David Madore's WebLog: Les Poupées russes

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1019 [older|newer] / Entrée #1019 [précédente|suivante]:

(samedi)

Les Poupées russes

Il y a des films dont je ressors dans un état presque euphorique : Les Poupées russes en est un. Il faut dire que j'avais énormément aimé L'Auberge espagnole, dont il est la suite (et que je vais maintenant devoir revoir pour me rafraîchir la mémoire — même s'il faut préciser qu'on peut voir ces deux films tout à fait indépendamment). Peut-être que ce deuxième volet est un tout petit peu moins bon (disons qu'il y a eu quelques passages où j'ai ressenti une légère longueur, ou bien où je me suis dit qu'il abusait de certains de ses procédés), mais il est tout de même excellent. Pour résumer très succinctement, si L'Auberge espagnole était une belle histoire d'amitié (et de l'Amitié avec un grand ‘A’), Les Poupées russes parle d'Amour, et ce n'est pas moins drôle. Klapisch a un talent fou pour fabriquer des scènes dont le côté humoristique vient de la manière dont on se dit : C'est tellement vrai ! J'adore.

↑Entry #1019 [older|newer] / ↑Entrée #1019 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées