David Madore's WebLog: Pidgin

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0724 [older|newer] / Entrée #0724 [précédente|suivante]:

(mardi)

Pidgin

La rumeur (peut-être totalement imaginée — ou antérieure aux faits qu'elle aurait effectivement inspirés) veut qu'un scientifique ait un jour commencé un exposé par :

This talk will be given in the international language of science: bad English.

En réalité, la plupart des exposés (au moins de maths) auxquels j'ai assisté étaient dans un langage relativement correct (quoique affreusement mal prononcé, mais cela est sans doute excusable) : à part que les Français trébuchent sur un grand nombre de faux amis (comme quelqu'un qui s'obstinait à répéter I pretend that pour dire I claim that, parce qu'il pensait à je prétends que…) et que les Russes omettent obstinément à peu près tous les articles, ce n'est pas trop mauvais. Il faut quand même avoir une certaine sympathie pour les gens obligés de parler une langue qui n'est pas leur langue maternelle et dont les difficultés s'ajoutent aux difficultés techniques de l'exposé lui-même. J'ai aussi de la compréhension pour les gens qui font, par exemple, des annonces dans les aéroports, parfois dans trois langues : mais il est vrai que c'est souvent un exercice de divination que d'essayer de savoir quelle phrase a bien pu être prononcée. Et puis, ce n'est peut-être pas à moi de la ramener.

J'ai moins de compréhension, cependant, pour les signes écrits, affiches et autres inscriptions plus ou moins officielles. En ce moment, l'inscription suivante est actuellement matraquée en énormes caractères blancs sur fond rose sur des milliers d'affiches dans tout Paris (et sans doute ailleurs) :

Tired of old collections in museum?
See new collections in C&A.

À moins que ce soit une affiche spéciale à destination des touristes japonais et donc rédigée dans une langue simplifiée, on ne va pas me faire croire que tout le budget de C&A n'est pas suffisant pour se payer une personne qui parlerait correctement anglais pour relire leurs affiches avant de les foutre partout, et que personne ne s'est rendu compte que ça donne en français quelque chose en petit nègre comme Fatigués de voir de vieilles collections dans musée ? Voyez de nouvelles collections dans C&A… Allô ?

Remarquez, même en français on voit parfois des fautes : je me rappelle une réclame de Darty qui disait Servir quoiqu'il arrive alors qu'ils voulaient clairement dire Servir quoi qu'il arrive — mais je soupçonne que, là, c'était à la composition de l'affiche que l'erreur s'était glissée et pas à la création (bon, le résultat est rigolo, ça donne presque le sens contraire de ce qui était voulu ! en tout cas ils ont vite corrigé ça).

En tout cas, rien de plus efficace pour ne plus savoir ce qui est anglais et ce qui ne l'est pas. Tout à l'heure j'ai vu une recommandation de la RATP traduite en anglais par :

Keep your ticket you will need it to exit.

Et j'ai passé pas mal de temps à me gratter la tête (sans résultat) pour savoir si to exit est bien ce qu'on dirait ici (et non : to get out / to go out / on the way out / at the exit / when leaving / autres variantes). Le genre de questions qui me découragent d'ailleurs profondément quant à la possibilité de jamais apprendre une langue correctement sans voyager dans un pays où elle est parlée (et donc, pour moi, d'apprendre une quelconque autre langue que le français).

↑Entry #0724 [older|newer] / ↑Entrée #0724 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées