David Madore's WebLog: Je ne dirai pas ce que je pense de Bouygues Telecom

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0143 [older|newer] / Entrée #0143 [précédente|suivante]:

(mercredi)

Je ne dirai pas ce que je pense de Bouygues Telecom

Je ne dirai pas ce que je pense de Bouygues Telecom, parce que ça pourrait me valoir des ennuis judiciaires (il paraît que ce n'est pas légal de dire publiquement que des gens sont des connards), mais disons que je n'en pense pas beaucoup de bien. Allons, utilisons une jolie litote : ce que je pense de Bouygues Telecom, c'est que je ne trouve pas leur comportement très courtois. Déjà je trouve pour le moins anormal qu'ils aient le droit de se livrer au racket consistant à fournir une formule (Nomad) où, si on n'alimente pas son crédit pendant n mois (par exemple parce qu'on ne dépense pas assez, donc qu'on n'éprouve aucun besoin de recharger), on perd la totalité de ce crédit : à quoi sert-il d'avoir un droit de la consommation si c'est pour que des clauses aussi scandaleusement abusives soient légales ? Mais surtout, leur truc, maintenant, c'est de ne plus signaler le dernier jour (ou deux jours avant) que le crédit arrive à expiration : ils le signalent très longtemps à l'avance, comme ça on oublie, et, paf !, ils vous volent (tout à fait légalement) tout ce crédit. Jolie manœuvre. Ah, et, j'oubliais qu'ils ajoutent l'insulte à l'injure : dans la demi-heure suivant le minuit où vous avez perdu tout votre crédit par inattention, ils vous envoient un SMS pour vous le signaler. Genre, on ne peut pas vous prévenir un jour avant, mais dans l'heure qui suit, aucun problème.

Véritablement discourtois, je vous dis. Ah, zut, je n'ai pas le droit légalement de les traiter d'escrocs — c'est vraiment dommage, ça, ça m'aurait fait beaucoup de bien.

(Bon, d'accord, mon crédit n'était pas énorme. Tout au plus une cinquantaine d'euros, qui de toute façon ne font que s'accumuler, donc sont perdus, puisque je n'utilise quasiment jamais mon mobile pour appeler. Mais quand même, une telle rapacité me sidère.)

Remarquez que je ne pense pas plus de bien de leurs concurrents. Ce que je trouve fabuleux avec le libéralisme, c'est d'avoir le choix de ses maux.

Un jour je vous parlerai des SMS et de leur coût de jusqu'à un million d'euros le giga-octet (ça vous en bouche un coin, hein ?) à comparer avec le prix des CD qui doit être moins que la millionième partie de ça. En attendant, vous pouvez vous demander si c'est normal (souvenez-vous aussi que vous n'avez aucune garantie ni de fiabilité ni de délai d'acheminement sur les SMS).

↑Entry #0143 [older|newer] / ↑Entrée #0143 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées