David Madore's WebLog: Les ancêtres de Cléopâtre

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #2252 [older|newer] / Entrée #2252 [précédente|suivante]:

(samedi)

Les ancêtres de Cléopâtre

On insiste souvent sur le fait que la consanguinité et l'inceste provoquent toutes sortes de malformations et de difformités physiques, comme le dernier Habsbourg d'Espagne au profil si princier. D'un autre côté, considérons la reine Cléopâtre — je parle bien de la reine lagide Cléopâtre VII Philopatôr, celle qui a été la maîtresse de Jules César puis de Marc-Antoine — renommée pour son nez si exquis : son père était fils d'un frère (Ptolémée IX) et d'une sœur, eux-mêmes enfants d'un oncle et de sa nièce (d'ailleurs doublement sa nièce !) ; tandis que la mère de Cléopâtre était fille d'un autre frère du même Ptolémée IX et d'une fille de ce dernier avec encore une autre de ses sœurs. Ptolémée IX (un de ceux qui est fils d'un oncle et de sa doublement nièce) est donc simultanément le grand-père paternel, le grand-oncle paternel, le grand-oncle maternel, l'arrière-grand-père maternel maternel, et l'arrière-grand-oncle idem, de Cléopâtre. Si vous arrivez à suivre sans tracer l'arbre généalogique, bravo. En tout cas, en matière de consanguinité, je crois que les Habsbourgs d'Espagne sont très largement battus (comme Cléopâtre, il est fils d'un oncle et de sa nièce, mais ça ne va pas beaucoup plus loin). (À part ça, le fait que tous les rois s'appellent Ptolémée et la moitié des reines Cléopâtre n'aide pas vraiment à s'y retrouver dans cet arbre de fous.)

↑Entry #2252 [older|newer] / ↑Entrée #2252 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées