David Madore's WebLog: Le choix de la troisième langue des annonces

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #2131 [older|newer] / Entrée #2131 [précédente|suivante]:

(lundi)

Le choix de la troisième langue des annonces

Beaucoup d'annonces dans les transports en commun ou dans d'autres lieux publics à Paris sont faites en trois langues (parfois même plus) : en français évidemment, en anglais, et dans une troisième langue. (Je crois vaguement me rappeler qu'il y a une règle assez absurde qui impose ça, au moins dans certains contextes : on ne peut pas traduire dans une seule langue étrangère, il en faut au moins deux.) Ce qui est considérablement plus mystérieux, c'est la logique qui préside au choix de cette troisième langue, qui est souvent soit l'allemand soit l'italien soit l'espagnol ; parfois c'est le japonais (ou parfois le japonais est une quatrième langue).

Les annonces de la ligne 5 parisienne avertissant des stations en courbe (Attention à la marche en descendant du train) sont aussi faites en anglais (Please mind the gap between the train and the platform) et en allemand (Achten Sie auf den Abstand zwischen Zug und Bahnsteigkante), mais on me souffle que sur la ligne 4 la troisième langue est l'espagnol et que sur la 3 c'est l'italien. Sur la ligne 14, le message indiquant qu'à la station Gare de Lyon la descente se fait à gauche était autrefois prononcé en français, anglais et espagnol, et maintenant l'espagnol a été remplacé par de l'italien. Y a-t-il la moindre logique à ces choix ou est-ce le hasard du traducteur qui était disponible le jour où ces annonces étaient enregistrées ? Je pourrais imaginer, et trouverais sans doute utile, que la RATP ou le ministère du tourisme fasse une étude pour déterminer quel ensemble de trois ou quatre langues permet de se faire comprendre du plus grand nombre d'usagers : je trouve assez crédible que le résultat soit l'un des ensembles effectivement utilisés (encore que je peux en imaginer d'autres qui soient au moins plausibles), mais j'ai du mal à croire que ça diffère sérieusement d'une ligne à une autre.

Par ailleurs, ce choix de langues vise manifestement les touristes. Il est probable que ce soient, en effet, les plus nombreux non-francophones à Paris, mais je serais curieux de savoir quelles langues il faudrait choisir, en plus du français, pour être compréhensible par un maximum de personnes habitant l'Île-de-France (arabe algérien ? chinois mandarin ? portugais ? tamoul ? berbère ? soninké ? bambara ? persan ? turc ?). Je me rappelle avoir remarqué que quand on appelle le SAMU social, le message d'accueil est dit en différentes langues, je ne sais plus exactement lesquelles, mais il me semble me rappeler qu'il y a le russe dedans : j'imagine que cela relève d'un calcul de ce genre.

↑Entry #2131 [older|newer] / ↑Entrée #2131 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées