David Madore's WebLog: Rhume, voisins, mai, conique, problème

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1001 [older|newer] / Entrée #1001 [précédente|suivante]:

(mardi)

Rhume, voisins, mai, conique, problème

C'est bizarre, les rhumes : hier je me sentais très bien, j'en concluais que mon rhume était passé, et aujourd'hui j'ai eu l'impression d'être vraiment malade — fébrile, très fatigué, vaguement nauséeux. Du coup, j'ai passé ma journée à ne rien faire. À propos, j'ai déjà dit que je hais les enfants de mes voisins, qui trouvent nécessaire de jouer en hurlant dans leur jardin où tout s'entend parfaitement depuis ma chambre à coucher ? Bon, eh bien c'est dit ; mais c'est un fait bien connu que les voisins sont une invention diabolique pour gâcher toute vie qui, sans ça, pourrait être heureuse.

Le mois de mai est fini, et le bilan n'en est franchement pas intéressant : je n'ai rien accompli de notable, et il ne m'est rien arrivé de particulièrement plaisant (ni déplaisant).

Sans suite logique, voici un joli petit problème de maths sur lequel je sèche en ce moment : soit p un nombre premier impair, et on considère un ensemble Q de cardinal p+1 de points de P2(Fp) (le plan projectif sur le corps fini Fp à p éléments), dont on suppose que trois (points de Q) quelconques ne sont jamais alignés ; peut-on conclure que Q est une conique ? J'arrive à démontrer plein de choses (par exemple à construire une dualité intéressante sur la donnée), mais absolument pas à conclure. Donc s'il y a des amateurs de jolis problèmes.

Mise à jour (2005-06-01) : La réponse est oui (c'est une conique), et c'est un théorème de Segre.

Toujours sans aucun rapport : quelqu'un écrit ce qui suit à mon propos :

Le problème majeur de David, en réalité, c'est que, tel qu'il se présente au monde, tel qu'il apparaît aux yeux de tous, même à des inconnus, il est un cerveau avant d'être une bite (resp. une Grande Puissance Émotionnelle). Et ça, ce n'est tout simplement pas attirant sexuellement (resp. sentimentalement).

La solution au problème madorien passe donc par un shutdown du cerveau — exercice extrêmement difficile, j'en conviens — pour exalter ses autres aspects.

C'est une remarque… intéressante.

Bon, j'avais d'autres choses à dire, mais ça ne me revient pas, alors شهرزاد va se coucher (pour le peu de temps que les garnements d'à côté me laissent avant de me plonger dans l'enfer de leurs cris sauvages).

↑Entry #1001 [older|newer] / ↑Entrée #1001 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées