David Madore's WebLog: L'Effet papillon

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0554 [older|newer] / Entrée #0554 [précédente|suivante]:

(jeudi)

L'Effet papillon

Je viens de voir L'Effet papillon à l'UGC de Bercy, et j'en suis très content : je pense qu'il ne m'a pas plus uniquement à cause de mon intérêt pour le voyage dans le temps, mais aussi parce que c'est intrinsèquement un plutôt bon film, malgré quelques faiblesses ou quelques lourdeurs (notamment des effets trop appuyés). Le principal « problème », c'est que le début du film — les moments où le héros a ses trous de mémoire — est extrêmement stressant (je veux dire, façon thriller ou film d'horreur) et je suis vraiment petite nature, moi, je sursaute très facilement (je ne supporte pas les films d'angoisse), donc ce début a été un peu éprouvant. 😐 Ensuite, ça allait.

Étonnamment, je n'ai pas trop trouvé d'incohérences : je dirais même presque que le film tient debout dans sa logique interne. Ce n'est pas réaliste, mais si on accepte quelques idées de principe, ce n'est pas idiot. Il y a quand même un truc (mineur, heureusement) qui ne va vraiment pas : [ce qui suit est un spoiler très mineur] la manière dont le héros « acquiert » des stigmates aux mains sous les yeux de quelqu'un — aux yeux de ce dernier, il aurait dû toujours les avoir eus, et donc ne s'étonner de rien. Mais bon, peu importe.

Évidemment, c'est une question qu'on aime à se poser : Et si j'avais fait les choses différemment à <tel moment>, comment le cours des événements aurait-il été changé ? (Question que je m'étais déjà posée ici, d'ailleurs, dans des termes un peu différents.) Il me semble certain que si on change quoi que ce soit (la position d'un grain de sable, ou même d'un amibe sur un grain de sable) il y a, disons, 1000 ans, cela change complètement la face du monde actuel (et ce n'est pas vraiment la peine de se demander comment — toutes sortes de choses[#] dans l'Histoire se sont produites « par hasard » et ne se seraient pas produites, tandis que toutes sortes d'autres se seraient produites, mais il est vain de chercher à conjecturer comment la position du grain de sable changerait les choses) ; mais si on change quelque chose de plus significatif (pour la vie de celui qui se pose la question) dans un passé plus proche ? C'est une question qui nous touche plus directement, et qui est posée dans ce film, avec une certaine habileté.

[#] À commencer par chaque naissance. Au moment de la fécondation, parmi les milliers de spermatozoïdes qui cherchent à pénétrer l'ovule, un seul y arrive, et lequel il est dépend vraiment d'un hasard déterminé à l'échelle microscopique. Changez un seul grain de sable il y a 1000 ans, et toutes les naissances à partir de là sont différentes : changez un seul grain de sable il y a 1000 ans et vous tuez Léonard de Vinci aussi bien que Hitler — et vous mettez quantité d'autres gens à la place, évidemment, qui ne sont pas nés dans notre monde.

↑Entry #0554 [older|newer] / ↑Entrée #0554 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées