David Madore's WebLog: Travaux et bruit

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1226 [older|newer] / Entrée #1226 [précédente|suivante]:

(mercredi)

Travaux et bruit

Des nouveaux voisins emménagent dans un appartement situé deux étages au-dessus du mien (mais directement au-dessus, je crois). Ils ont prévenu l'immeuble qu'ils faisaient faire des travaux, qui dureraient deux mois, et qui risquaient certainement d'occasionner quelques désagréments inévitables (langue fleurie usuelle) dont ils étaient désolés. De fait : ce matin j'ai été durement réveillé par des coups de marteau.

Du coup, pendant une longue heure où je n'arrivais ni à me décider à me lever (vraiment trop fatigué — je suis resté jusqu'à trois heures du matin sur un calcul idiot) ni à pouvoir me rendormir, j'ai mille fois maudit ces voisins (prolégomènes à toute relation de bon voisinage future) et je me suis posé des questions métaphysiques graves. Du genre : pourquoi en au moins deux millénaires de perfectionnement du clou et du marteau n'a-t-on pas encore inventé le marteau silencieux[#] (ce qui serait un gain important non seulement pour l'environnement sonore mais aussi en énergie parce qu'éviter que 99% de l'énergie dépensée parte sous forme d'ondes sonores ce serait bien) ? Ou bien : pourquoi notre civilisation n'a-t-elle pas encore atteint le stade de raffinement où les ouvriers pourraient commencer leur journée de travail à un moment un peu plus humain que l'aurore ? Ou encore : est-ce que j'arriverais à persuader le syndic de payer les ouvriers de ces nouveaux voisins à rester bras croisés jusqu'à 9h30 tous les jours ? Ou plus pragmatiquement : est-ce que ça vaut la peine que j'aille habiter deux mois chez mes parents ?

Un de mes problèmes c'est que c'est risqué pour moi d'utiliser des boules Quiès (ou autres variantes comme les tampons de mousse) : j'ai un défaut d'évacuation du cérumen dans le conduit auditif qui fait que je risque de me retrouver avec un bouchon permanent (genre, -20dB sur l'oreille concernée, c'est vraiment problématique), qu'il faut alors faire ramollir au Cérulyse® avant de le faire retirer par un ORL (et c'est encore plus compliqué si j'ai irrité le conduit auditif). Bon, là, j'ai fini par prendre le risque, et j'ai vaguement pu dormir jusqu'à 10h.

En fait, si en 2000 ans de technologie notre civilisation n'a pas encore inventé le marteau silencieux, elle a quand même inventé de l'électronique qui permet de faire de la compensation de bruit : i.e., on prend un haut-parleur couplé à un micro et on lui fait émettre le son négatif de ce qu'il reçoit (enfin, c'est l'idée un peu simplifiée, ça), pour l'annuler. Ça existe en version casque, mais bon, ce n'est vraiment pas utilisable pour dormir (autant aller chercher dans l'artillerie lourde à ce moment-là). Ce que je me demande c'est si c'est trouvable en version portative : un petit ensemble micro + haut-parleur qu'on poserait quelque part et qui ferait autour de cet endroit une sphère de silence. Je pense qu'on doit pouvoir réaliser ça, de nos jours, mais je ne sais vraiment pas si c'est effectivement produit et, le cas échéant, où m'en procurer.

[#] Et je ne parle pas de la perceuse, parce que là c'est le contraire : avant l'invention de ce truc, on avait les vilebrequins qui devaient quand même faire furieusement moins de bruit.

↑Entry #1226 [older|newer] / ↑Entrée #1226 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées