David Madore's WebLog: Encore des emmerdes de chauffe-eau

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

↓Entry #2588 [older| permalink|newer] / ↓Entrée #2588 [précédente| permalien|suivante] ↓

(mardi)

Encore des emmerdes de chauffe-eau

La majorité des tracas liés à l'appartement que je partage avec mon poussinet semblent être des problèmes de chauffe-eau : celui que nous avons actuellement date de 2006, ce qui n'est pas si vieux, la résistance a été changée en 2011 parce qu'elle fuyait du courant et faisait sauter le différentiel, puis de nouveau en 2015 suite à des problèmes différents, et voilà que le chauffe-eau fait de nouveau sauter le différentiel et nous avons dû le couper.

Comme d'habitude avec ce genre d'emmerdes, ça tombe toujours au mauvais moment. Par exemple au moment où le poussinet, qui est plus doué que moi question bricolage, doit partir quelques jours à Londres. (On peut toujours se consoler en se disant que les Anglais ont en ce moment des problèmes évidemment bien plus graves que mes petites histoires de chauffe-eau, mais j'ai toujours trouvé que les arguments du calibre ça pourrait être pire ou les problèmes de <X> sont bien plus graves sont profondément cons et, en tout cas, ne sont d'aucune sorte de réconfort.)

Il est peut-être temps de changer le chauffe-eau dans son ensemble : même si l'eau de Paris est très calcaire, il est intolérable qu'un truc auquel on demande juste de réchauffer de l'eau ne soit pas foutu de tenir cinq ans sans nécessiter une intervention. (Il y a une anode sacrificielle en magnésium qui doit protéger la résistance de la corrosion : manifestement, ça n'a pas l'air de marcher si bien que ça.)

À la limite, changer la résistance du chauffe-eau n'est pas, en soi, très compliqué (si on est sûr que ça suffise, ce qui n'est pas garanti) ; il y a surtout l'anxiété de savoir si le joint (qui doit être remplacé à chaque fois) sera bien posé et bien étanche. Mais ce qui est aussi pénible c'est que, vu comme notre ballon est placé, il faut pour presque toute intervention (et peut-être celle-là en particulier) démonter une partie du placard où il se trouve, et pour ça il faut vider ce placard qui contient une quantité faramineuse d'affaires à sortir, donc, et à reranger ensuite. Il faut aussi passer un temps fou à vidanger le ballon en surveillant que le groupe de sortie (qui est une salle merde) ne fuit pas. Bien sûr, ce serait pareil pour changer le chauffe-eau, avec le tracas supplémentaire de trouver un plombier-électricien honnête et compétent (la perle rare), de demander plusieurs devis, de comparer, et tout ça en vivant sans eau chaude. Mais au moins, si on fait changer le chauffe-eau, on peut espérer avoir quelque chose qui ne pose pas problème tous les quatre-cinq ans ; et peut-être même, qui soit agencé de façon qu'on puisse intervenir dessus sans démonter le placard. Sauf si en fait tous les chauffe-eau à ballon sont aussi nuls : je n'en sais rien.

Et en attendant, il faut que je trouve une solution de repli. Je suis du genre d'une part à prendre deux douches par jour, et d'autre part à trouver excessivement pénible de me laver à l'eau froide ne serait-ce que les mains. Nous pourrions aller vivre chez mes parents à Orsay, ce que j'avais fait lors des précédents problèmes de chauffe-eau, mais j'ai trop de choses à faire à Paris en ce moment (et accessoirement, la voiture est au garage). Nous pourrions aller vivre chez mes beaux-parents qui sont à Paris, mais ils sont eux-mêmes dans les cartons/travaux. Je pourrais prendre des douches à mon club de gym qui est à deux pas, mais ils ont eux-mêmes l'air d'avoir l'eau chaude seulement les jours pairs, et ils ferment plus tôt que l'heure à laquelle je prends normalement mes douches (et aussi, c'est un peu con, mais je ne comprends pas bien comment on est censé se débrouiller pour tenir la clé du casier où on range ses affaires pendant qu'on prend une douche).

(Et il n'y a pas que pour se laver soi-même. Pour laver la vaisselle, j'ai aussi besoin d'eau chaude, et là, je ne vais pas apporter ma vaisselle sale chez mes parents ou chez mes beaux-parents ou à mon club de sport.)

Bref, #FirstWorldProblems.

Mise à jour () : Bon, j'ai confirmation de ce que je croyais savoir : je n'aime vraiment, vraiment, vraiment pas les douches collectives.

Mise à jour () : , le poussinet a changé la résistance du chauffe-eau et depuis nous avons de nouveau de l'eau chaude. Il a fallu retirer plusieurs kilos de calcaire, et l'anode en magnésium était presque complètement disparue et s'était détachée de son support, ce qui explique peut-être quelque chose. Le plus difficile, en fait, a été de vidanger le chauffe-eau (avant de remplacer la résistance), parce que le groupe de sécurité était encrassé de calcaire et parce que l'évacuation ne se fait pas bien.

↑Entry #2588 [older| permalink|newer] / ↑Entrée #2588 [précédente| permalien|suivante] ↑

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées