David Madore's WebLog: Où je me perds dans les tarifs d'Orange

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

↓Entry #2539 [older| permalink|newer] / ↓Entrée #2539 [précédente| permalien|suivante] ↓

(jeudi)

Où je me perds dans les tarifs d'Orange

Je vais passer quelques jours en Suisse avec le poussinet. Comme je suis accro à l'Internet mobile, je veux savoir si mon offre couvre la Suisse, ou plutôt, à quel prix. Ça devrait être facile. « Devrait. »

Le problème est que j'ai une offre qui n'existe plus. (Je suppose que c'est très courant : les opérateurs changent tout le temps leurs formules, ils ne peuvent pas vraiment le faire rétroactivement, donc plein de clients doivent se retrouver avec des offres en extinction. Pour les punir, on les met dans l'impossibilité pratique de savoir à quoi ils ont droit au juste.)

Plus précisément, je suis chez Orange, et j'ai une offre prépayée Mobicarte, parce que je n'aime pas l'idée qu'un opérateur mobile puisse débiter librement mon compte bancaire s'il lui prend la fantaisie de rêver que j'ai consommé 80Go de données aux îles Tuvalu.

Mon offre s'appelle Classique [facturation à la] seconde ([version] 2009). Là, il est encore possible de trouver des infos dessus. Avec cette offre telle quelle, l'accès Internet coûte 0.50€/Mo (je vais expliquer au paragraphe suivant que je ne paye pas ça) dans toute la région Europe, DOM et Suisse/Andorre ; par ailleurs, vers cette même région, les SMS coûtent 0.12€ (ou 0.10€ le week-end) l'unité, les MMS coûtent 0.30€ et les appels vocaux coûtent 0.50€/min : ça, ça colle avec ce qui m'est facturé. En fait, ce ne sont pas vraiment des euros, ce sont des zorkmids, parce que quand je recharge en payant 100€ (ce que je fais, tous les 10 mois environ), Orange me crédite 150€ sur mon compte, donc c'est comme si je payais 2/3 des prix que je viens de dire (où s'ils étaient en fait en zorkmids valant (2/3)€ ; ceci étant, pour des raisons légales, ce sont quand même bien des euros).

Maintenant, la complication, c'est que j'ai une option Internet Max, tout aussi éteinte, qui me coûte 12€/mois (c'est-à-dire en fait 12 zorkmids) renouvelée automatiquement, et qui me donne un Internet « illimité ». Où illimité signifie que j'ai droit à 500Mo/mois, après quoi ils ont le droit de brider mon débit, mais pas de me facturer plus (j'aime beaucoup ce principe : c'est ce qui se faisait initialement, et j'ai l'impression que ce genre de clause a disparu des offres [ajout : en fait il semble que j'aie mal compris et que peut-être ça reste courant]). Or je soupçonne fortement qu'ils n'ont pas ou plus les moyens techniques de brider, parce que je n'ai rien observé de particulier quand il m'est arrivé de dépasser 500Mo/mois [ajout : en fait il semble que le bridage corresponde à un bloquage de la 4G, mais comme de toute façon je n'accède pas à la 4G… il ne m'arrive rien]. Ceci étant, 500Mo/mois correspond à peu près à ce que je consomme effectivement, donc cette offre me va très bien. Dans la pratique, je paye donc de l'ordre de 10€/mois pour une offre Internet prépayée de facto illimitée, j'ai l'impression que c'est assez concurrentiel. Il y a certes des limitations : je paye très chers les appels (mais je n'en passe jamais), je paye très chers les SMS et MMS (mais j'en envoie extrêmement peu), je ne sais pas si j'ai droit à la 4G (de toute façon, ma SIM ne le fait pas et j'ai la flemme d'en changer), et je ne suis pas très sûr de ce qui se passe si je dépasse les 500Mo de données téléchargées (dans la pratique, rien du tout). Comme essentiellement tout ce que je fais, c'est lire Wikipédia et utiliser Google Maps, je ne regarde jamais de vidéos sur mobile, tout ça correspond très bien à mon usage, et j'en suis content.

Bref, j'ai la formule Classique seconde (2009) + option Internet Max (Interenet illimité), deux choses qui n'existent plus de l'offre Orange. Avant que l'Union européenne n'interdise le frais d'itinérance en Europe, je prenais des packs spéciaux quand je quittais la France. Ces frais d'itinérance ayant été supprimés, dans l'UE, j'ai toujours Internet illimité. J'ai observé il y a quelques mois que c'était bien le cas en Italie : mes accès Internet étaient effectivement gratuits (légalement ils sont obligés, mais on pouvait toujours craindre un bug dans la combinaison d'une option éteinte et d'une réglementation toute fraîche). Mais qu'en est-il de la Suisse ?

Sur mon espace client Orange, j'ai droit au charmant message suivant :

L'ancienneté de votre offre ne permet pas l'affichage du détail de vos services et options. N'hésitez pas à découvrir nos nouvelles offres.

Ben voyons.

Sur le document contractuel des tarifs Orange, ma formule Classique seconde (2009) apparaît bien avec les tarifs que j'ai listés plus haut (tableau en bas de la page numérotée 7, qui est la 4 du PDF). L'option Internet Max, en revanche, n'est mentionnée nulle part. Elle se rapproche des recharges Max (le Club Contexte vous salue, Messieurs de chez Orange) listées à la page numérotée 5, mais ne correspond à aucune d'entre elles (puisqu'elle coûte 12€ pour un mois et ne donne accès qu'à Internet illimité, pas aux SMS/MMS).

Ce que je trouve de plus précis pour décrire l'option Internet Max, c'est ce contrat (qui confirme que c'est bien illimité, avec bridage possible à partir de 500Mo), mais il est antérieur à la suppression des frais d'itinérance dans l'UE et ne s'applique donc que pour la France.

Ce que je constate quand même, c'est que partout dans les tarifs Orange, la Suisse et Andorre sont regroupées avec l'UE et les DOM. Cela suggère qu'Orange ne fait aucune distinction, et que cette absence de distinction s'appliquera même à moi, parce qu'ils n'ont tout simplement pas l'infrastructure technique pour la faire (et qu'ils n'ont pas envie de la créer pour quelques offres éteintes). Ajout : on me signale en commentaire ce document qui dit assez clairement que la Suisse, comme l'UE, est désormais assimilée à la France sur toutes les offres Orange : ça répond assez bien à ma question.

Bref, au pire ça me coûtera 0.50€/Mo (ce qui est exorbitant mais quand même pas hors de mes moyens), au mieux ça ne me coûtera rien, et ça semble impossible de savoir à l'avance. (Je pense que ce n'est même pas la peine que j'appelle le service client au téléphone ou que je demande dans une boutique : je passerai une heure à attendre, puis une heure à expliquer ma question, et au final je n'aurai aucune réponse.)

Bon, je le saurai bientôt. Mais ce qui est un peu agaçant, c'est que la seule façon de savoir semble être d'aller en Suisse et de voir si le crédit de mon compte mobile fond comme la neige au soleil.

(Solutions de repli : (0) payer les 0.50€/Mo (enfin, zorkmids), (1) passer à une recharge Max d'Orange, qui me coûtera 67% de plus que ce que je paye actuellement, et sans retour en arrière possible, et me limitera à 2Go/mois mais en contrepartie j'aurai les SMS et MMS illimités, ou (2) prendre une offre prépayée quelconque chez un opérateur suisse, mais je serai embêté de devoir jongler avec deux cartes SIM ou bien je devrai utiliser un mobile de secours pour être quand même joignable sur mon numéro français.)

Bref, #FirstWorldProblems.

Bilan : Rétrospectivement, l'analayse la Suisse, comme l'UE, est assimilée à la France était la bonne (au moins dans mon cas), et je n'ai pas payé pour l'usage d'Internet.

↑Entry #2539 [older| permalink|newer] / ↑Entrée #2539 [précédente| permalien|suivante] ↑

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées