David Madore's WebLog: Des gens

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1114 [older|newer] / Entrée #1114 [précédente|suivante]:

(mercredi)

Des gens

Nous avions la visite à l'ENS cet après-midi de deux lycéens toulousains qui avaient reçu un prix aux olympiades régionales de mathématiques : l'École des Mines d'Albi leur offrait, comme récompense, un voyage à Paris, et ils ont été invités au Palais de la Découverte puis chez nous (pour le thé hebdomadaire du département de maths). Moi j'étais chargé de les accompagner du Palais à l'ENS et de leur faire un peu visiter les lieux. J'espère qu'ils ne se sont pas trop ennuyés. Un élève de première année s'est senti motivé pour leur improviser un petit cours de maths.


Sinon, ce soir, j'ai célébré avec quelques personnes le passage en France de Faré, un ami de longue date, méta-informaticien et pipoteur de génie (c'est un peu une célébrité, le Faré, si j'en juge par le nombre de gens qui m'ont dit qu'ils le connaissaient, par toutes sortes de réseaux différents — pour ma part je l'ai rencontré en '95 parce que c'était mon khôlleur d'info en classe de spé). Dans l'ensemble c'était très sympa (on a beaucoup apprécié la grande forme de l'individu connu sous le nom de code de sbi, qui jouait à semer la confusion dans toutes les conversations avec un talent humoristique impressionnant).

Cependant, il y avait là un ami de Faré que je ne connaissais pas, et je crois que personne ne m'a jamais fait à ce point l'impression de pourri-gâté prétentieux puant. (Je ne dis pas souvent du mal des gens dans ce blog, ne serait-ce que parce que j'en pense rarement, mais une fois n'est pas coutume.) Certes, ce n'est pas toujours facile de se retrouver dans un groupe constitué à majorité de normaliens qui partagent plein de private jokes et qui font de l'humour glacé et sophistiqué du 5824e degré, mais d'autres y arrivent très bien (et le mec en question est membre de l'association Mensa — comme il n'a pas manqué de nous faire savoir, même s'il a aussi dit qu'il trouvait que c'étaient des connards — alors il est censé ne pas être dépassé par ce genre de conversation). Là, il faut voir que Faré est un libéral / libertaire notoire (au sens de Hayek, Rand et compagnie), et ce n'était d'ailleurs pas le seul ; comme je ne partage pas ces opinions (et je ne suis pas le seul : les normaliens ont une petite tendance à être sociaux-démocrates ou carrément gauchistes), on aime bien se taquiner gentiment ou faire voler des trolls verts et velus au-dessus de la table ; ça ne peut même pas une seule seconde être pris au sérieux (par exemple quand Faré revient à table et que je lui demande s'il a bien pensé à laisser l'État dans les toilettes où il l'a trouvé), surtout qu'on n'est pas venu pour discuter politique mais pour rigoler entre amis. Mais ce mec prenait tout absolument au premier degré sur le mode le capitalisme, c'est le salut, l'État opprime et la loi triche, et heureusement que mon papa est très très riche, et d'abord je connais des PDG très importants, des gens qui ont monté leur start-up qui est devenue vachement grosse. Hum. Ah oui, et puis il a voulu nous expliquer ses vérités sur l'informatique, aussi (par exemple en nous assénant doctement que le PostScript c'est Mal), ce qui, vu son niveau de connaissances et celui des autres personnes présentes à table, était assez pitoyable.

Il y a des fois où je m'inquiète de passer pour un prétentieux mais je vois que j'ai encore beaucoup de chemin à faire…

↑Entry #1114 [older|newer] / ↑Entrée #1114 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées