David Madore's WebLog: Relevés GPS

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0446 [older|newer] / Entrée #0446 [précédente|suivante]:

(dimanche)

Relevés GPS

Je suis déçu : on m'avait vanté le gadget en question comme ayant — depuis que les Américains ont cessé de brouiller les données — une précision de l'ordre du mètre. En réalité il n'en est rien, ou alors c'est en restant une heure au même endroit pour intégrer les données. Pourtant, le GPS que j'ai utilisé (celui de mon père) n'est pas du plus bas de gamme : c'est un Garmin 12CX (12 canaux, donc, mais il trouvait typiquement entre trois et sept satellites à utiliser). À chaque fois qu'un nouveau satellite apparaît ou disparaît de la collection repérée, les coordonnées sautent d'une bonne trentaine de mètres, et entre deux tels sauts, elles varient continûment d'une demi-douzaine de mètres. Bref, pour établir des coordonnées précises dans Paris, ce ne sera pas adapté.

Je n'avais pas non plus pensé à quel point ce serait pénible. Aller au point dont on veut relever les coordonnées, mémoriser les derniers chiffres à un instant donné (parce qu'ils changent tout le temps), les noter sur le calepin prévu à cet effet, avec l'heure de la mesure, puis naviguer dans les menus de l'instrument pour passer entre le mode UTM et le mode latitude/longitude et noter de nouveau. S'il s'agit de mesurer une place, il faut au moins deux points, diamétralement opposés sur la place (même si c'est un peu symbolique, eu égard à la précision obtenue). Reprendre le métro pour aller ailleurs, en pestant contre l'emplacement des passages piétons et des bouches de métro…

Voici cependant les coordonnées brutes que j'ai mesurées, pour ce qu'elles valent. Pour chacune, j'ai enregistré à la fois les valeurs dans le système Mercator transverse universel (il s'agit du fuseau 31) et en latitude et longitude (en degrés décimaux). Tout cela se rapport au géoïde WGS 84. Les deux mesures sont indépendantes et décorrélées, je n'ai fait aucune conversion entre les deux (je n'ai même pas cherché comment la faire), il se peut donc que les points ne coïncident pas, à cause des imprécisions des mesures.

Place d'Italie (point central, comme milieu de deux mesures)
(0452712,5408926) (48.83146°N,2.35563°E)
Place de la Bastille (colonne de Juillet, comme milieu de deux mesures)
(0453726,5411342) (48.85322°N,2.36912°E)
Place du Châtelet (rebord nord de la fontaine)
(0452128,5411829) (48.85757°N,2.34750°E)
Parvis de Notre-Dame (point zéro des routes de France)
(0452230,5411365) (48.85338°N,2.34887°E)
Hôtel de Ville (milieu en largeur, vers l'avenue Victoria)
(0452414,5411744) (48.85688°N,2.35119°E)

Ensuite, transi de froid par le vent et pestant contre la pluie qui mouillait mes notes, au-dessus du point zéro des routes de France, j'ai laissé tomber (en tout cas pour le moment).

Si je tente de transformer les coordonnées géographiques (je laisse tomber UTM parce que c'est trop pénible à utiliser) en coordonnées « parisiennes » (mesurant les distances vers l'est et vers le nord à partir du point zéro devant Notre-Dame, tout étant exprimé en mètres) je trouve :

Place d'Italie
(+0494,−2436), distance 2485
Place de la Bastille
(+1480,−0018), distance 1481
Place du Châtelet
(−0100,+0466), distance 476
Parvis de Notre-Dame
(00000,00000), distance 0
Hôtel de Ville
(+0170,+0389), distance 424

Ces coordonnées sont relativement plausibles (encore que je me serais plutôt attendu à +5 qu'à −18 pour l'ordonnée de la Bastille). Quant à savoir quelle est leur précision, et quelles sont les valeurs correctes et exactes, c'est une autre affaire : finalement j'aurais sans doute aussi bien fait (et aussi précisément fait) de les lire sur un plan déjà établi. Mais bon, c'est un proof of concept des données que je cherche à récolter.

↑Entry #0446 [older|newer] / ↑Entrée #0446 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées