David Madore's WebLog: Mon poussinet veut reverse-engineerer les tarifs de la SNCF

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1743 [older|newer] / Entrée #1743 [précédente|suivante]:

(dimanche)

Mon poussinet veut reverse-engineerer les tarifs de la SNCF

On entend régulièrement les gens se plaindre que la grille des tarifs de la SNCF est incompréhensible : mon poussinet, qui voyage énormément en train et qui est à peu près aussi geek que moi, a décidé de prendre les choses en main et d'essayer de déterminer — quitte à interroger massivement le site voyages-sncf.com — les règles (et, si possible, les formules exactes) qui sont utilisées pour calculer le prix d'un billet. Il a par exemple déterminé le nombre de niveaux de réduction possibles offerts (par contingents de places) pour un billet au tarif loisir ou avec une carte de réduction commerciale.

La SNCF offre elle-même quelques indices, notamment dans le document Tarifs voyageurs. Voyez en particulier le volume 6, Recueil des prix, à partir de la page 114 dans le PDF, et spécifiquement le tableau de la page 118 numérotée 6:5, qui définit un prix de base général pour les voyages dans les trains autres que les TGV (tableau qui est essentiellement une approximation affine par morceaux d'une constante fois la puissance 0.79 de la distance ; mon poussinet a déterminé que pour appliquer le tableau en question il faut d'abord arrondir au centime inférieur puis arrondir au décime supérieur, ce qui est un peu étrange, mais enfin). Restent bien des mystères, que mon poussinet aimerait bien percer : comment sont calculés les prix des trajets réalisés en TGV ne circulant pas à grande vitesse (ne circulant pas à grande vitesse, parce que les prix de base des trajets TGV circulant à grande vitesse sont donnés par un tableau ad hoc), et surtout, comment sont calculés les prix des billets avec changement (si on va de A à C en changeant à B, quelle formule donne le prix du billet en fonction de ceux de A à B et de B à C et éventuellement des distances concernées). On a trouvé des formules qui marchent très bien (pour les billets avec changement : ajouter les puissances 1/0.79 des prix et reprendre la puissance 0.79 de cette somme), mais rien qui ne marche exactement. C'est rageant.

La SNCF devrait fournir tous ces détails. (Plutôt que des phrases qui ne veulent rien dire comme le prix de chaque segment ou de chaque ensemble homogène de segments est affecté d'un coefficient intégrant, sur l'ensemble du trajet […], la dégressivité de prix contenue dans la formule de calcul du tarif de base général (page 27 numérotée 2:7 du PDF précédemment mentionné) ; affirmation incompréhensible qui rend d'autant plus saugrenue la précision absurde de la phrase suivante : Le prix est arrondi au décime d'euro supérieur à chaque étape du calcul.) Et surtout, il y a un certain énervement geek à voir qu'ils appliquent des règles visiblement très compliquées comme approximation de règles simples (ne serait-ce que faire une approximation affine par morceaux par tableau de la fonction puissance 0.79, c'est quand même idiot).

↑Entry #1743 [older|newer] / ↑Entrée #1743 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées