David Madore's WebLog: De la liberté de s'habiller comme on veut

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1631 [older|newer] / Entrée #1631 [précédente|suivante]:

(samedi)

De la liberté de s'habiller comme on veut

Ma mère me dit que je m'habille comme un ado attardé et que ça ne fait vraiment pas sérieux. Elle a complètement raison — et c'est sans doute parce que je suis un ado attardé[#] — mais je ne vois pas le problème avec ça. Au contraire : j'aime l'idée de perturber ceux qui jugent les gens à leurs habits. Accusation dont je plaide moi-même complètement coupable : le jour où je vois dans le métro un type que son look qualifie subliminalement de racaille de banlieue sortir et se mettre à lire une édition (bilingue…) de la Guerre civile de Lucain[#2] ou un goth avec des piercings partout un exemplaire de Linux Magazine, je tomberai un peu des nues — et en même temps je jubilerai de savoir qu'on ne vit pas encore dans un monde où les gens rentrent sagement dans les petits cases où ils ont l'air de devoir rentrer.

Pour le prouver, et pour revendiquer ma liberté, j'ai essayé toutes sortes de looks que j'avais simplement envie d'essayer pour voir comment on me regarde ou comment je me vois moi-même : jean baggy DC shoes tee-shirt Quiksilver ; pantalon noir à lanières tee-shirt tribal poignets de force ; survêtement Umbro baskets casquette tout en blanc ; crâne rasé treillis bombers ; ou encore, kilt et ghillie shirt (d'ailleurs, j'aime bien le kilt, c'est juste dommage qu'il n'y ait pas de poches et que le sporran censé les remplacer soit vraiment trop petit) ; ou enfin, toge romaine (là les gens vous regardent vraiment bizarrement) ; ou toutes sortes de mélanges éclectiques de tout ça. Si on me demande pourquoi je porte ça, je dénonce l'inanité de la question : parce que c'est interdit par la loi d'être nu en public.

Or s'habiller comme on veut est une liberté difficile à prendre. J'ai tendance à considérer que la cravate est le symbole le plus crétin d'oppression vestimentaire qui puisse exister (si on on excepte ceux qui apprécient sincèrement de la porter — car évidemment ils existent — c'est tout de même l'accessoire vestimentaire le plus ridicule de l'univers, qui ne sert absolument à rien, ne recouvre rien, ne protège rien, et pourtant il y a des gens qui y sont astreints et qui risqueraient de sérieux ennuis professionnels à l'enlever). Heureusement, j'ai un métier dans lequel on n'a pas à porter de cravate, et si le dress-code du chercheur ressemble à jean délavé et pull informe, on peut néanmoins se permettre d'en dévier significativement (témoin un éminent professeur de l'ENS de Lyon qui, la dernière fois que je l'ai vu, portait une lavallière). Je me permets le style ado attardé, mais je ne me permettrais pas tout ce que je me suis permis dans la rue. Et plus on prend de l'âge et un soupçon de respectabilité plus il est difficile de se permettre de s'habiller comme on veut : bienheureux les adolescents s'ils connaissaient leur bonheur !

En tout cas, je trouve un peu affligeante l'uniformité vestimentaire qu'on peut voir, par exemple, dans le Marais : il y a dix-douze ans c'était cheveux ras doc martens, jean et bombers, maintenant c'est le look vintage branchouille chic vendu au BHV Homme qui domine tout, toujours est-il que c'est triste.

[#] Par ailleurs, comme les ados sont fauchés, c'est très économique de s'habiller comme eux. ☺

[#2] Je dois avouer que je n'ai pas encore vu exactement ça. Mais c'est tout de même « inspiré de faits réels » (disons je me souviens d'avoir dans le métro vu ce livre lu par quelqu'un dont je ne me rappelle plus exactement à quoi il ressemblait mais je sais que c'était vraiment tout le contraire de l'image qu'on peut se former d'un agrégatif de lettres classiques ; maintenant, c'est difficile de savoir si c'est sur les habits des gens dans le métro ou sur la poésie de Lucain qu'on a des préjugés, finalement).

↑Entry #1631 [older|newer] / ↑Entrée #1631 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées