David Madore's WebLog: La construction d'un immeuble

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0852 [older|newer] / Entrée #0852 [précédente|suivante]:

(dimanche)

La construction d'un immeuble

[Photo des travaux]J'ai déjà mentionné plusieurs fois cette extension de l'ENS en cours de construction, bordant la rue Rataud, et sur les travaux de laquelle mon bureau donne directement (la photo ci-dessus est essentiellement la vue que j'ai).

J'avais visité le chantier (il n'y a vraiment aucune difficulté à y entrer ni besoin d'effraction) au nouvel an, j'y suis retourné deux ou trois fois depuis ; ce soir, nous avons découvert, accroché à un des murs du sous-sol, un plan d'architecte du bâtiment (malheureusement pas du bâtiment complet, seulement du sous-sol lui-même, mais c'est déjà très instructif), que nous nous sommes empressés d'emporter pour le photocopier (avant de le remettre en place, bien sûr). C'est un petit jeu de reverse engineering assez rigolo que d'essayer, avec les éléments dont nous disposons, de deviner quelle salles vont servir à quoi, d'imaginer le bâtiment final, etc. On va peut-être tenter de dresser un plan vectoriel (hautement simplifié, bien entendu !) du bâtiment complet par nos explorations, c'est un défi intéressant. C'est aussi l'occasion d'observer des choses qu'on voit rarement, comme une batterie d'aération + climatisation (+ chauffage ?) pour un gros immeuble (c'est très impressionnant), ou un puits d'appel d'air pour le système d'aération en question, profond de quatre étages (le plan d'architecte appelle ça une cour anglaise, je ne connaissais pas le terme). Ou bien le lest en bas de la grue de chantier (là aussi, l'empilement des blocs de béton pour la faire tenir, c'est vraiment quelque chose d'impressionnant).

Mais le plus fascinant, c'est encore de regarder les ouvriers faire leur boulot : comme un de mes collègues en convenait avec moi, ces travaux empêchent les matheux de bosser, non tant parce qu'ils font du bruit que parce qu'observer les opérations de construction est tellement captivant qu'on peut passer des heures à la fenêtre. La manière dont ils coulent des murs, des planchers, ou des escaliers, dans du béton, je ne me lasse pas de voir ça.

Ce qui est sûr, c'est que quand le bâtiment sera construit, nous (= moi et quelques autres qui nous y intéressons de près) le connaîtrons déjà parfaitement.

Par ailleurs, nous avons l'idée en tête de nommer une salle du bâtiment d'après un de nos camarades (je ne dirai pas qui, car il ne faut pas qu'il le sache), quitte à faire nous-mêmes graver la plaque et à la poser au bon endroit au moment opportun. Avec un peu de chance, le canular prendra et la salle sera vraiment nommée ainsi.

↑Entry #0852 [older|newer] / ↑Entrée #0852 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées