David Madore's WebLog: Incivilités

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0530 [older|newer] / Entrée #0530 [précédente|suivante]:

(mardi)

Incivilités

Pour le plaisir de ceux qui trouvent que je passe mon temps à râler, je voudrais ici pester contre des petites incivilités qui m'énervent.

D'abord, contre les gens qui emploient à sens interdit les couloirs du métro. Prenez l'exemple de Place d'Italie : il y a deux couloirs qui relient l'artère de la station au quai de la ligne 7 direction La Courneuve (ceci n'est qu'un exemple parmi d'autres), le but étant tout simplement d'éviter que les voyageurs sortant du train et les voyageurs qui veulent le prendre se bousculent. Or l'un de ces couloirs est infinitésimalement plus court que l'autre, ou plus commode pour je ne sais quelle raison : si bien que les gens ne se privent pas pour l'employer à sens interdit. Du coup, je me retrouve régulièrement dans la situation suivante : j'entends qu'un train arrive à quai, je veux courir pour l'attraper, mais au moment où ses portes s'ouvrent, un flot de voyageurs en descend, et au lieu d'emprunter le passage qu'ils sont censés prendre, une partie d'entre eux prend, en sens interdit, celui dans lequel je me trouve, et ils occupent toute la largeur du couloir, de sorte que je suis bloqué et je ne peux pas courir jusqu'au métro, que je vois m'échapper parce que les gens n'ont pas la discipline de suivre le couloir qu'on leur demande de suivre. C'est vraiment rageant, et cela me donne envie de foncer dans le tas de ces gens qui arrivent dans le mauvais sens !

Ensuite, contre les gens qui n'ont toujours pas compris la vertu de la file d'attente unique. À la pharmacie où je vais régulièrement (dans le centre Italie 2), il y a quelque chose comme six caisses ; mais elles sont très mal disposées, deux d'entre elles étant bien en avant des quatre autres. Un petit panneau, au niveau des deux caisses avant, demande aux clients de faire la queue à cet endroit-là pour l'ensemble des caisses. Ce que je fais bien docilement. Mais évidemment, d'autres clients plus malins, voyant un grand espace vide devant les quatre autres caisses, ne se privent pas de s'avancer jusqu'à elles. Et je ne peux pas non plus engueuler tous les gens qui s'avancent devant moi, parce qu'il y a là des présentoirs qu'il est tout à fait légitime d'aller regarder (et il y a tout de même des gens qui ont la civilité d'aller jusqu'à ces présentoirs, d'y prendre quelque chose, et de revenir à la queue unique). De toute façon, je n'ose jamais engueuler les gens, moi, je suis trop timide pour ça.

Enfin, contre tous ces automobilistes qui grillent les feux orange. Ils semblent vraiment penser qu'orange veut dire : dépêchez-vous de passer, ça va bientôt être rouge ! Et ils semblent aussi considérer que le feu rouge est une sorte de pénalité de passage qui se compte en temps, et que si pour une raison ou une autre on n'a pas pu passer normalement au vert (par exemple parce qu'un piéton bloquait la voie, ce qui n'est pas normal, certes) alors ils sont dispensés du même temps d'attente au rouge (et peuvent le griller, puisqu'ils « auraient dû » pouvoir passer) ! Est-il vraiment possible d'être aussi con ?

↑Entry #0530 [older|newer] / ↑Entrée #0530 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées