David Madore's WebLog: Avec quoi je perds mon temps…

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0853 [older|newer] / Entrée #0853 [précédente|suivante]:

(mardi)

Avec quoi je perds mon temps…

Quand je ne regarde pas les immeubles se construire, j'ai d'autres façons de perdre mon temps. J'ai encore fait joujou avec Unicode en rassemblant un certain nombre de grandes traductions classiques des versets 7 et 8 du chapitre 11 de la Genèse[#] — d'aucuns s'amuseront sans doute à relever la fascination, bizarre pour un athée, que j'ai pour la Bible.

Dans un tout autre registre, j'ai programmé un jeu de Testris. Si vous ne connaissez pas Testris, il s'agit d'une variante de Tétris où l'ordinateur, plutôt que de tirer aléatoirement la pièce qui va tomber, essaie d'emmerder exprès le joueur en lui fournissant la pièce (ou une des pièces) qui l'arrange le moins. Comme ça, le sentiment paranoïaque qu'on a tous en jouant à Tétris (mais quand est-ce qu'il va me donner une barre ?) est enfin justifié. J'ai aussi écrit un jeu de Pentris, c'est-à-dire comme Tétris mais avec des pièces qui font cinq petits carrés au lieu de quatre, et c'est encore pire que Testris, en fait : toutes les pièces ont une forme À La Con® qui est gênante dans à peu près toutes les circonstances possibles. Enfin voilà, ceux qui ont un système Unix avec Gtk+2 installé peuvent essayer ces petits joujoux, les explications sont dans le source lui-même, et, comme c'est dit, c'est dans le Domaine Public si vous voulez en faire quelque chose.

Pendant tout ce temps, évidemment, je ne fais pas les choses que je devrais faire. J'ai plein de petites questions de maths sur lesquelles il faut que je réfléchisse, je vais bientôt avoir un sujet d'agreg blanc à corriger, j'ai des courses et du ménage à faire… Vive la procrastination ! Tiens, un de mes rapporteurs de thèse s'est réveillé, il m'a envoyé quelques pages de commentaires, mais ce ne sont pratiquement que des fautes d'orthographe ou de style à corriger : j'ose espérer que ça veut dire qu'il n'a pas trouvé d'erreur plus profonde que ça ! Si on en est à me dire que j'aurais dû écrire non-trivialité et pas non trivialité, c'est sans doute que le fond est parfait. ☺

[#] J'ai d'ailleurs commis un péché (véniel) : l'utilisation (pour écrire le passage dans l'ancien alphabet hébreu, c'est-à-dire essentiellement l'alphabet phénicien) de caractères Unicode qui ont été approuvés par le Working Group mais qui ne sont pas encore officiellement partie du Standard. Il faudra donc encore un petit moment avant qu'on puisse espérer commencer à pouvoir lire (sur un browser quelconque) le premier passage de la page en question. Ça me donne envie, d'ailleurs, d'écrire un texte qui s'appellerait State of the Unicode Address où je dresserais le bilan de là où en est pour un certain nombre de problèmes ou de décisions politiques, ainsi que l'état des scripts que tout le monde attend (qui a dit hiéroglyphes ?). Récemment, par exemple, quelqu'un m'a demandé si les caractères elfiques (de Tolkien) étaient dans Unicode : la réponse est, comme trop souvent hélas : non, pas pour l'instant.

↑Entry #0853 [older|newer] / ↑Entrée #0853 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées