David Madore's WebLog: Qui a peur du supervolcan ?

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #1598 [older|newer] / Entrée #1598 [précédente|suivante]:

(lundi)

Qui a peur du supervolcan ?

Charmion
Pourquoi cette inquiétude ?
Eiros
Le volcan du Yellowstone — un volcan qui a eu, par le passé, des éruptions si violentes qu'elles auraient anéanti la civilisation humaine en causant une très dure ère glaciaire de plusieurs années — a été agité, au cours de la semaine dernière, par l'essaim de tremblements de terre le plus fort des vingt dernières années, dont plus d'une soixantaine au cours de la seule journée du 31 décembre, atteignant 3.6 sur l'échelle de Richter. Il est normal qu'on s'en préoccupe.
Charmion
Il est vrai que ce volcan a eu, il y a 640 000 ans, et plus encore il y a 2 millions d'années, des éruptions cataclysmiques qui ont recouvert de cendre la moitié de ce qui est actuellement les États-Unis, et il est vrai qu'il n'est sans doute pas éteint. Mais si la prochaine éruption aura lieu « bientôt » à l'échelle géologique, rien ne laisse penser qu'elle doive avoir lieu « bientôt » à l'échelle humaine : si les éruptions les plus explosives ont lieu tous les 600 à 800 millénaires en moyenne, il est très peu probable que la prochaine aura lieu dans moins d'un millénaire, à plus forte raison moins d'un siècle. (De façon générale, sur l'ensemble de la Terre, on a enregistré une quarantaine d'explosions méga-colossales au cours des quarante millions d'années, ce qui laisse penser que leur fréquence n'est pas trop inquiétante.)
Eiros
Mais si les éruptions de ce volcan ont lieu tous les 600 000 ans et que la dernière remonte à 650 000 ans, n'est-on pas déjà en sursis ?
Charmion
Non, cette idée est stupide : les plus grosses éruptions, comme les manifestations de moindre gravité, sont en grande partie des processus de Poisson, et en tout cas fort irréguliers : même si le temps moyen entre deux est de 600 000 ans (ce qui est d'ailleurs fort douteux et sans doute sous-estimé), ce n'est pas parce qu'on a déjà attendu 650 000 ans qu'on doit prévoir la prochaine dans nettement moins longtemps. Peut-être un peu moins que 600 000 ans, mais à l'échelle humaine cela laisse le temps de voir. (A contrario, s'agissant de ce volcan précis, qui est alimenté par un point chaud, il y a des raisons de penser que ce point chaud pourrait être en train de mourir.)
Eiros
Pourquoi en parle-t-on tant en ce moment, dans ce cas ?
Charmion
D'abord, parce que le volcan du Yellowstone a été rendu populaire (ainsi que le terme de supervolcan) par un docufiction de 2005 — qu'on peut d'ailleurs trouver sur YouTube — par la BBC et de la Discovery Channel : documentaire basé sur des faits scientifiques précis, mais qui n'hésite pas à les romancer considérablement.
Eiros
Et les tremblements de terre actuels ?
Charmion
L'essaim qu'on vient d'observer est, vous l'avez dit, un des plus importants depuis 1985 (où il y en avait eu un très nombreux, consécutif à un début d'affaissement de la caldeira), d'où un effet de « buzz » sur Internet, mais il n'est pas à ce point remarquable. Ces tremblements de terre venant sous forme d'essaims de faible amplitude sont tout à fait normaux dans la région, qui en enregistre typiquement entre 1000 et 2000 par an. Ils ne sont probablement même pas tant liés directement à des déplacements de magma (qui se font sur une échelle de temps bien plus longue et sur une surface plus étendue) qu'à des mouvements souterrains d'eau et de vapeur provoquant des fractures dans les roches : donc plus à mettre en rapport avec le célèbre système de geysers du Yellowstone qu'avec le volcan qui les pousse. Ce qu'on peut surtout craindre, éventuellement, c'est un tremblement de terre plus violent comme en 1959 (de magnitude 7.5), une petite explosion hydrothermale comme il y en a tous les quelques siècles, ou au pire une très grosse comme celle d'il y a 13 800 ans (qui a provoqué un tsunami dans le lac : certainement dangereuse pour des gens qui passeraient par là, mais pas pour l'humanité en général). En tout cas, ce sont des événements considérablement plus vraisemblables qu'une éruption, même beaucoup plus faible que celles ayant formé les grosses caldeiras, ou une coulée de lave rhyolitique, dont la dernière coulée remonte à environ 70 000 ans. Pas de quoi paniquer : les signes avant-coureurs d'une grosse éruption seront autrement plus importants.
Eiros
Cependant, la caldeira se soulève, depuis 2004 environ, à un rythme plus important que jamais depuis que des mesures sont faites (soit quelque chose comme 80 ans) ?
Charmion
C'est partiellement vrai : la caldeira a des mouvements complexes, qu'on arrive à mesurer de plus en plus finement. On a pu mesurer un soulèvement allant jusqu'à une vingtaine de centimètres dans certaines parties entre 2004 et 2006, mais c'est plus un reflet du progrès des techniques de mesures que d'un phénomène nouveau. La caldeira s'est globalement soulevée entre 1975 et 1985 d'environ deux centimètres par an, puis affaissée entre 1985 et 1996 d'à peu près autant, puis de nouveau soulevée, mais ce mouvement de « respiration » à l'échelle de l'année est faible par rapport à un mouvement de « respiration » irrégulier à l'échelle du millénaire qu'on a aussi découvert, avec une amplitude de plusieurs mètres, ce qui laisse penser qu'il n'y a rien d'anormal dans les phénomènes irréguliers depuis quelques dizaines d'années. En tout cas, rien qui laisse penser qu'on doive s'inquiéter : on doit juste en tirer la conclusion que le volcan est encore actif et que les mouvements de magma ont bien lieu.
Eiros
En admettant qu'il n'y ait pas de danger imminent, si une explosion cataclysmique a lieu tous les 700 000 ans environ, et qu'une telle explosion a le potentiel de provoquer facilement un milliard de morts, on peut dir que le supervolcan provoque virtuellement autour de 1500 morts par an, ce qui n'est pas rien.
Charmion
C'est possible, mais cela fait des hypothèses hautement hasardeuses sur ce que sera l'humanité dans des dizaines ou des centaines de milliers d'années, à commencer par le fait qu'elle existe encore ou qu'on veuille s'identifier à elle, et à plus forte raison sur la façon dont elle subira l'explosion. Il est vrai que l'explosion en 1815 du volcan du mont Tambora, considérablement moins importante que la dernière grosse éruption de Yellowstone, a provoqué un froid terrible en 1816 (où il a neigé en plein été dans différentes parties du globe) et est au moins partiellement responsable de famines qui ont frappé notamment l'Europe. Il est possible que l'explosion du « supervolcan » du lac Toba d'il y a 70 000 ans (probablement la plus grosse éruption volcanique des vingt ou trente derniers millions d'années, sur un site qui devrait peut-être inquiéter autant que le Yellowstone) ait tué 90% de la population humaine d'alors, mais nous ne savons pas exactement, et nous savons encore moins comment notre civilisation actuelle (dont les besoins en nourriture ne sont assurés que par une marge étroite) réagirait à une explosion comparable à l'une ou l'autre, par rapport à ce que l'humanité pouvait être il y a deux siècles ou pendant la glaciation de Würm… La seule chose absolument certaine, c'est que des gens ont survécu dans les deux cas (y compris des Néandertals, qui ont disparu plus tard), comme des hominidés ont survécu à des explosions du volcan du Yellowstone. Comme on a survécu, d'ailleurs, à des périodes glaciaires plus longues mais moins intenses.

L'article de la Wikipédia en français sur le sujet, même s'il contient des informations intéressantes, est (assez typique des raisons qui font que je n'aime pas la Wikipédia en français) laborieusement didactique et paternaliste, avec un ton qui rappelle le style d'un Camille Flammarion : Cependant, il est concevable qu'Homo sapiens, en tant qu'espèce, ne disparaisse pas totalement, grâce à l'ingéniosité dont celle-ci peut faire preuve. Quoi qu'il en soit, après une éruption du Yellowstone, la planète ne sera plus jamais tout à fait comme nous la connaissons aujourd'hui.

↑Entry #1598 [older|newer] / ↑Entrée #1598 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées