David Madore's WebLog: Au bord de la crise de nerfs

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0912 [older|newer] / Entrée #0912 [précédente|suivante]:

(samedi)

Au bord de la crise de nerfs

Je fais un peu une indigestion de maths, là, et ce n'est pas le bon moment. Hier, deux séances du séminaire Variétés rationnelles consacrées aux variétés de Severi-Brauer. Ce matin encore deux séances consacrées à la démonstration de la conjecture de Kato (et je trouve pénibles les orateurs qui s'adressent à l'assistance en disant vous connaissez tous la suite exacte de Gysin ou on applique tout simplement la suite spectrale des poids ou encore la conjecture bien connue de Milnor-Kato-Saito quand on ne sait pas ce que c'est que la suite exacte de Gysin, la suite spectrale des poids ou la conjecture de Milnor-Kato-Saito, encore moins les complexes de poids motiviques de Gillet-Soulé). Cet après-midi, en préparant mes TD pour après-demain je me rends compte que je n'ai qu'une idée très floue de comment on calcule en pratique un groupe de Galois (et notamment je ne sais pas s'il existe un algorithme effectif qui prend les coefficients rationnels d'un polynôme sur Q et renvoie le groupe de Galois). Demain matin, re-séminaire (Bourbaki, celui-ci), et encore, je n'assisterai qu'à un exposé, mais vu le programme je devrais moralement aller à tous. Ensuite, il faut encore que j'apporte quelques corrections à mon manuscrit, que je promets depuis un moment déjà.

Je craque un peu, mais c'est aussi parce que j'ai les nerfs très tendus. Ceci dit, c'est une chose que j'admire chez des matheux plus vieux (mon directeur de thèse notamment) : ils ont l'air d'être capables d'en faire une quantité illimitée en un intervalle de temps très court sans jamais faire de pause ou avoir envie de s'aérer les idées. Moi je sature quand même assez vite.

↑Entry #0912 [older|newer] / ↑Entrée #0912 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées