David Madore's WebLog: Le thé

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0992 [older|newer] / Entrée #0992 [précédente|suivante]:

(lundi)

Le thé

Après le vin, le thé est sans doute la boisson dans laquelle on trouve des amateurs les plus experts. Par exemple, je n'ai jamais rencontré de connaisseur (au sens du mot en anglais) en jus d'orange, mais en thé, j'en connais au moins quatre qui peuvent passer pour tsaiologues (chaologues ou 茶ologues ou je ne sais quoi — en tout cas, pas théologues). On reconnaît apparemment un vrai amateur de thé au fait qu'il voue une haine tenace au Lipton Yellow[#] (le thé du profanum vulgus par excellence[#2]) : j'en déduis que je ne suis pas d'entre eux, parce que je n'ai rien spécialement contre le Lipton Yellow, je ne vais pas m'approvisionner chez Mariages Frères, au Palais des Thés ou autres boutiques de ce genre, mais bêtement à mon Champion local, parce que je crois que les grandes marques proposent déjà largement assez de variétés de thé, probablement plus que mon nez (mon nez d'ignare qui ne se révulse pas à l'approche d'un sachet de Lipton Yellow) ne saurait en distinguer.

Bref, je bois généralement du Earl Grey (de Ringtons) le matin, du Darjeeling (de Twinings) dans l'après midi, et du thé vert Jade le soir. (Je ne suis pas en train de dire que je bois trois tasses de thé chaque jour ; il faut comprendre que quand je bois du thé le matin, c'est plutôt du Earl Grey, l'après-midi du Darjeeling et le soir du thé vert.) Du thé au jasmin, aussi, de temps en temps, ou même — horresco referens — du Lipton Yellow. Je devrais essayer le thé blanc, un jour.

Le département de maths (DMA) de l'ENS a un thé hebdomadaire (en fait, thé veut surtout dire jus d'orange et petits gateaux, mais moi j'y bois généralement du thé, maintenant) : je devrais essayer de varier les parfums à cette occasion-là.

Bon, je ne sais plus du tout où je voulais en venir, en fait, avec le thé, alors je vais me coucher.

[#] Tiens, apparemment, ça n'existe qu'en France ? Le site français de Lipton n'a en tout cas à peu près rien en commun avec leur site américain (enfin, je suppose qu'il est américain — il n'y a que sur le marché américain qu'on vend du thé en mettant en avant le fait que c'est antioxydant). Et le site britannique de la même compagnie, quant à lui, je n'y comprends rien, mais en tout cas ça n'a l'air de concerner que le thé glacé (ce qui est assez ironique quand on sait que Thomas Lipton a été fait chevalier par la reine Victoria, et sûrement pas pour ses thés glacés).
En tout cas, j'aimerais bien que les grosses entreprises multinationales comprennent un jour quelque chose à la mondialisation, bordel de merde ! Il n'y a rien de plus crétin que d'avoir un site différent par pays alors que la compagnie est censée être globale.

[#2] Bon, en fait, je crois que le problème est surtout que quand on voit l'indication thé sans autre précision, quelque part, c'est presque toujours de celui-là qu'il s'agit.

↑Entry #0992 [older|newer] / ↑Entrée #0992 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées