David Madore's WebLog: Fiat lux — nec lux fit

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0680 [older|newer] / Entrée #0680 [précédente|suivante]:

(dimanche)

Fiat lux — nec lux fit

Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive, mais ça n'a jamais été aussi saisissant. Je me réveille (à moitié seulement, ou en tout cas je reste encore très ensommeillé) pendant la nuit, complètement désorienté, je ne sais plus du tout où je suis, ou bien je me crois encore en partie dans le rêve que je viens de quitter, et je cherche à allumer la lumière pour m'orienter — mais je ne retrouve plus l'interrupteur. L'obscurité dans ma chambre pendant la nuit est vraiment complète, donc je n'arrive pas à me repérer. Et là, je panique : je veux y voir clair tout de suite, et je tombe dans un cercle vicieux qui ne m'aide pas pour autant à me réveiller, à me calmer et à me demander où je suis vraiment.

Cette nuit j'étais sur le point de hurler à l'aide. Aucune raison, bien sûr — j'étais chez moi (comme je devais être), pas à un endroit étrange et peu familier —, mais je m'imaginais dans un environnement complètement étranger. Je me retrouve à chercher à tâtons la lumière dans le placard en face de mon lit (où j'avais peu de chances de la trouver…) et à ne pas comprendre ce que je sens au toucher (des vêtements, des cintres). Finalement, une partie de mon cerveau a dû se réveiller et imposer l'idée que je suis dans ma chambre, que je sais où est l'interrupteur.

Reste que c'est peut-être une mauvaise idée de dormir dans l'obscurité complète. Je vais envisager de m'acheter une veilleuse.

↑Entry #0680 [older|newer] / ↑Entrée #0680 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées