David Madore's WebLog: Apparently not

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0232 [older|newer] / Entrée #0232 [précédente|suivante]:

(Tuesday)

Apparently not

[Traduction française ci-dessous.]

Apparently I am still alive, although I slept for over seventeen hours (with only a short pause to write the previous entry), which is a lot even by my standards. And I got up feeling very much dazed and bewildered, having a hard time to think (I seem back to normal, now—if you agree to call me normal, that is); which is to be expected after such a bout of inactivity.

To answer some of the comments, I don't seriously think I might have an aneurysm on one of my brain's arteries—I just consider the possibility. But if I did, I think I'd rather not know rather than take a scan and be told, this thing might burst any moment, and we can't remove it by surgery because of the way it's buried in the brain tissue. Well, maybe it is stupid. Some aneurysms give forewarnings, by the way (in the form of localized headaches), but certainly they don't move around in the head. (Some other nasty things might, though, for example a clot.) And some problems can happen at any age. Cerebrovascular accidents are, after all, one of the major causes for death in industrial countries (more than cancer, if I recall correctly).

Oh yes: I'm a hypochondriac. I've known this for a long time.

[French translation of the above.]

Apparemment je suis encore en vie, même si j'ai dormi plus de dix-sept heures (avec seulement une courte pause pour écrire l'entrée précédente), ce qui est beaucoup même selon mes standards. Et je me suis levé me sentant très désorienté, avec des difficultés pour penser (je semble être revenu à la normale — si vous convenez de m'appeler normal, je veux dire) ; ce qui est attendu après une telle période d'inactivité.

Pour répondre à quelques-uns des commentaires, je ne crois pas sérieusement avoir un anévrisme dans une artère cérébrale — j'en imagine juste la possibilité. Mais si c'était le cas, je crois que je préférerais ne pas savoir plutôt que passer un scanner et m'entendre dire, ce truc pourrait rompre à n'importe quel moment, et on ne peut pas le retirer chirurgicalement à cause de la manière dont il est enfoui dans le tissu cérébral. Bon, peut-être que c'est stupide. Certains anévrismes donnent des signes avant-coureurs, au fait (sous la forme de maux de tête localisés), mais assurément ils ne se déplacent pas dans la tête. (D'autres choses désagréables peuvent le faire, cependant, comme un caillot.) Et certains problèmes peuvent survenir à tout âge. Les accidents cérébrovasculaires sont, après tout, une des causes majeures de décès dans les pays industrialisés (plus que le cancer, si je me rappelle bien).

Ah oui : je suis hypocondriaque. Ça fait longtemps que je le sais.

↑Entry #0232 [older|newer] / ↑Entrée #0232 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées