David Madore's WebLog: Vega Next Generation

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1067 [older|newer] / Entrée #1067 [précédente|suivante]:

(mardi)

Vega Next Generation

[Photo de la carte mère du nouveau vega][Photo de l'intérieur du nouveau vega]Voilà : je ne sais pas si je dois parler d'un nouvel ordinateur d'une sérieuse mise à jour de l'ancien, mais on va dire que vega (c'est son petit nom) a été réincarné(e?). Les seules choses qui restent sont le boîtier, la carte son (j'aurais pu m'en passer vu que ma nouvelle carte mère a un chipset sonore intégré), un disque dur de 160Go (auparavant monté en rack, j'ai décidé de le « fixer »), et le lecteur et le graveur de DVD. Plus les périphériques externes (écran, clavier, souris, trackball, enceintes, micro, casque, modem ADSL). Mais peut-être que ce qui fait vraiment l'identité de la machine c'est le contenu des disques, et là j'ai presque exactement la même chose qu'avant (modulo des déplacements variés). Ce qui a changé, c'est la carte mère (une Asus P5WD2 Premium), le processeur (Pentium IV 550 à 3.40GHz), la mémoire (temporairement 512Mo de DDR2 mais dès demain je devrais passer à 1Go de DDR2-ECC) et un disque dur SATA (Deskstar T7K250 de 250Go). Et, malheureusement, une carte graphique nVidia GeForce 6200. J'en ai eu pour moins de 1000€, ce qui n'est pas mal quand je pense que le vieux vega m'avait coûté le triple il y a cinq-six ans (faut dire qu'à l'époque un bi Pentium II c'était une machine absolument bestiale, je suppose que je suis devenu plus raisonnable avec le temps).

Pour ce qui est de la carte mère, j'en suis très content. Le seul reproche que j'aurais à faire, c'est qu'il y a peu de connecteurs d'extension PCI (seulement deux — plus un troisième rendu inutilisable par sa proximité avec la carte graphique) ; ils fournissent bien deux connecteurs PCI Express (en plus de celui qui sert à la carte graphique), un universel et un ×1 (un truc absolument minuscule, je n'ai jamais vu de carte de ce format), mais je ne crois pas qu'on puisse brancher quoi que ce soit d'utile dessus. Mais ce n'est pas si grave, parce que la carte mère a presque tout intégré : deux contrôleurs Ethernet gigabit, je ne sais pas combien de ports IDE/ATA/SATA (disons qu'il y a deux, peut-être même trois, chipsets différents — un Intel ICH7 et un ITE IT8211, et de quoi brancher trois nappes et quatre ou cinq câbles SATA), un contrôleur IEEE 1394 (FireWire) et un chipset sonore. De tout ça, les contrôleurs Ethernet sont reconnus par Linux sans problème, ainsi que le contrôleur IEEE 1394 (pour l'instant je n'ai pas essayé d'y brancher des choses, mais je pense que je vais investir de ce côté-là aussi), l'USB et le chipset sonore (dans la toute dernière version du noyau). Pour les contrôleurs IDE/ATA/SATA, j'ai produit ce patch noyau grâce auquel au moins les deux que j'utilise marchent pile-poil (actuellement j'ai le lecteur et le graveur de DVD sur une nappe IDE, un disque dur sur une nappe IDE/ATA133, et un disque dur SATA). Le BIOS, comme toujours avec Asus, est très satisfaisant. Ah, et puis : je ne sais pas si c'est un hasard heureux (il y a toujours une grande variabilité dans ce domaine) ou si ce modèle de cartes utilise des quartz de vraiment de bonne qualité, mais la mesure de dérive de l'oscillateur (l'horloge système, quoi) par rapport à NTP est excellente : le démon ntpd m'informe qu'il corrige une dérive de moins de 1.3 parties par million, soit à peine 0.1 seconde par jour ; par comparaison, mon serveur hébergé a un drift de plus de 320 parties par million.

Pour le processeur, c'est un achat résultant d'un compromis. Peut-être que dans six mois ou un an j'achèterai un dual core 64-bits : là j'étais assez partagé entre le souhait d'en finir avec cette connerie de 32-bits et la crainte d'avoir plein de problèmes en mode 64-bits. Donc j'ai pris un moyen-bas de gamme, qui n'est quand même pas mal. Si je décide de changer, j'ai un ordinateur à Orsay qui pourra bénéficier du processeur que j'ai actuellement (quitte à racheter une carte mère). Ce qui m'ennuie plus, c'est que j'ai des problèmes de surchauffe dès que je l'utilise à plein régime (ce n'est pas souvent, certes, mais dès que je démarre une compilation ou quelque chose comme ça) : bon, comme c'est un processeur malin, quand il surchauffe, plutôt que de s'éteindre bêtement, il ralentit sa fréquence horloge jusqu'à ne plus surchauffer (ça doit durer quelques secondes, le temps de refroidir, puis il repart en surchauffe, et ça oscille comme ça) ; ce n'est pas catastrophique (l'effet principal, c'est que ça remplit mes fichiers de logs de message de panique du noyau), en gros il va 15% plus lentement en vitesse de croisière qu'en vitesse initiale (avant que les problèmes de surchauffe commencent), mais c'est tout de même irritant. Manifestement je n'ai pas une bonne circulation d'air dans mon unité centrale (il y a peut-être aussi que mon appartement est trop chaud, déjà), mais je vois mal comment je peux y remédier : c'est bien de me dire que le passage de l'air ne doit pas être gêné par des fils, mais il y a tellement de choses à brancher dans une unité centrale, je ne vois pas comment je suis censé faire disparaître les deux nappes plus un cordon SATA plus trois ou quatre quadruplets de fils d'alimentation plus encore quelques fils en tout genre qui passent par là. Et je ne parle pas de mon chipset graphique qui chauffe à 70°C minimum (certainement ça n'aide pas le CPU qui n'est pas loin), il paraît que c'est « normal » (???) ; je vais peut-être essayer de l'underclocker, lui, vu qu'il est complètement sous-utilisé.

Pour la RAM, mon revendeur (il s'agit de LCDI) me dit qu'il a fini par me trouver de la DDR2 ECC Unbuffered comme il fallait, et je vais la chercher demain (deux barrettes de 512Mo). En attendant j'ai pris une petite barrette de 512Mo dont j'avoue qu'elle me semble bonne (j'ai fait quelques tests, pas horriblement poussés, mais je n'ai pas trouvé de problème) ; mais je me sentirai quand même plus en sécurité avec de la ECC.

Pour ce qui est du disque dur, pas grand-chose à en dire : c'est la première fois que j'expérimente un SATA, les performances sont bonnes, mais je suis déçu qu'il ne sache pas (ou bien c'est le driver Linux qui ne sait pas — de fait, on me souffle que c'est la faute de la libata et qu'il y a un patch qui corrige ça) faire du SMART — moi j'aimais bien interroger mes disques durs pour leur demander s'ils allaient bien et s'ils étaient heureux dans la vie.

Reste enfin la carte graphique : hélas, faute d'existence de la moindre carte graphique au format PCI Express qui soit gérée par des pilotes libres j'ai dû me résoudre à prendre une nVidia. Non seulement c'est de la merde logiciellement (le module noyau bouffe quatre mégas de mémoire non swappable, c'est d'un grotesque achevé, en plus la version qui en est packagée par Debian est très vieille, et puis ça m'oblige à recompiler la colle autour de ce foutu module dès que je veux changer de version du noyau ! bref, une mine à emmerdes), mais en plus elle n'est même pas très bonne (par exemple, ma bonne vieille Radeon 7500 était capable de régler la luminosité et le contraste sur les overlays XVideo, celle-ci ne peut que faire un réglage global de luminosité et contraste). Et, comme je l'ai mentionné, ce truc chauffe comme pas possible. Que des ennuis, donc.

[Photo de la carte mère du vieux vega]Mais bon, globalement, je ne suis pas du tout mécontent de cet achat. Il faut dire que le vieux cœur de vega commençait à être un peu dépassé par les événements, même s'il ne m'a jamais donné le moindre problème. Remarquez sur la photo à gauche les deux processeurs (les deux trucs noirs qui dépassent) sur la carte mère Asus P2B-D et, tout à gauche, quelque chose de maintenant totalement parti aux oubliettes, des connecteurs d'extension ISA (j'utilise pourtant encore aujourd'hui, sur mon PC à Orsay, une carte son ISA qui date de 1994, une SoundBlaster AWE32, et elle me donne complète satisfaction).

Parlant de carte son, maintenant que j'en ai deux (ma Sound Blaster Live! d'extension et le chipset sur ma carte mère) je vais pouvoir m'amuser à les relier l'une à l'autre pour comparer leur précision, mesurer la dégradation du signal et ce genre de choses. Ça devrait être intéressant.

↑Entry #1067 [older|newer] / ↑Entrée #1067 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées