David Madore's WebLog: iPad : je ne suis pas impressionné

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1765 [older|newer] / Entrée #1765 [précédente|suivante]:

(lundi)

iPad : je ne suis pas impressionné

Samedi, mon poussinet et moi avons mis les pieds à l'Apple Store de Paris. (Entre autres, il faut l'avouer, parce qu'il y avait un vendeur choupinou.) Imaginez plein de badauds (dont, en fait, plein de touristes) en train d'essayer autant d'iPads qu'il était raisonnablement possible d'entasser dans la pièce sans gâcher l'atmosphère subtilement steve-jobs-zen de l'endroit. Mon poussinet a décidé d'essayer ce fameux gadget, donc.

Mais nous n'avons pas été impressionné par ce que tout le monde semble dire à son sujet : à savoir, que le génie d'Apple consiste à faire des interfaces utilisateur telles que tout le monde trouve immédiatement comment s'en servir, sans avoir à réfléchir. Premier exemple : pour éditer l'URL dans la barre d'adresse du navigateur (mon poussinet facétieux avait entré http://ipv6.google.com/, ce qui, évidemment, n'a pas marché, mais difficile de savoir si c'est parce que l'iPad lui-même ne gère pas IPv6 ou — plus probable — parce que l'Apple Store avait une mauvaise connexion Internet ; bref, on voulait éditer ça en http://www.google.com/), pour déplacer le curseur, il ne suffit pas de toucher l'endroit où on veut le mettre, il semble qu'il faille le garder longtemps appuyé, ce qui est un chouïa pénible et fait apparaître une loupe autour de cet endroit, bizarrement centrée et fort malcommode. Deuxième exemple : on n'a pas trouvé comment déplacer les icônes d'applications sur les écrans de démarrage : le truc évident (juste les glisser avec le doigt) ne marchait pas, et le truc censé marcher (appuyer longuement jusqu'à ce qu'elles se déplacent) n'avait pas d'effet non plus ; peut-être que l'Apple Store avait trouvé un moyen de désactiver le déplacement des icônes pour éviter que les clients fassent n'importe quoi, mais dans ce cas le réglage lui-même n'était pas évident du tout.

Ceci soulève d'ailleurs une question de sécurité informatique pas évidente : comment fait-on, quand on veut mettre un gadget de ce genre à disposition du public, pour que le public puisse jouer avec, mais ne pas le mettre dans un état logiciel inattendu ? Pour un PC Linux, la solution évidente est de le faire démarrer sur un CD live ou booter par réseau — mais pour du Windows ou du Mac OS, je ne sais pas ce qui est prévu.

↑Entry #1765 [older|newer] / ↑Entrée #1765 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées