David Madore's WebLog: Barack Obama m'impressionne

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1572 [older|newer] / Entrée #1572 [précédente|suivante]:

(samedi)

Barack Obama m'impressionne

Barack Obama m'impressionne. En fait, il me fait penser plus à un héros de conte de fées ou de film qu'à un homme politique réel : il est jeune, beau (même s'il n'est pas exactement mon genre) et extrêmement intelligent, il se contrôle parfaitement en toute circonstance, sans pour autant paraître glacial, il est élégant avec sobriété, il sait parler et expliquer clairement les choses[#], sans pour autant pontifier… c'est presque trop pour un seul homme. Ah oui, et sa femme est elle aussi jeune, belle et intelligente, et même son colistier a quelque chose de trop pour être vrai (dans le genre : comparez le duo Obama+Biden à celui joué par Christian Bale et Morgan Freeman dans un film récent — si, si, il y a quelque chose). Si l'élection présidentielle américaine est regardée dans le monde entier comme un spectacle bien huilé, avec le gentil (forcément démocrate) et le méchant (l'autre, quoi), il faut dire que cette année le casting est très bon, au moins du côté des gentils (mais du côté des méchants, avec l'inénarrable hockey mom, c'est intéressant aussi, mais plutôt dans le registre de la comédie burlesque[#2]). J'observe avec fascination.

Bref, ce n'est pas tant qu'Obama me plaise en tant qu'homme politique (la politique américaine ne me concerne que si elle affecte le reste du monde — bon, d'accord, c'est souvent le cas, quand ils décident d'envahir un pays aléatoire ou de ne plus payer leurs maisons — mais de toute façon les Européens préfèrent à peu près systématiquement les démocrates, et l'enthousiasme vient plutôt de la répugnance devant le camp d'en face). Mais là, c'est surtout en tant qu'homme qu'il m'étonne. Pourquoi n'a-t-on pas d'hommes politiques charismatiques, en France ?

J'en viendrais presque à espérer qu'il ne soit pas élu, pour qu'on évite la déception inévitable.

[#] L'épisode récent avec le plus-ou-moins-faux-plombier du nom de Joe (voyez ici) m'a vraiment bluffé de ce point de vue-là : non seulement Obama prend le temps de lui faire une réponse détaillée et compréhensible, mais en plus il connaît parfaitement ses chiffres.

[#2] Apparemment, Matt Damon ne trouve pas ça aussi drôle : it's like a really bad Disney movie.

↑Entry #1572 [older|newer] / ↑Entrée #1572 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées