David Madore's WebLog: L'enfer, c'est les voisins

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0161 [older|newer] / Entrée #0161 [précédente|suivante]:

(vendredi)

L'enfer, c'est les voisins

Les voisins sont des créatures inventées par le diable (quinzième arcane majeur — non, rien) pour nous empêcher de dormir tranquillement. Là, par exemple, je suis réveillé à 10h, heure à laquelle ces temps-ci je me couche plutôt. C'est à peu près la seule chose que je déteste avec le fait de vivre en ville : on est assuré de devoir supporter des voisins ; et en plus, ceux-ci ont une désagréable tendance à ne pas bouger. Bon, je ne suis pas mal loti : mon immeuble est moderne (début des années '90 du siècle dernier — je veux dire, le XXe), les murs isolent très bien. Je n'entends pas du tout les voisins d'un côté parce que j'en suis séparé par la cage d'escalier (qui mène à la cave, donc je n'entends pas non plus les gens qui la parcourent) ; les voisins du dessus je ne les entends que quand ils passent l'aspirateur ; et ceux de l'autre côté je les entends quand ils sont sur leur terrasse (ce qui était le cas ce matin, d'où mon réveil prématuré) ou parfois quand ils sortent de chez eux (il faut dire qu'ils ont un goût immodéré pour squatter le couloir juste devant chez moi — je devrais les faire arrêter au nom des lois Sarkozy sur les halls d'immeuble, tiens). Mais quand même.

↑Entry #0161 [older|newer] / ↑Entrée #0161 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées