David Madore's WebLog: L'informatique, le vaudou moderne

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0884 [older|newer] / Entrée #0884 [précédente|suivante]:

(lundi)

L'informatique, le vaudou moderne

Lorsque je prenais le train hier soir pour aller chez mes parents, je me suis retrouvé à côté d'un gosse d'une douzaine d'années et de quelqu'un qui devait être son oncle (ou son parrain, ou son bienfaiteur, ou je ne sais pas quoi — ça n'avait pas l'air d'être son père), et ils se sont mis à parler d'informatique (parce que l'oncle/parrain/bienfaiteur avait offert je ne sais quel gadget à son neveu/filleul/protégé, probablement un PDA ou quelque chose de ce genre). C'était absolument pathétique — dans le genre animiste, je veux dire. Pas tant qu'ils aient dit quelque chose de précis qui soit violemment faux ou particulièrement stupide, mais leur conversation faisait étalage d'une absence complète de commencement de compréhension sur le fonctionnement d'un ordinateur. Je pense à des expressions comme il passe régulièrement pour nettoyer et pour nettoyer et optimiser les choses (qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire, optimiser ?), l'ordinateur est sécurisé sur Internet grâce à TrucMachin® AntiVirus® Foobar (ouhlà ! sécurisé sur Internet, ça ça a l'air sérieux), sinon il y a des tas de trojans qui s'installent et qui permettent à des gens de prendre contrôle de ta machine (diantre, voilà qui paraît dangereux : des chevaux de Troie sur le réseau), etc. Tout dans leur vocabulaire ou leur façon de parler laissait penser que, pour eux, l'informatique était une science occulte, ou plutôt une religion pleine de petits dieux qu'il faut pacifier par des incantations rituelles (comme TrucMachin® AntiVirus® Foobar). Certainement le genre à croire qu'un système ne peut jamais être rendu sûr, et qu'il faut forcément avoir des armes de défense, un peu comme des médicaments, pour contrer les attaques des méchants virus qui circulent sur Internet.

De la part du plus âgé des deux, ça ne m'étonne pas spécialement. Il est sans doute normal, quand on a plus d'une cinquantaine d'années (et donc qu'on a grandi essentiellement sans l'informatique) de ne rien y comprendre et de ne rien chercher à y comprendre. Mais je pensais que le gosse de douze ans au début du XXIe siècle était plus dégourdi que ça, que c'était toujours lui qui expliquait à papa-maman comment fonctionne le magnétoscope, et qu'il avait une connaissance approfondie des arcanes de son système (je suppose malheureusement que ça voudrait dire de la base de registres de Windows XP, mais ce serait déjà quelque chose) : apparemment pas. Tout ce qui l'intéresse est de télécharger des MP3 et des films avec eMule. Terriblement décevant. Ce n'est pas que je veux faire mon malin en remarquant qu'à son âge je désassemblais toutes sortes de programmes et que je jouais à les patcher binairement (ce qui tient aussi d'une science occulte, d'ailleurs), mais si les gens, et spécialement les jeunes, sont aussi ignorants, c'est très inquiétant pour l'avenir. C'est comme ça qu'on fait croire aux gens qu'il est normal qu'il existe des virus mail, qu'il est normal qu'on ait besoin d'un TrucMachin® AntiVirus® Foobar, qu'il est normal qu'il y ait besoin d'optimiser les choses sur un ordinateur, et je ne sais quelles autres conneries.

Il y en a d'autres qui font commerce du fait qu'ils cachent tout ce qui concerne le fonctionnement de l'ordinateur, c'est Apple. Globalement ça ne marche pas trop mal. Malheureusement, il y a parfois des problèmes, et c'est une catastrophe. Après une mise à jour de sécurité (tiens, eux aussi, ils terminent leur mises à jour en disant qu'ils font une optimisation des performances du système — en vrai, il s'agit d'un prelink des bibliothèques partagées), la souris de l'iMac de ma mère a cessé de fonctionner. Aucune explication, bien sûr. Après cinquante réinstallations de Mac OS et innombrables problèmes dans tous les sens, je comprends enfin qu'il s'agit d'un problème mémoire. Mais la manière dont le Mac cache à l'utilisateur tout ce qui peut ressembler à un message de diagnostic est véritablement tuante. Le pire c'est quand il plante au démarrage : on a droit à un message d'erreur (en quatre ou cinq langues) qui dit qu'il faut redémarrer (soit en appuyant sur le bouton d'alimentation soit avec le bouton redémarrer du clavier, mais je n'ai rien de tel) et qui laisse croire que c'est parfaitement normal (sauf qu'évidemment la même chose se produit à chaque redémarrage et qu'on finit par comprendre que le système est vraiment foutu et qu'on est bon pour le réinstaller).

Je pense que la profession de désenvoûteur informatique a de beaux jours devant elle.

↑Entry #0884 [older|newer] / ↑Entrée #0884 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées