David Madore's WebLog: Infinite repetita placent

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0783 [older|newer] / Entrée #0783 [précédente|suivante]:

(dimanche)

Infinite repetita placent

Je pourrais recommencer à me lamenter : soit essayer de redire les choses () différemment (non nova sed nove), soit au contraire recopier verbatim ce que j'ai déjà écrit, puisque les circonstances n'ont pas changé d'un iota (pourquoi auraient-elles changé ? il n'y a rien de nouveau sous le Soleil — en tout cas, pas pour moi). Mais je crois que j'en ai marre de radoter, et que la réitération ad nauseam des mêmes schémas d'événements ne justifie pas qu'on ajoute au comique de répétition celui du renouvellement de l'éternelle complainte c'est vraiment trop injuste (© David Madore 1976–2004) : après tout, relire ce que j'ai déjà écrit (cf. les entrées liées ci-dessus) m'écœure déjà assez, et l'idée qu'il me reste peut-être le double d'années à vivre, tout aussi stériles et vaines, que j'en ai déjà vécues, me donne positivement la nausée. En fait, il y a des sentiments qu'il vaut probablement mieux garder pour soi-même, car l'expression de la sympathie à leur sujet a plutôt tendance à susciter l'agacement que le réconfort. Dont acte : je me tais.

↑Entry #0783 [older|newer] / ↑Entrée #0783 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées