David Madore's WebLog: Le bonheur ne fait pas écrire

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0690 [older|newer] / Entrée #0690 [précédente|suivante]:

(jeudi)

Le bonheur ne fait pas écrire

J'étais parti pour ne pas écrire d'entrée aujourd'hui (j'ai déjà dit que je ne voulais plus m'imposer d'écrire forcément au moins une fois par jour), mais cela a été une prophétie auto-annulatrice. Or en me rendant compte que je n'avais pas vraiment envie d'écrire, je me suis aperçu que c'était essentiellement parce que je n'avais pas de malheur à déballer. Je ne dis pas que je n'ai écrit dans ce blog (jusqu'à présent) que pour faire part de mon insatisfaction et mon mécontentement, mais, quelque part, il y a quand même un peu de ça : si je suis malheureux, j'ai besoin de l'écrire pour dépasser ce sentiment, alors que le bonheur, lui, n'a pas besoin d'être (d)écrit (et quand il l'est, il n'est pas très intéressant) — il a besoin d'être vécu. C'est peut-être aussi pour cette raison que beaucoup de grands artistes sont des esprits tourmentés. (J'ai moi-même eu des moments d'inspiration en des périodes de profonde tristesse.) Mais si c'est vrai, c'est un peu dommage.

(Tiens, dans cet ordre d'idées : existe-t-il une histoire d'amour intéressante qui soit parfaitement heureuse ? Je veux dire, à lire, pas à vivre…)

↑Entry #0690 [older|newer] / ↑Entrée #0690 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées