David Madore's WebLog: Pseudo-tarot is tried

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0201 [older|newer] / Entrée #0201 [précédente|suivante]:

(Wednesday) · First Quarter

Pseudo-tarot is tried

[Traduction française ci-dessous.]

As I had announced, my (still nameless) game of pseudo-tarot has been tried today: three full games (of five rounds each), with five players each (two disjoint sets of five players for the first two games, played simultaneously, and then those five who were willing to go for one more game after dinner); plus a few test rounds (one with eight players, to “warm up”, and one or two between games). A few modifications have been made to the rules, by consensus (in particular, we came up with a different effect for the Hierophant, and we slighly modified the Devil and Justice and the interaction between these): I updated the corresponding page to reflect this. A couple of interactions still need some clarification: we played by consensus in these cases, and not always consistently.

The two conclusions are: first, the game is fun, at least if everyone is willing to have fun, and does not take it too seriously, and, second, there is hardly any strategy in this thing, mostly luck. It's fun in the way that Uno or Mille Bornes are fun—but much more than these (in our opinion, at least). It's fun because there's always something unexpected happening; or because of the exhilarating sensation when luck puts in your hand just the card that will annoy your favorite opponent. It's also fun because the rules are a bit crazy, and at first, when nobody knows them too well and keeps fumbling through the papers, there's many a good laugh to be had (“so that's what this card does!”). But don't expect this to be a strategy game: it isn't. Even though I wrote the rules in a very dry and formal style, it's just about relaxing and having a good time in a crazy battle.

Five players is probably the ideal number. I recommend the use of these cards [note: not sure that URL is correct—the Amazon.com server seems to have died just when I wanted to check], but any tarot deck will do.

[French translation of the above.]

Comme je l'avais annoncé, mon jeu de pseudo-tarot (toujours anonyme) a été essayé aujourd'hui : trois parties complètes (de cinq manches chacune), avec cinq joueurs dans chaque (deux ensembles disjoints de cinq joueurs pour les deux premières parties, jouées simultanément, et ensuite les cinq qui voulaient refaire un jeu après le dîner) ; plus quelques manches d'essai (une avec huit joueurs, pour « s'échauffer », et une ou deux entre les jeux). Quelques modifications ont été faites aux règles, par consensus (en particulier, nous avons trouvé un effet différent pour le Pape, et nous avons légèrement modifié le Diable et la Justice et l'interaction entre ceux-ci) : j'ai mis à jour la page correspondante pour refléter cela. Quelques interactions ont encore besoin d'être clarifiées : nous avons joué par consensus dans ces cas, et pas toujours de façon cohérente.

Les deux conclusions sont les suivantes : d'abord, le jeu est amusant, au moins si tout le monde a envie de s'amuser, et ne le prend pas trop au sérieux, et, deuxièmement, il n'y a à peu près aucune stratégie dans ce truc, essentiellement de la chance. C'est amusant de la façon dont Uno ou Mille Bornes sont amusants — mais bien plus que ceux-ci (à notre avis du moins). C'est amusant parce qu'il y a toujours quelque chose d'inattendu qui se passe ; ou à cause du sentiment excitant quand la chance met dans votre main justement la carte qui va emmerder votre adversaire préféré. C'est aussi amusant parce que les règles sont un peu folles, et au commencement, quand personne ne les connaît trop bien et parcourt sans arrêt les papiers, il y a bien de quoi rigoler (« ah, c'est ça que cette carte fait ! »). Mais ne vous attendez pas à ce que ce soit un jeu de stratégie : ce n'est pas le cas. Même si j'ai écrit les règles dans un style très sec et formel, c'est surtout pour se détendre et passer un bon moment avec une bataille cinglée.

Cinq joueurs est probablement le nombre idéal. Je recommande l'usage de ces cartes [note : je ne suis pas sûr que cette URL est correcte — le serveur Amazon.com semble être mort juste quand j'ai voulu vérifier], mais n'importe quel jeu de tarot conviendra.

↑Entry #0201 [older|newer] / ↑Entrée #0201 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées