Comments on Thèmes oniriques

Fred le marin (2007-10-27T22:09:25Z)

ivo>Merci de ta réponse.
Il n'y a pas deux félés chez l'eusses-tu cru.
Nul ne régentera jamais le pays des songes !

ivo (2007-10-27T19:19:20Z)

Fred le marin -> Je propose une lecture (ascientifique) de ton rêve.
Dans Reeves, il y a la clé du contenu latent je pense. Il y a deux e, deux oeufs ou deux eux disons. Reeve, c'est aussi rêve, et rive. Le "thème" est plutôt le double. J'y vois à la première lecture l'évocation de la conception, bon, et je n'en ajoute pas plus pour ne pas passer pour un illuminé. Dans un rêve, on identifie vite les contenus latents, par exemple "en extérieur et de jour". Aussi, ces contenus latents restent, ce qui explique que le rêve, raconté plus tard, garde la même "charge émotionnelle".(en gros ce rêve aura une suite). ce que je veux dire, c'est que l'analyse textuelle aide.

Fred le marin (2007-10-26T18:24:53Z)

Le rêve que j'ai fait (voici quelque temps) porte sur le thème de l' anachronisme.
Je suis invité à un colloque donné par Hubert Reeves, à la campagne sans doute, du moins en extérieur et de jour.
Lors de la conversation avec lui, un avion de petite taille s' écrase brusquement à quelques pas de là. J'entends des jurons d' effroi autour de moi. Le 'crash' de l' avion produit une détonation à faire sursauter un mort.
Là, c'est l' horreur : une silhouette en flamme titube près de l'engin détruit. Je m' approche.
Là deuxième horreur : une autre silhouette, indiscernable précisément mais ressemblant à un homme des cavernes avec une massue, lance des cris de guerre.
Mon rêve me force à m"approcher, comme si j' étais attiré par la chose ; je prends une posture de combat/défense.
Mais l' émotion est trop forte (mon Dieu c'est un être humain, bien que primitif) et je me réveille…

kafekanne (2007-10-25T12:46:07Z)

I have had *exactly* the same recurrent dream for years about turning a light on that turns out unexpectedly to be dark, then panicking, and suddenly waking up.

Ruxor (2007-10-22T13:00:16Z)

J'insiste, l'entrée de blog à commenter pour parler de psychanalyse, c'est <URL: http://www.madore.org/~david/weblog/2004-04.html#d.2004-04-08.0594 >.

tartaglia (2007-10-22T10:11:27Z)

Pankkake: Freud n'a pas falsifié ses résultats, disons qu'il a rapidement effectué un raisonnement inductif et que par la suite il lisait tout systématiquement à travers le prisme de son modèle. Il l'a fait évoluer (seconde topique).
Il a présenté des cas isolés, jamais des séries de patients consécutifs, ce qui limite la portée de ses observations. Il n'a jamais tenu de statistique sérieuse, et cela est fâcheux. Au bout du compte, la psychanalyse ne marche que dans quelques cas d'hystérie (à condition que la maladie soit prise tôt) et de névrose obsessionnelle, pas dans les psychoses et dans les troubles de l'humeur.

space boy (2007-10-21T12:39:10Z)

Parmi mes rêves récurrents, comme toi, j'ai celui de l'obscurité obsédante. Tu cherches à allumer, moi à ouvrir les yeux. Dans ces rêves, c'est ouvrir les yeux qui est l'enjeu. Pourtant, les yeux ouverts, je me rends compte qu'il fait toujours aussi sombre, d'où la panique et le réveil.

Un autre rêve récurent est la situation dans laquelle je vais réaliser quelque chose qui me plaît (manger quelque chose de succulent, faire l'amour à une nana qui me plaît, etc.) mais il y a toujours un imprévu, un contretemps qui m'empêche d'y arriver (du genre, je dois faire le tour d'un immeuble qui semble infini) d'où angoisse, colère et réveil.

ln (2007-10-21T11:49:53Z)

Alexander Grothendieck a développé sa théorie onirique perso dans "La Clef des Songes" (deux ou trois verres de vodka ne sont pas de trop pour qui voudrait lire ce livre), c'est assez space. ⁂ Pour rejoindre le fragment #104, il raconte aussi que le passé ne correspond pas à la réalité mais est créé par les historiens, en prenant comme référence le domaine des mathématiques, mais ça c'est dans "Récoltes et Semailles", et là ce ne sont pas deux ou trois verres mais deux ou trois jeroboams d'everclear qui s'imposent. ⁂ L'inexistence d'un Club Cortex chargé d'évaluer le travail délicat du Club Contexte est étonnante. ⁂ Le comité du bon goût fait part de sa profonde déception après avoir constaté l'absence de Cyanide & Happiness dans la liste des bons webcomics. ⁂ Bravo pour le projet d'une revue de maths gratuite <URL: http://scottaaronson.com/writings/journal.html>. ⁂ Trop facile le microcommenting, à abandonner…

phi (2007-10-21T08:39:57Z)

Ah, c donc toi qu'on voyait dans le labyrinthe qu'on survolait!
ça me rappelle une planche des Idées noires de Franquin…

OEdipe (2007-10-20T06:26:38Z)

L'interprétation freudienne des rêves tout en donnant l'apparence de l'érudition et de la scientificité a l'avantage non négligeable d'être
- simple : "phallus" est la réponse à toute question
- à la portée de tout le monde : il suffit de connaitre la réponse à la question universelle
- sans conséquences : c'est pour ça qu'il n'y a pas de chirurgie cardiaque freudienne ni d'aéronautique lacanienne.

Alors franchement, de quoi se plaint le peuple ?

cavalier sans tête (2007-10-19T11:44:47Z)

>que je passais un examen, que le temps arrivait à la fin et que je n'avais encore rien écrit

Je n’en ai jamais rêvé, mais je l’ai fait. Par contre j’ai longtemps rêvé d’étudier les math à l’ens. ZhuangZi nous regarde tous.

Ruxor (2007-10-19T00:02:59Z)

Pour le débat sur la psychanalyse, merci de le poster en réponse à la bonne entrée de blog, qui est <URL: http://www.madore.org/~david/weblog/2004-04.html#d.2004-04-08.0594 >, et pas celle-ci.

Raleur (2007-10-18T20:51:14Z)

La psychanalyse est-elle réfutable ? Si ce n'est pas le cas…

Anonymous Hero (2007-10-18T19:11:16Z)

Il paraît que pour sortir d'un labyrinthe, il suffit de toujours laisser sa main en contact avec l'un des murs…

Lexicophile (2007-10-18T13:19:54Z)

Belle tentative de <it>Traumdeutung</it>, fidèle à l'esprit madorien, mélange d'introspection et d'analyse logique.
Le terme « syzygie », dont j'ignorais la signification, ne figure pas dans le Petit Robert (une référence en la matière,s'il en est) mais dans Wikipédia : le média éléctronqiue est une fois de plus en avance sur le support papier…

pankkake (2007-10-18T13:18:07Z)

Le problème de la psychanalyse, c'est tout simplement qu'elle sort du chapeau magique de Freud ; il aurait même falsifié ses résultats, donc il n'y a absolument aucun fondement à ses théories.

ivo (2007-10-18T09:51:45Z)

salut,
quand j'étais étudiant j'étais une sorte de dr freud de la fac. Si célèbre qu'en plus des étudiants, des profs m'invitaient dans des soirées de profs, d'abord par curiosité, puis par goût de ce drôle de "langage". Certains je crois ont l'intuition des maths, on peut avoir l'intuition de la "psychanalyse".
Dans ton texte on trouve le thème de la mort, surtout la peur de mourir dans des conditions que tu as parfaitement défini dans ton inconscient (trace d'un vécu). Pour éviter cette mort il te faut fuir. Tu te sens en danger.
Après il y a le thème de la vie, ou plutôt de ta vie, la connaissance (labyrinthe, métro, construction, archéologie). Qui remet tout en cause ? ton inconscient ou ton conscient ? l'un veut la paix complète, la certitude, l'autre se délecte d'une carte de métro ou des horaires modifiés. Ce qui est intéressant c'est que ton texte montre les articulations.
bon enfin bref, tu me fais rire quand tu dis que tu n'y "crois pas". tout ce que tu écris est tellement chargé de pensées inconscientes en totale relation avec ton esprit logique. Peu de gens ont une telle rencontre entre ces deux instances. Tu parlais dernièrement de la logique du droit, ou encore avant de ton gps, de tes vrais fausses pierres précieuses, du velo, de la reine, ha oui, de ton éternel ordinateur (le doudou de l'homme adulte), etc. tout cela c'est toujours la même chose. Tout ce que tu as écrit là va dans le sens de la psychanalyse. Tu rejettes juste l'idée car l'esprit de logique pur ne parvient pas à comprendre la psychanalyse (mais le terrain est libre pour les matheux, car clairement le cerveau met en oeuvre le rêve avec des "opérations" logiques). Les rêves que tu maitrises, (généralement on les fait en fin de nuit, genre le week-end), ont aussi un sens.
bon, tout ce que je dis là est très rapide et survolé, parfois un seul mot suffit à écrire toute une histoire.


You can post a comment using the following fields:
Name or nick (mandatory):
Web site URL (optional):
Email address (optional, will not appear):
Identifier phrase (optional, see below):
Attempt to remember the values above?
The comment itself (mandatory):

Optional message for moderator (hidden to others):

Spam protection: please enter below the following signs in reverse order: c740ac


Recent comments