David Madore's WebLog: Cœur de démon

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0059 [older|newer] / Entrée #0059 [précédente|suivante]:

(lundi)

Cœur de démon

J'ai fini de lire le court roman Cœur de démon de Claude Neix (ISBN 2-912706-19-X), et je pense que, globalement, je peux le recommander. J'étais très enthousiaste au début, moins au milieu, et de nouveau un peu plus à la fin, et dans l'ensemble j'ai bien apprécié.

C'est de la heroic fantasy gay, avec une trame de fond vaguement enquête policière. « Gay » ne signifie pas érotique, je précise, même s'il y a deux ou trois passages qui le sont un peu, ça reste très soft et sauf si on est excessivement puritain on ne s'en offensera pas. Dans le genre fantasy, ce n'est pas mal du tout, et j'apprécie fort le fait que ça ne fait qu'un court roman, pas un pavé monumental ou une saga en douze volumes comme cela semble être à la mode dans ce genre en ce moment. Pour ce qui est de l'intrigue, son principal défaut est d'être sans doute un peu trop chargée en événements : l'auteur n'arrête pas de compliquer les choses, de rajouter des péripéties, peut-être sans ménager assez de temps de repos pour le lecteur ; mais dans l'ensemble l'histoire est assez captivante.

Au niveau de l'écriture, c'est bien écrit, l'auteur maîtrise bien sa langue, ce qui est toujours agréable quand sous l'étiquette « littérature gaie et lesbienne » n'importe qui a tendance à s'autoproclamer écrivain et on constate que certains ne savent pas aligner trois mots ; or ici le style est, sans être excessivement recherché, relativement soutenu, tout en gardant un ton vivant. Les personnages sont plausibles et en tout cas attachants, et le développement psychologique n'est pas nul. L'ambiance me plaît assez, car elle a certains des côtés intéressants de Dune, disons, notamment l'étude de la lutte politique assez bien menée, et cela sans le mysticisme que je trouve sans intérêt et pénible dans l'œuvre de Frank Herbert. L'argument est un peu rocambolesque et, comme je l'ai dit ci-dessus, trop chargé, mais il n'est pas sans intérêt ni ennuyeux. Ah oui, et puis, sinon, il y a une jolie illustration de couverture.

Bref, ce n'est pas un chef d'œuvre, mais c'est un petit livre pas du tout désagréable à lire. Je le recommande à ceux qui ont aimé, par exemple, la trilogie Last Herald-Mage de Mercedes Lackey, ou mon propre petit conte de fées.

↑Entry #0059 [older|newer] / ↑Entrée #0059 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées