David Madore's WebLog: La santé par les plantes ?

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0716 [older|newer] / Entrée #0716 [précédente|suivante]:

(samedi)

La santé par les plantes ?

Je suis en train de boire une tisane, une infusion aux plantes (tilleul, camomille, fleur d'oranger doux) que L'Éléphant a baptisée Nuit tranquille. Je trouve ça agréable (en écoutant de la musique douce) pour m'aider psychologiquement à décider que la journée est finie et qu'il est temps de me mettre au lit (bien qu'il ne soit que une heure et demie du matin), et aussi tout simplement parce que j'aime bien le parfum du tilleul et de la fleur d'oranger et le goût que donne la petite cuiller de miel que j'utilise pour sucrer le tout. Et puis ça fait très petit pépé prend sa tisane et dodo, ça va bien avec le personnage.

Mais quelque part, ça énerve aussi le scientifique que je suis. Nuit tranquille ? Est-ce que ça va vraiment m'aider à bien dormir ou est-ce que l'effet est purement psychologique ? Comment savoir ?

Il y a des choses dont je suis complètement persuadé que les mérites vantés sont strictement et absolument limités aux effets psychologiques et/ou toute la famille des effets placebo : par exemple, l'homéopathie (j'en profite pour dire coucou au passage à mon zététicien de petit frère) ; il y a d'autres choses dont l'effet est parfaitement patent. Mais entre les deux règne toute une gamme de produits sur l'efficacité desquels je suis a priori sceptique, mais où je ne peux pas faire d'expérience pour décider la question dans un sens ou dans un autre. Et ça, c'est irritant.

Prenons l'exemple des savons liquides pour les mains. Tant qu'il s'agit de choisir un parfum au sens strict, c'est une question de goût, je peux me fier à mon nez et à mon appréciation personnelle des odeurs (par exemple, comme je l'explique, pour choisir la version aromatisée au lait d'amande) ; mais les parfums des savons liquides vont chercher des choses comme antibactérien, hypoallergénique, mains sensibles, douceur (miel & lait), et ainsi de suite. Encore, pour ce qui est de l'effet sur les mains, je peux espérer m'en faire une idée par moi-même (mais ce n'est pas complètement clair : l'effet pourrait être suffisamment faible pour être difficile à observer à moins de n'utiliser que ce savon pendant des semaines, et néanmoins assez important — à long terme par exemple — pour que j'estime qu'il soit utile de prendre cette variante plutôt qu'une autre). Pour la variante antibactérien, comment aurais-je la moindre chance de juger cela ? Je ne vais pas faire une culture de bactéries dans une boîte de Pétri pour m'en assurer, et néanmoins je trouverais que c'est une qualité potentiellement utile (par exemple si je dois me laver les mains avant de mettre des lentilles) ; ou pas, d'ailleurs : peut-être que cela détruit des bactéries très utiles de la flore épidermique, peut-être que le produit antibactérien agresse la peau elle-même ; ou peut-être, tout simplement, que ce savon n'est ni plus ni moins antibactérien que les autres mais simplement qu'on a choisi ce terme pour dire qu'il n'a pas de parfum particulier (c'est une des théories qu'on m'a avancées). Comment savoir ?

Bon, une solution consiste à se référer à des tests qui auraient été faits par des associations de défense de consommateurs dans leurs magazines périodiques, comme, en France, Que choisir ? (Union Fédérale des Consommateurs), ou encore 60 millions de consommateurs (Institut National de la Consommation). Mais les enquêtes ne parlent pas de tout, et on n'a pas forcément vu passer le numéro du magazine parlant du produit auquel on est intéressé (sur le site Web de ces associations, apparemment, il faut payer pour accéder aux enquêtes : du coup, j'ai quelques doutes sur leur but complètement non lucratif… et je ne suis pas plus renseigné sur les savons — peut-être me faut-il une méta-enquête pour savoir quelle est la meilleure enquête sur les savons ?).

Nous sommes entourés d'affirmations plus ou moins publicitaires (tout est dans le plus ou moins !) qui nous demandent de leur faire confiance sur parole, et nous n'avons pas moyen de savoir ce qu'il en est réellement. Est-ce que le shampooing cheveux blonds que je prends la peine d'acheter n'est pas rigoureusement le même, au parfum près, que le shampooing d'à côté ? Et d'ailleurs, si j'ai les cheveux blonds et gras, je dois prendre cheveux blonds ou cheveux gras ? Est-ce que la lampe à luminothérapie a un quelconque intérêt autre que rendre plus facile la lecture autour de mon bureau ?

Je n'en ai aucune idée. Mais, ayant fini mon infusion Nuit tranquille, je vais maintenant vous laisser et aller me coucher.

↑Entry #0716 [older|newer] / ↑Entrée #0716 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées