David Madore's WebLog: Big Fish

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0552 [older|newer] / Entrée #0552 [précédente|suivante]:

(mercredi)

Big Fish

Après avoir dîné avec Padawan au retaurant Le Loup Blanc (que je recommande au passage), ce soir, je suis allé voir Big Fish ce soir (un peu sur un coup de tête : je comptais voir L'Effet papillon mais curieusement ils ne le donnaient pas à l'UGC des Halles). Eh bien ce film est vraiment magnifique : j'étais sceptique (dans le genre ça a l'air un peu n'importe quoi, ce truc) à la vue de la bande annonce, mais, comme le fils du héros, je me suis laissé captivé par les histoires racontées. C'est à la fois mignon, drôle et émouvant (et parfois les trois à la fois), surtout à la fin (il y a quelques passages, autour du tiers du film, qui ne m'ont vraiment pas paru terribles, mais ils ont vite été compensés). Je précise que je ne suis pas un inconditionnel de Tim Burton.

Ce que j'ai nettement moins apprécié, en revanche, c'est le retour chez moi : je suis sorti du cinéma juste avant 0h30, donc trop tard pour attraper le dernier métro de ma ligne habituelle (la 7, en travaux ⇒ la dernière rame est avancée !). J'ai hésité entre l'idée de prendre la ligne 1 jusqu'à Bastille pour y attraper la 5 et celle d'emprunter la 14 jusqu'à Bercy pour finir avec la 6. J'ai pensé que cette dernière solution serait meilleure parce que la 14 passe plus fréquemment que les autres ; j'étais à Bercy à 0h41, j'ai raté une rame de la ligne 6 de quelques secondes. Je reste sur le quai à attendre (le dernier métro était censé venir à 0h47), et à 0h45 un haut-parleur nous annonce que le service est terminé en direction de l'Étoile. Furieux, je sors de la station pour rentrer à pied, et là je vois passer, sur le pont de Bercy, le dernier métro en question ! Pire : en courant un peu, j'aurais même pu le rejoindre à Quai de la Gare, parce qu'il y a stationné très longtemps, mais, bien sûr, je ne le savais pas, donc je l'ai vu une deuxième fois me filer sous le nez. Merci la RATP (Rentre Avec Tes Pieds, comme on dit) ! (En fait, à la réflexion, au lieu de sortir de la station, j'aurais dû reprendre la ligne 14 pour continuer jusqu'à Bibliothèque, ça m'aurait fait un peu moins de marche.) Bref, je suis arrivé chez moi à 1h15. Et moi qui comptais me coucher un peu tôt…

↑Entry #0552 [older|newer] / ↑Entrée #0552 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées