David Madore's WebLog: Disabling comments

Index of all entries / Index de toutes les entréesXML (RSS 1.0) • Recent comments / Commentaires récents

Entry #0764 [older|newer] / Entrée #0764 [précédente|suivante]:

(Sunday)

Disabling comments

[Version française — plus détaillée — ci-dessous.]

I am deactivating the comments system for this blog: the comments posted on previous entries will still be readable (at least for some time: I will try to maintain them for as long as I can), but no new comments will be accepted (whether on future or past entries) until further notice.

Basically, I have been satisfied with the quality of the comments until roughly this summer. Since the end of August, it has been on a steep decline, and now it seems that the number of trolls or idiotic remarks has completely overwhelmed the few postings having anything interesting to say. Better for me to call the end of the game now than let the signal-to-noise ratio drop down to absolute zero: I do not intend my computer's disk space to serve as a scratch pad do any half-wit who thinks it funny to scribble some graffiti on the subway walls as though they were the words of the prophets. Sorry, you'll have to find another sandbox, folks.

I don't intend to lay blame, however: those people who had interesting things to say have apparently left the field, and I suppose it's my fault if I haven't been able to keep them interested. Or perhaps some are still reading the blog itself but do not wish to click on the comments link as nothing of interest can be found there.

Maybe sometime later I'll put the comments system back up—with changes—if I can find some mode of operation that will ensure some way of avoiding the worst. I guess the most promising is prior moderation (i.e., not letting anyone see the comments until I have approved them, and being much more stringent as to what I approve), like Garoo does; I'll think about it. I welcome any thoughts (by email: write to david+www[at sign]madore[dot]org) on the question, including the testimony of those who have posted interesting comments in the past and have ceased to do so, or those who have never posted any comments and might care to explain why.

[French version of the above—with more details.]

Je désactive le système de commentaires de ce blog : les commentaires déjà postés sur les entrées précédentes seront encore lisibles (au moins pour un certain temps : je tâcherai de les maintenir aussi longtemps que possible), mais aucun nouveau commentaire ne sera accepté (que ce soit sur les entrées futures ou passées) jusqu'à nouvel ordre.

Disons que j'ai été satisfait de la qualité des commentaires jusqu'à, en gros, cet été. Depuis le mois d'août, il a été en net déclin, et maintenant il semble que (sauf peut-être pour, par exemple, une discussion plutôt intéressante sur les frères Bogdanov) le nombre de trolls ou de remarques idiotes a complètement noyé les quelques posts ayant des choses intéressantes à dire.

Il est d'ailleurs caractéristique de voir comment le nombre de commentaires anonymes a augmenté. En soi, il n'y a rien de mal à poster anonymement : je comprends tout à fait, si on veut faire un commentaire ponctuel et qu'on ne veut pas s'embarrasser d'apprendre un nouveau mot de passe, qu'on utilise ce système (c'est dans cette intention que je l'avais permis). Choisir un pseudo ridicule, tant qu'on le maintient, ça va tout à fait. Mais ces derniers jours ont vu un tel florilège de posteurs écrivant sans pseudo — ou avec un pseudo qui change tout le temps — sans donner la moindre adresse pour les retrouver, et se retranchant derrière cet anonymat pour se comporter comme des gamins boutonneux (hi, hi, voyons ce qui se passe si j'appuie sans arrêt sur post ! hi, hi, voyons ce qui se passe si je fais le copier-coller d'un long texte qui n'a rien à voir ! hi, hi, thermomètre anal pipi caca !), qu'on ne peut pas considérer ça autrement que comme le signe que ça ne marche tout simplement plus.

Mieux vaut donc pour moi sonner la fin du jeu que de laisser le rapport signal/bruit tomber au zéro absolu : je n'ai pas l'intention de laisser le disque dur de mon ordinateur servir de bloc-notes à n'importe quel demeuré qui trouve amusant de gribouiller des graffiti sur les murs du métro comme si c'étaient les paroles des prophètes. Désolé, les gars, vous allez devoir vous trouver un autre bac à sable.

Pourtant, je n'ai pas l'intention de blâmer qui que ce soit : les gens qui avaient eu des choses intéressantes à dire ont apparemment quitté le terrain, et je suppose que c'est ma faute si je n'ai pas réussi à les maintenir intéressés. Ou peut-être que certains lisent encore ce blog mais ne veulent pas cliquer sur le lien commentaires car rien d'intéressant ne peut s'y trouver.

Je tiens aussi à signaler que ce ne sont pas les attaques personnelles qui me découragent : je trouve qu'à partir du moment où on étale sa vie sur le Web, il faut être prêt à les encaisser. Simplement, les gens qui veulent me reprocher des choses, je préfère qu'ils aient les couilles de le faire en leur nom, et les yeux dans les yeux. Et encore, je préfère même une critique basse mais relativement bien formée que la bouillie infâme que j'ai eue à lire ces derniers termps.

Peut-être plus tard réactiverai-je le système de commentaires — avec des changements — si je peux trouver un mode d'opération qui assurera qu'on évite le pire. Je suppose que le plus prometteur est la modération préalable (i.e., ne pas rendre visibles les commentaires avant de les avoir approuvés, et être beaucoup plus strict quant à ce que j'approuve), comme Garoo le fait ; je vais y penser. Toutes réflexions sont bienvenues (par mail : écrire à david+www[arobase]madore[point]org) sur la question, y compris le témoignage de ceux qui ont posté des commentaires intéressants par le passé et ont cessé de le faire, ou ceux qui n'ont jamais rien posté et pourraient expliquer pourquoi. Ou toutes suggestions sur ce que serait le système de commentaires idéal.

En attendant, merci à tous ceux qui ont écrit des choses intéressantes ou drôles, je pense qu'ils sauront globalement se reconnaître (il y a quelques exceptions, mais dans l'ensemble ça coïncide à peu près avec les gens avec qui j'ai eu aussi un échange de mails).

↑Entry #0764 [older|newer] / ↑Entrée #0764 [précédente|suivante]

Recent entries / Entrées récentesIndex of all entries / Index de toutes les entrées