David Madore's WebLog: Oraux d'agreg

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1323 [older|newer] / Entrée #1323 [précédente|suivante]:

(mardi)

Oraux d'agreg

Je reviens du lycée Marcelin Berthelot de Saint-Maur des Fossés où se déroulent (pour encore un jour) les oraux de l'agreg de maths. Il y a cette année une nouvelle option à l'agreg de maths, algèbre et calcul formel (il s'agit d'une épreuve de modélisation, c'est-à-dire en gros de commentaire de texte avec simulation sur ordinateur), et comme je m'occupe de la préparation à celle-ci pour l'ENS, je joue l'espion en assistant à quelques oraux pour apprendre un peu les sujets des textes proposés par le jury (on ne peut pas voir les textes eux-mêmes, et les candidats doivent les rendre, mais les oraux sont publics et quand on y assiste on a une bonne idée de quoi ça parle — même s'il est interdit de prendre des notes, on a évidemment le droit de retenir tout ce qu'on veut dans sa tête).

Certains textes ont manifestement été préparés à la hâte. D'autres, en revanche, renferment des petites surprises : un de nos agrégatifs, par exemple, est tombé sur un texte sur les canons en musique (je crois que je devine d'où il est sorti, celui-là, il va falloir que je ré-épluche quelques numéros de la Gazette des mathématiciens) ; et un oral auquel j'ai assisté parlait des conformations de la molécule de cyclohexane (ça peut surprendre pour un texte de maths et surtout d'algèbre, mais en fait il s'agit d'un prétexte pour regarder la géométrie, sous l'angle de la géométrie algébrique, des hexagones dans l'espace dont tous les côtés ont la même longueur et tous les angles la même valeur). Le jury en question était celui présidé par Jean-François Mestre, un mathématicien qui est aussi très bon pédagogue (je le sais parce que c'est lui qui donnait les cours d'algèbre quand j'étais en première année à l'ENS) et qui aime parfois jouer au mathémagicien, si j'ose dire, c'est-à-dire montrer un phénomène mathématique sous forme un peu surprenante — voire ludique — et demander de l'expliquer, et là ça n'a pas manqué (et là votre résultant, numériquement, vous pensez qu'il est nul ? vous sauriez l'expliquer ?). D'ailleurs, sur le coup, j'ai été assez stupéfait de son tour de magie (j'attends de l'avoir mieux compris pour en dire plus).

Il y a aussi des moments un peu embarrassants. J'ai assisté à un oral (une leçon) d'informatique fondamentale (autre option nouvelle cette année, l'informatique), où le candidat a été tellement mauvais, et il s'en rendait compte, que j'en avais mal pour lui. Il y aussi un Monsieur gentil et tout timide, qui ne devait pas être bien loin de la retraite, qui passait l'agreg, et qui venait assister à d'autres oraux (souvent le public est, ainsi, formé d'autres candidats) : il m'a demandé si moi aussi je passais l'agreg, et j'ai répondu sans trop réfléchir que, non, moi je l'avais passée huit ans plus tôt ; à la réflexion, j'aurais sans doute dû mentir plutôt que de faire cette réponse.

↑Entry #1323 [older|newer] / ↑Entrée #1323 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées