David Madore's WebLog: Les clichés des histoires de dragons

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1400 [older|newer] / Entrée #1400 [précédente|suivante]:

(mercredi)

Les clichés des histoires de dragons

J'ai eu l'idée bizarre[#] d'aller voir Eragon, ce soir. Ce n'est pas spécialement mauvais (notamment si on le considère comme un nanar de Noël pour enfants — et je savais à quoi m'attendre), mais je suis vraiment impressionné par la quantité de clichés du genre qu'ils ont réussi à accumuler en même pas deux heures de film. On a l'impression qu'un scénariste a ouvert un gros manuel intitulé Comment faire une histoire de heroic fantasy comme tout le monde s'y attend et a suivi absolument toutes les recommandations. Par exemple, on a (attention, spoilers en masse, mais bon, justement, tout est déjà spoilé d'avance) :

Pfiou ! Et ce n'est même pas tout, mais je ne vais pas chercher à être exhaustif. (Ça va jusqu'à l'éthniquement correct du chef de l'armée gentille, qui est noir — remarquez qu'il n'a aucune importance dans le scénario, il fait juste partie du décor.)

Notez bien que je ne me plains pas, hein ! C'est la règle du jeu, d'accumuler les clichés, et ce serait aussi absurde de s'en plaindre que de protester que les films indiens des studios de Bombay ont une vision un peu romantique cul-cul de l'amour : on va les voir pour ça. Mais je trouve quand même la dose un peu forte et, surtout, ce n'est pas le problème du nombre de clichés, c'est du fait de ne pas savoir en jouer aussi un peu parfois. (Willow, par exemple, est un film du genre qui, sans s'en affranchir, sait très bien jouer avec les clichés de temps en temps.) Sans aller jusqu'à dérouter le spectateur, il est agréable d'en prendre un à l'envers, ou de faire le contraire de ce que tout le monde attend, ou de rajouter une couche inattendue de méta (c'est-à-dire évoquer le cliché lui-même dans le film, d'une façon ou d'une autre), ou toutes sortes d'autres possibilités qui romptent la monotonie. Ici, rien de tout ça. Mais je rêve d'une histoire de heroic fantasy qui réussirait à la fois à se conformer aux règles des clichés et à les dépasser de façon intelligente.

[#] Partiellement expliquable par une place restante sur une carte UGC à utiliser avant la mi-janvier.

↑Entry #1400 [older|newer] / ↑Entrée #1400 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées