David Madore's WebLog: L'abîme regarde l'abîme

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1877 [older|newer] / Entrée #1877 [précédente|suivante]:

(jeudi)

L'abîme regarde l'abîme

Je prends comme exemple d'utilisation de Google images en sémiotique une des citations sans doute les plus célèbres de Nietzsche (fort appréciée des signatures sur Internet et, disent certains, appropriée dans la guerre contre le terrorisme) :

Wer mit Ungeheuern kämpft, mag zusehn, daß er nicht dabei zum Ungeheuer wird. Und wenn du lange in einen Abgrund blickst, blickt der Abgrund auch in dich hinein.

(Jenseits von Gut und Böse, Aph. 146)

La traduction qu'on donne d'habitude en anglais (je ne sais pas pour le français, je la vois surtout passer en anglais) traduit Ungeheuer par monster et Abgrund par abyss : He who fights with monsters should look to it that he himself does not become a monster. And when you gaze long into an abyss the abyss also gazes into you.

Le sens, tel que je le comprends, est quelque chose comme : il faut faire attention à ne pas devenir tel que ce que l'on combat ; à force de s'obséder sur quelque chose, on finit par y ressembler. Mais surtout, cette image de regarder profondément dans l'abîme, qui regarde en retour, est incroyablement forte (on imagine presque la porte de l'enfer sous forme d'une tête monstrueuse, avec laquelle on croise fixement le regard), et je pense que c'est la raison pour laquelle cette citation a du succès. Mais si je traduis Abgrund par abyss en anglais et par abîme en français, ou si je traduis Ungeheuer par monster et monstre, est-ce que je suis fidèle ? On peut évidemment discuter du sens fin du mot selon les dictionnaires, et de savoir quelle est la distinction entre un abîme, un précipice et un gouffre, en fait ce genre d'aphorisme fonctionne surtout parce que les mots évoquent quelque chose en nous plus que par leur sens exact. Or à ce moment-là, je ne suis pas convaincu : si j'en crois le verdict de Google images, Ungeheuer évoque bien à peu près la même chose que monster, mais Abgrund n'a pas la connotation aquatique ou sombre de abyss (même abstraction faite des affiches de films) ou même de abîme en français (pour la partie sombre, pas la partie aquatique qui serait celle de abysse). Apparemment, Abgrund évoque le vertige plus que les ténèbres de l'enfer. Était-ce le cas pour Nietzsche ? Je ne sais pas. Je sais cependant qu'ailleurs (dans Zarathustra), il compare l'homme à ein Seil über einem Abgrunde, geknüpft zwischen Tier und Übermensch (une corde au-dessus d'un abîme, tendue entre l'animal et le surhomme), ce qui fait effectivement plus appel à l'idée de vertige qu'à celle de ténèbre.

Autre question : Nietzsche pensait-il au psaume 42 (ou 41 selon la numérotation) ? Je fais référence à cette phrase : תְּהוֹם אֶל תְּהוֹם, que les Septante traduisent ἄβυσσος ἄβυσσον ἐπικαλεῖται, et la Vulgate abyssus abyssum invocat ? Le sens d'origine n'est pas extrêmement clair (la traduction œcuménique de la Bible donne, pour le verset entier : Les flots de l'abîme s'appellent l'un l'autre, au fracas de tes cataractes. En se brisant et en roulant, toutes tes vagues ont passé sur moi.), mais l'interprétation qu'on en fait généralement quand on cite la phrase, par déformation ou contresens, est quelque chose comme : un mal appelle un autre mal ; et à la fois ce sens et l'utilisation du mot ἄβυσσος par les Septante et la Vulgate font qu'il est tentant de relier ce psaume à l'aphorisme de Nietzsche dans sa traduction anglaise. Je pense que c'est une coïncidence ou une connexion faite plus tard, parce que Luther utilise le mot Tiefe (pas Abgrund), qui évoque plus les profondeurs marines (comme les termes d'origine), et il reformule la phrase (daß hie eine Tiefe und da eine Tiefe brausen) en perdant l'idée qu'une profondeur/abîme/abysse en appelle une autre et certainement d'une manière qui exclut le contresens que je viens d'évoquer.

↑Entry #1877 [older|newer] / ↑Entrée #1877 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées