligation d'ouvrir mon compte en banque dans l'agence d'une banque donnée la plus proche de là où j'habite ? Surtout que les justificatifs en question sont d'une officialité douteuse (pouvant être délivrés par des entités privées comme une compagnie de téléphone) et triviaux à falsifier (donc ils ne doivent empêcher aucune sorte de fraude, uniquement emmerder les gens honnêtes), même de façon légale (j'ai le droit de me faire héberger gratuitement pendant une semaine chez un copain qui habite ailleurs). Franchement, j'aimerais bien qu'on m'explique quel problème se poserait, ou quel malheur s'abattrait sur la France, si on supprimait purement et simplement toute exigence de justificatifs de domicile. D'un côté, l'union européenne s'emploie à faciliter les obstacles administratifs d'un pays à l'autre, et pendant ce temps la France n'est même pas foutue de supprimer les frontières entre deux communes dont elle a un nombre absurdement élevé.

Allez hop, un petit court-métrage (en espagnol, sous-titré en anglais), histoire de montrer qu'au moins il n'y a pas que les Français qui se plaignent de ce genre de tracas.

La suite : ici.

↑Entry #2383 [older|newer] / ↑Entrée #2383 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées