David Madore's WebLog: De l'art de ne pas faire des cadeaux

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

↓Entry #1716 [older| permalink|newer] / ↓Entrée #1716 [précédente| permalien|suivante] ↓

(mardi)

De l'art de ne pas faire des cadeaux

Si à la suite de l'entrée précédente vous manquez d'idées de cadeau pour votre beau-frère Mathurin, je vais vous simplifier un peu l'ebarras du choix en vous proposant quelques idées de cadeaux qui ne sont probablement pas une bonne idée pour Mathurin (pour toute valeur de Mathurin) :

  • Une baignoire. Ça prend de la place sous le sapin, et Mathurin pourrait le prendre comme un message certes discret mais néanmoins indélicat sur son hygiène corporelle.
  • Un exemplaire du livre The 2009–2014 World Outlook for 60-Milligram Containers of Fromage Frais : bien que vendu par Amazon.com à un prix qui est indéniablement une affaire, on peut très fortement soupçonner qu'il ne s'en est jamais vendu un seul exemplaire dans le monde, et les critiques n'en ont pas dit énormément de bien. Même avec un des merveilleux papiers cadeau d'Amazon, je crains que Mathurin soit un peu déçu.
  • Dans le même genre, ne vous précipitez pas sur le livre Chemical Shifts and Coupling Constants for Silicon-29, malgré les commentaires élogieux sur cette page d'Amazon.com, il est un peu cher (pourtant, je suis sûr de l'avoir vu en solde à moins de 5000€ chez mon marchand de journaux), et vous risquez de vous rendre compte que Mathurin préfère le germanium au silicium.
  • Un trilobite (comme animal de compagnie). Ils ont eu leur période de succès, mais ces derniers 2500000 siècles, c'est complètement out. Vous risquez de passer pour un ringard.
  • Un abonnement d'un an au Journal Officiel, édition des documents administratifs : à seulement 154€ l'année, Mathurin se demandera certainemnt si vous n'avez pas été un peu radin de ne pas lui offrir comme accompagnement la lecture quotidienne de l'édition Lois et Décrets, qui est beaucoup plus glamour. Offrir les deux éditions ensemble, c'est autre chose.
  • Ce jeu, qui est indubitablement passionnant, mais qui ne sera probablement pas compatible avec la console de jeu de Mathurin (lequel refuse d'utiliser autre chose que Linux, donc il ne peut jouer qu'à Tuxracer et à xbill).
  • Dix microgrammes d'antimatière. Mathurin risque de ne pas les apprécier à leur juste valeur (c'est-à-dire dans les 200000€, que vous aurez dû payer au CERN en plus d'attendre le jour de l'année où ils ne seront pas en panne), et puis il y a toujours le délicat problème de l'emballage et le risque de les perdre (certes, ils feront du bruit pour se manifester). Dans le même genre, évitez d'offrir de la matière étrange : si jamais le vide de la chromodynamique quantique s'avère instable et que tout l'univers est remplacé par un magma de quarks up, down et strange beaucoup plus bizarre et plus inexplicable, cela ruinera complètement votre réveillon chez tante Hildegarde.
  • Un panneau en métal portant l'inscription Arbeit macht frei : non seulement c'est de très mauvais goût (et pas du tout assorti avec l'intérieur de beau-frère Mathurin), mais en plus on saura que c'est vous qui avez commandé le vol.
  • Une réplique-souvenir de la cathédrale de Milan. Il faut savoir bien viser pour ça, et Mathurin manque probablement d'entraînement.

Pour un cadeau absolument parfait en toutes circonstances, choisissez plutôt les œuvres complètes de David Madore en édition poche.

↑Entry #1716 [older| permalink|newer] / ↑Entrée #1716 [précédente| permalien|suivante] ↑

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées