David Madore's WebLog: Hunger Games (2) — et un brunch

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #2177 [older|newer] / Entrée #2177 [précédente|suivante]:

(dimanche)

Hunger Games (2) — et un brunch

(Juste pour prouver que je ne parle pas que de géométrie hyperbolique !)

Mon poussinet et moi sommes allés voir le deuxième volet de Hunger Games (2) sur les conseils de cette critique, qui est hilarante comme tout ce que fait The Onion, mais spécialement pour nous parce qu'elle tombait bigrement près des raisons pour lesquelles nous avions vu la première partie.

Ce qui m'a agréablement surpris, au-delà de l'aspect visuel, c'est que le scénario arrive à être moins simpliste que ce qu'on peut attendre d'un film hollywoodien pour adolescent(e)s — ou adolescent(e)s attardé(e)s. (1) Il y a des personnages qui ont une certaine profondeur, y compris des personnages secondaires qui ne sont pas totalement mono-dimensionnels. (2) L'héroïne hésite entre deux garçons, et il n'est pas complètement évident a priori lequel va l'emporter, et il y a même l'idée qu'une relation d'amitié entre un garçon et une fille est possible et peut présenter une certaine richesse. (3) La fin n'est pas totalement prévisible (je ne veux pas spoiler, mais j'ai été plutôt surpris). (4) Quitte à spoiler quand même un petit peu, il y a un personnage qui semble être un méchant et qui ne l'est pas, ressort scénaristique que je trouve beaucoup plus intéressant et plus difficile à utiliser que le contraire. (5) Le film passe largement le test de Bechdel, exigence extrêmement minimale mais malheureusement rarement satisfaite.

🍩

Après le film, nous avons pris un brunch à Bercy-Village (un de nos quartiers préférés dans Paris) dans un restaurant que nous n'avions encore pas essayé : Chai 33 (situé, comme son nom l'indique, au 33 de la cour Saint-Émilion) ; nous connaissions déjà le brunch de son concurrent d'en face, Le Saint M', qui est très bon, mais celui-là est encore meilleur, quoique plus cher : en fait, j'irais même jusqu'à dire que c'est sans doute le meilleur brunch que j'aie jamais mangé, et la cornucopée de bonnes petites choses à manger qu'on nous a servies sur un plateau était assez impressionnante à voir.

↑Entry #2177 [older|newer] / ↑Entrée #2177 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées